Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 18 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Bella Figura" : cette fois, Yasmina Reza a pris trop de risques

En exprimant dans sa nouvelle pièce de théâtre l'absence d'intérêt de certains rapports humains, Yasmina Reza a pris le risque d'être contaminée par son sujet. C'est malheureusement ce qui s'est produit. Et on s'ennuie beaucoup à voir "Bella Figura".

Atlanti-culture

Publié le
"Bella Figura" : cette fois, Yasmina Reza a pris trop de risques
THEATRE
 
BELLA FIGURA
de Yasmina Reza
Mise en scéne : Yasmina Reza
Avec Emmanuelle Devos, Camille Japy, Louis-Do de Lencquesaing, Micha Lescot, Josiane Stoléru.
 
INFOS ET RESERVATIONS :
 
Théâtre du Rond Point,  
Rond Point des Champs Elysées, Paris 8e
Réservations : 01.44.95.98.21  
                        www.theatredurondpoint.fr.
Jusqu'au 31 décembre,
Mardi au Samedi 21 h, Dimanche à 15h.
 
RECOMMANDATION A LA RIGUEUR
            
 
THEME 
 
Sur un  parking, Andréa et Boris s’apprêtent à aller diner au restaurant.
Elle, mère célibataire très sexy, préparatrice en pharmacie, est un peu accro aux médicaments.
Lui, son amant, chef d’entreprise fatigué, est soucieux car ses affaires vont très mal.  Il commet l’erreur de lui dire que son épouse lui a recommandé le restaurant. Les ennuis commencent !
Ils vont alors rencontrer  Françoise, une amie de l’épouse de Boris, venue fêter avec son compagnon, l’anniversaire de sa belle-mère dans ledit restaurant.
Chacun tente de faire belle figure, mais le quintette va explorer la lente déflagration des situations, des relations de couple, parents- enfants, ou encore amicales.
 
POINT FORTS
 
L’interprétation des acteurs, et tout particulièrement celle d’Emmanuelle Devos dans le rôle Andréa, femme fragile, névrosée et droguée aux médicaments, qui menace à tout moment de basculer dans une forme de folie. Avec subtilité et force, elle interprète ce personnage borderline et porte littéralement la pièce.
 
POINTS FAIBLES 
 
- Malgré un thème intéressant, je me suis profondément ennuyée. Le texte est totalement vide et les échanges manquent cruellement de rythme. L’ensemble n’est pas sauvé par la qualité du jeu des acteurs.
 
- L’agitation sur la scène pendant les transitions inter-actes, et les mise en place par les techniciens qui, nettement plus nombreux que les acteurs, semblent vouloir faire partie du décor.
 
EN DEUX MOTS 
 
- La belle promesse d’une belle affiche (auteur/metteur en scène, acteurs) pour un résultat somme toute décevant.
 
- Reste donc la présence d'Emmanuelle Devos qui prouve là, une nouvelle fois, qu'elle e une excellente comédienne. Elle le démontre d’ailleurs dans un tout autre registre, dans le dernier film de Tonie Marchal, « Numéro Une » ou elle interprète remarquablement une brillante ingénieure à la conquête du poste de Présidente d’une société du CAC 40.
 
 UN EXTRAIT
 
 Ou plutôt deux:
 
- Andréa à Boris : « Avant de te jeter dans la Garonne, si tu en as envie mon amour, tu pourrais ton dernier soir faire, bella figura, comme les grands flambeurs ».
 - « J’aimerais savoir, selon vous, si je peux marier le Prontal que je prends pour éviter de passer la nuit les yeux écarquillés avec mon Xtialan? »
 
L’AUTEUR 
 
« Je n’ai jamais raconté d’histoires dans mes pièces, et on ne sera pas surpris qu’il en aille encore ainsi. A moins que l’on ne considère comme une histoire la matière stagnante et houleuse de la vie. »
Yasmina Reza est une dramaturge, romancière et scénariste française contemporaine. Sa célèbre pièce de théâtre «Art »,  qui l’a fait connaître du grand public en 1994 ,et a reçu deux Molières,  sera à nouveau programmée en 2018 à Paris.
Ses œuvres théâtrales sont adaptées dans plus de trente cinq langues, jouées à travers le monde , de Moscou à Berlin, Vienne et Broadway.
Elle a  obtenu les prestigieux prix anglo-axons Laurence Olivier Award et Tony Award pour « Art » et « Le Dieu carnage ».
En 2016, elle a reçu le prix Renaudot  pour son roman « Babylone ».
Bella Figura a été crée en mai 2015.à la Schaubühne de Berlin. Mise en scène de Thomas Ostermeier .
 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Virginie Romefort pour Culture-Tops

Virginie Romefort est chroniqueuse pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€