Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 30 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Björn Höcke, le nouveau visage du racisme en Allemagne

L'Allemagne aussi a son Donald Trump : Björn Höcke est patriote, très direct dans ses propos et raciste. Venu de Thuringe, le nouveau trublion de la politique allemande s'est fait remarquer à plusieurs reprises dans les média même s'il n'est encore qu'un simple élu régional. Dans le contexte actuel son discours passe de mieux en mieux au sein du parti AfD, un parti qui se rediabolise.

Achtung !

Publié le
Björn Höcke, le nouveau visage du racisme en Allemagne

Atlantico : En France, Björn Höcke est encore peu connu alors que sa réputation grandit de plus en plus en Allemagne. D’où vient-il et comment expliquer son éclosion soudaine outre-Rhin ?

Hans Stark : C’est un homme politique du parti AfD (NDLR : Alternative für Deutschland soit Alternative pour l’Allemagne, 0 député au parlement national, 2 députés européens et 41 députés régionaux). Ce dernier a connu une mue intérieure puisque ses fondateurs, notamment l’économiste  Bernd Lucke, ont quitté cette formation il y a à peu près un an. Ils ont laissé la place à une aile plus dure et plus radicale dont fait partie Frauke Petry qui est devenue la dirigeante. On constate en parallèle la prise ne main de ce parti par des Allemands de l’Est, en particulier de la Saxe et de la Thuringe.

Il y a aujourd’hui dans l’AfD une prédominance de responsables politiques est-allemands dont ce fameux Höcke qui vient de la Thuringe.

Höcke est un homme politique qui vient d’un Land (NDLR : région allemande, qui possède plus de pouvoir qu’une région française). Et dans un parti qui fait l’inverse du FN en cherchant d’une certaine façon à se rediaboliser, Höcke tente d’imposer son discours. L’AfD qui était jusqu’à il y a un an plutôt eurosceptique est devenu aujourd’hui un parti dont certains membres jouent avec les thèmes de l’extrême droite.       

Björn Höcke, qui est vent debout contre l'accueil de demandeurs d'asile, a estimé récemment que « le comportement reproductif des Africains » était de nature à conduire à la surpopulation, y voyant une menace pour l'Allemagne. Des propos qui n'ont pas manqué de faire scandale outre-Rhin. Une émission de la télévision publique ARD a par ailleurs relaté les similitudes entre ses discours et ceux de Joseph Goebbels, le responsable de la propagande sous Adolf Hitler. Comment en est-il arrivé là ? Quel intérêt y a-t-il trouvé ?

Alors il y a eu deux évènements significatifs de ce point de vue-là. On a entendu parler pour la première fois de cet homme politique lors d’un talkshow (les Allemands raffolent de ce type d’émissions qui a trait au débat télévisé) où il a sorti un petit drapeau de sa poche et il l’a planté sur son siège en disant qu’il était fier d’être Allemand. Il faut savoir qu’en dehors des périodes footballistiques intenses, le recours au drapeau national en Allemagne ne se fait pas. C’est politiquement incorrect. On a connu avec le nazisme, une omniprésence des symboles nationaux qui fait que le drapeau allemand n’est sorti que pour certaines dates de l’année ou certains évènements politiques très importants mais il est dans ce cas toujours associé au drapeau européen. Donc lorsque Höcke a sorti le drapeau allemand, c’était d’une certaine façon ridicule. Mais malgré tout, ce coup de théâtre lui a permis de se faire connaître au-delà de son Land.

Et puis il se montre régulièrement dans les manifestations dites Pegida (NDLR : Patriotische Europäer gegen die Islamisierung des Abendlandes soit Les Européens patriotes contre l’islamisation de l’Occident) où il prend la parole. Plus récemment il a fait une sortie qualifiée de raciste où il a fait référence à la prolifération des Africains qui faisaient culturellement beaucoup d’enfants et donc prendraient bientôt le dessus sur les Allemands de souche qui n’ont pas les mêmes habitudes de reproduction. Donc derrière ces propos, il y a évidemment le préjugé honteux de l’homme noir qui ne pense qu’au sexe et de l’homme blanc qui construirait d’abord une vie civile avant de s’engager dans une logique familiale. Et donc en effet, ce type de discours est totalement raciste.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par bherry - 14/01/2016 - 09:37 - Signaler un abus Ce qui est vrai

    Ce qui compte ce sont les faits et non une idéologie plus ou moins culpabilisante. Alors oui ou non la différence de croissance démographique entre l'Afrique et l'Europe est elle vraie ? Oui Est ce qu'il y a une tendance a une migration vers le nord ? Oui Alors il ne faut pas condamner la vérité. Car le véritable danger est bien cette pensée unique totalitaire qui interdit de dire la vérité.

  • Par Borgowrio - 14/01/2016 - 10:40 - Signaler un abus Rien ne change ....

    Et voilà , défendre notre civilisation , c'est du racisme . Toujours le même argument depuis des lustres . Ce professeur à la Sorbonne lobotomise toute une génération à qui il faudra de longues années pour abjurer ses erreurs ....Quand seront ils responsables, ces nantis. Quand allons nous les pendre

  • Par Ganesha - 14/01/2016 - 10:46 - Signaler un abus Allemagne : 6 millions de travailleurs pauvres à 3 euros/heure

    On dit que ''le Viol choque plus que la Mort'' ! J'ai l'impression que cette histoire de la ''Nuit de Cologne'' a plus choqué les français que les 130 morts des attentats de Paris en Novembre ! Je pense qu'on finira par faire comprendre à la plupart des réfugiés comment faire la cour aux femmes européennes. Et puis, dans la proche banlieue de Cologne, il y a deux immeubles de type HLM qui se font face : des Eros Centers. Méfiez-vous : quand vous prenez un taxi pour y aller, les chauffeurs de taxi s'amusent à faire un détour pour augmenter le prix de la course ! Ce qui m'inquiète plus, c'est comment Merkel va trouver du boulot à ce million d'hommes. En Allemagne, il y a déjà 6 millions de travailleurs pauvres à 3 euros de l'heure. La Bundeskanzlerin et les patrons allemands espèrent-ils que ces syriens accepteront de bosser pour 2 euros/heure ? Et les prostituées de Cologne adapteront-elles leurs tarifs ? En tout cas, il ne faudra pas très longtemps à AFD et Pégida pour monter à 30 % des suffrages !

  • Par jimmys06 - 14/01/2016 - 11:40 - Signaler un abus Journaliste "bobo"

    Surtout ne sortez pas de votre politiquement correct, pour vous les racistes sont ceux qui défendent une façon de vivre façonnée par les ans ! Vous vous trompez ou vous protégez vos avantages ou vous êtes aveugle.

  • Par Aldebaran45 - 14/01/2016 - 12:46 - Signaler un abus Croissance démographique

    D'accord avec bherry: l'ONU a doublé sa projection de croissance de la population africaine à 4.4 milliards d'ici 2100. Toute l'augmentation de population sur la planète d'ici 2100 sera en Afrique. Pour son propre bien et celui de la planète l'Afrique devrait réduire rapidement sa natalité jusqu'au seuil de reproduction voire légèrement en dessous. Comme le dit le Pape, on n'a pas besoin de se reproduire comme des lapins.. Et à l'heure de la contraception de masse je ne vois pas comment le journaliste peut confondre une remarque de cet allemand sur le différentiel de natalité avec une réflexion sur la sexualité. http://www.economist.com/news/briefing/21679781-fertility-rates-falling-more-slowly-anywhere-else-africa-faces-population

  • Par Anguerrand - 14/01/2016 - 12:47 - Signaler un abus Ganesha arrêtez de radoter

    Un séjour en maison de retraite vous ferais le plus grand bien. Non content de mentir sur des chiffres faux, d'orientation marxiste, vous nous abreuvez à chaque fois de vos mensonges. Etant un FN de gauche, je présume que vous préfèrez la France avec sa dette, les 6 millions de chômeurs, les emplois aidés, les formations faites pour faire baisser les chiffres du chômage, le million et demi de RSA le tout payé par nos impôts. Votre haine de l'Allemagne vous retire tout sens critique. Vous pensez à travers MLP- Philippot et leur programme gauchiste digne du programme commun de 81. Bien sûr les patrons, qui créent l'emploi sont pour vous tous des salauds. Avez vous tentez l'expérience de créer une boîte, sûrement pas. Je vous croit jaloux de la réussite des autres. J'attend toujours le développement économique et des bienfaits sur l'économie du retour au franc du programme FN réitéré par MLP lors de sa campagne electorale. Ne cherche chez pas sur Wikipedia, vous n'y trouverez pas la réponse, il vaut mieux connaître l'économie. On parie que comme d'habitude vous ne répondrez pas à ma demande.

  • Par Borgowrio - 14/01/2016 - 13:59 - Signaler un abus Et pan

    Bravo Anguerrand , félicitation , belle diatribe , ça vient du coeur

  • Par pasdesp - 14/01/2016 - 14:52 - Signaler un abus Vague populisme en europe?

    C'est article c'est un peu l'histoire de l'homme à qui on montre la lune et qui regarde le doigt. Comme toujours le danger du populisme voire du neonazisme est mis en avant quant s'interroger sur les causes.....

  • Par valencia77 - 14/01/2016 - 15:40 - Signaler un abus aide

    Coupez l'aide alimentaire a toute l'afrique et moyen orient et arretez l'emigration. Ils se massacrerons entre eux pour la bouffe. Ca ralentira leur croissance demographic. Come me l'a dit un ami noir, nous aimons les familles nombreuses et du moment qu'il y a de la place ailleurs. D'un type avec un doctorat en science pas moins!

  • Par Anguerrand - 14/01/2016 - 16:03 - Signaler un abus À Valencia

    Vous avez raison, l'Occident a versé 1.000 milliards à l'Afrique ces dernières décennies. Cet argent n'a servi à rien, ils auraient dû servir à des investissements productifs qui auraient dû les rendre autosuffisants. Cet argent à bien sur été détourné, ne serait il pas nécessaire que l'on parle en Afrique la diminution drastique des naissances. Est il compliqué d'expliquer que quand on n'a pas les moyens de nourrir ses enfants on n'en fait pas! Mais les africains comptent systématiquement sur nos aides, c'est scandaleux. Que l'on coupe toutes les aides ruineuses pour nous.

  • Par Lafayette 68 - 14/01/2016 - 16:44 - Signaler un abus populisme , racisme...

    je conseille à l'auteur d'être un peu plus rigoureux dans l'emploi de ces termes et dans les raccourcis historiques habituels dignes de la bande à Ruquier et d'ONPC.Je lui recommande la lecture des ouvrages de Chantal Delsol "populisme les demeurés de l'Histoire" ou de Vincent Coussedière "éloge du populisme" . Quant à la démographie africaine , c'est un vrai sujet et je déplore que l'auteur ne fasse pas la différence entre "ce qui est dit " donc le fond par cet homme politique (sans procès immédiat) et le "comment c'est dit"donc la forme ,pour en tirer des conclusions raisonnables.

  • Par Semper Fi - 14/01/2016 - 19:14 - Signaler un abus Fabuleux !!!!!

    En termes simples, ce monsieur Höcke dit uniquement que le continent africain n'a pas terminé sa transition démographique, c'est-à-dire qu'il est encore dans la phase forte natalité + faible mortalité = forte croissance démographique, ce qui EST VRAI. Et oui encore, la fin de la transition démographique repose sur une évolution culturelle qui entraîne une baisse de la natalité (puisque les gens n'ont plus besoin de faire autant d'enfants, la mortalité ayant reculé). N'importe quel géographe expliquera la même chose. En quoi est-ce raciste de le dire : tous les pays ont suivi ce processus démographiques (rappelez-vous les pyramides des âges en cours de géo au lycée). Sachant que situation économique dégradée = migrations, situation économique dégradée + transition démographique inachevée = migrations ++++, et vers où ? l'Europe.

  • Par lémire - 14/01/2016 - 19:39 - Signaler un abus 5% ?

    Ce monsieur s'illusionne s'il croit que seulement 5% de la population partage les craintes démographiques dont il parle Etre professeur à la Sorbonne donne le droit de parler d'un sujet, mais pas forcément une connaissance approfondie Quant au caractère néo-nazi de ces idées, elles étaient très répandues et exprimées ouvertement dans les années 70...

  • Par Karg se - 14/01/2016 - 20:13 - Signaler un abus La question démographique

    Soulever le problème des différences de dynamiques démographiques, en soulignant l'origine culturelle du problème, c'est raciste? Continuer comme ça et vous allez avoir de vrai racistes...

  • Par Anguerrand - 14/01/2016 - 20:53 - Signaler un abus Ganesha s'est une nouvelle fois degonflé

    Il ne répond à aucun argument economique, car il en est incapable, mais nous fait des théories fumeuses. Il n'a jamais répondu sur les consequences du retour au franc entre autres.

  • Par Texas - 14/01/2016 - 22:04 - Signaler un abus Une centaine de migrants...

    ...qui harcèlent de jeunes Allemandes , ce n' est pas du racisme , c' est un manque d' éducation . C' est la thèse qui doit être développée dans toutes les Universités d' Europe aujourd'hui . Ce qui , pour les jeunes générations , relègue le défenseur des Libertés , à un ringard accroché à son combat d' arrière-garde . Après tout , pourquoi se bouffer la rate....? .

  • Par vangog - 15/01/2016 - 02:11 - Signaler un abus "L'Allemagne est gouvernée par des idiots"

    Il a parfaitement raison, Björn Höcke, du parti Alternativ fur Deutschland! Et il a raison de craindre l'immigration Africaine et moyen-orientale. Excepté ceux qui neveu ont pas voir par idéologie dogmatique, il est vrai que les noirs sont deux à trois fois plus prolifiques que les occidentaux. Aucun racisme, là-dedans, excepté pour ceux qui manquent d'arguments à faire accepter leur dilution ethnique et leur grand remplacement. à propos...sur quels volonté populaire se basent ces orgueilleux pour nous imposer leur diktat digne des pires dictatures socialistes d'avant-mur? Exactement comme les commentaires de ce site, à 90% contre la dilution immigrationniste, vous obtiendrez les mêmes chiffres en interrogeant les Francais, où les Allemands, autour de vous! Ayez le courage d'un sondage utile pour une fois...Ce glissement vers la dictature d'une petite minorité de pensée conduite par Merkel-verraterin et Flamby-le-menteur est inquiétant pour l'Europe, et ces immigrationnistes seront jugés durement, s'ils déclenchent une nouvelle guerre meurtrière...jugés comme collabos et traîtres à l'Europe, la vraie, celle des Nations...

  • Par Outre-Vosges - 15/01/2016 - 07:16 - Signaler un abus Que fait ici un tel article ?

    On n’atteint pas des postes comme ceux de M. Hans Stark sans faire preuve de servilité et d’opinions politiquement correctes. Je me rappelle que dans les années 1960 nos pontes de facultés faisaient l’éloge de l’économie soviétique et, dans un manuel scolaire (chez Nathan à ce que je me rappelle), on allait jusqu’à dire que, malgré ses progrès fantastiques, l’URSS ne rattraperait peut-être pas les États-Unis sur le plan économique avant 1975. Que M. Stark parle comme il le fait n’a donc rien pour étonner ; ce qui est plus gênant c’est qu’il délire sur Atlantico alors qu’il a toute la presse aux ordres pour s’exprimer.

  • Par perceval - 15/01/2016 - 10:10 - Signaler un abus Je ne sais pas si le rédacteur d'un billet

    ici sur Atlantico, lit les réactions provoquées par sa prose, mais je pense que s'il ne le fait pas il faudrait que la rédaction d'Atlantico les lui envoie.Tout ça pour dire que de l'échange peuvent venir quelques illuminations. Même si certains propos sont excessifs dans la forme, voire dans le fond, par définition ils ont été provoqué par l'article.M. Stark, comme ses amis, devrait faire attention et ne pas se tromper voire se comporter de façon pire que ceux qu'il dénonce. Il veut s'en prendre au racisme, c'est son droit, certains diraient son devoir. Pour cela il ne doit pas avoir un comportement au mieux religieux, au pire totalitaire. Que quelqu'un dise que les Africains ont un taux de natalité supérieur à celui des Européens, c'est 1- Un fait, 2- Une question de culture et non de race (faudrait que les dictionnaires servent un peu plus). Réfuter un fait c'est non seulement une faute scientifique mais c'est aussi et surtout un acte d'aveuglement volontaire (se rappeler le "et pourtant elle tourne" face à l'inquisition). La bonne réponse n'est donc pas celle de ce M. Stark, mais peut être," oui c'est vrai et alors? Une culture ça évolue, autres lieux autres moeurs".

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Hans Stark

Hans Stark est chercheur à l'IFRI (Cerfa) et professeur à la Sorbonne.

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€