Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 20 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Bernard Arnault – LVMH : "Nous payons 1 milliard d’euros d’impôts en France"

Zap'Éco

Publié le
Bernard Arnault – LVMH : "Nous payons 1 milliard d’euros d’impôts en France"

Bernard Arnault était l’invité de BFM Business. Le PDG de LVMH est revenu sur les perspectives de son groupe et la situation économique française. Le patron français n’a d’ailleurs pas tari d’éloges le ministre du Redressement Productif. "Arnaud Montebourg est soutien de l’économie, sur des bien des domaines il a l’appuie d’un certain nombre de chefs d’entreprise, il les défend". Bernard Arnault a ensuite expliqué l’importance de garantir un environnement fiscal favorable aux entreprises en France.

"Chez LVMH on exporte l’essentiel de nos productions fabriqués en France, lance-t-il, on peut embaucher plus de 3000 personnes sur le territoire français tous les ans". Et d’ajouter, "notre groupe qui fait 90% de son chiffre d’affaire en dehors de la France paie 50% de ses impôts soit 1 milliards d’euros. Des entreprises comme celle-là, il faut les cajoler".

[LES AUTRES ARTICLES DE VOTRE ÉDITION ATLANTICO BUSINESS]
   Suivre @atlanticobiz

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par lsga - 20/11/2013 - 13:56 - Signaler un abus Détend toi, on va te cajoler façon Marie Antoinette

    on va s'occuper tendrement de ta brioche.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€