Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 19 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

La Belgique bientôt un Etat islamique ? Oui, il suffit de bien voter…

C'est une histoire belge. Et elle n'est pas forcément très drôle.

La charia pour tous !

Publié le
La Belgique bientôt un Etat islamique ? Oui, il suffit de bien voter…

 Crédit REUTERS / Christian Hartmann

Le 14 octobre prochain des élections auront lieu en Belgique. Un parti jeune et vigoureux est en lice. Son nom : Islam. Son programme tel qu'il vient d'être dévoilé par son chef : "Faire de la Belgique un Etat islamique" avec des "transports séparés pour les hommes et pour les femmes".

Par paresse coupable nous ne sommes pas allés lire le programme d'Islam jusqu'au bout. Mais nous sommes certains –le risque de se tromper n'est pas grand- qu'il prévoit de remplacer les tribunaux belges par les tribunaux de la charia. Qu'il imposera aux femmes musulmanes le port de la burqa. Mais nous savons aussi que ce parti est relativement modéré : il prévoira un moratoire d'un an pour les filles belges de souche, le temps pour elles de se débarrasser de leurs shorts moulants et de leurs t-shirts échancrés.

C'est, comme on vous l'a dit, une histoire belge. Mais elle se passe à quelques kilomètres de chez nous. Pour qu'un peu qu'Islam fasse parler de lui en octobre il n'est pas interdit de penser qu'une antenne française de ce parti verra le jour. La terreur exercée par Daesh nous a rendus aveugles. Les attentats, les décapitations, toutes ces sanglantes horreurs nous ont empêché de voir que des islamistes étaient près de chez nous, chez nous, de chez nous.

Tous n'ont pas un couteau entre les dents. Tous ne portent pas une djellaba. Ils sont la version occidentalisée et policée de Daesh. Comme cette organisation ils pensent que la planète se divise en terres "Haram" et en terres "Hallal". Le fait qu'il y ait des terres "Haram" leur est totalement insupportable.

La Belgique est un pays très "muslim friendly". Cette gentille démocratie tolère le parti Islam qui ne tolère pas la démocratie. Saint Just disait : "Pas de liberté pour les ennemis de la liberté". C'est Saint Just qu'il nous faut aujourd'hui.

Il nous plaît d'imaginer que des Belges écœurés se rendront aux meetings d'Islam. Et de là ils forceront les militants de ce parti à ingurgiter des litres de Mort Subite et de Gueuze, deux bières très alcoolisées. C'est aussi une histoire belge. Mais elle est meilleure que celle qui précède.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Anouman - 02/09/2018 - 11:47 - Signaler un abus Islam

    Merci de nous prévenir, car cela ne devrait pas tarder chez nous. Et il est probable que tous nos progressistes trouveront ça très bien.

  • Par Ganesha - 02/09/2018 - 12:23 - Signaler un abus Péril en la Demeure ?

    Quelques précisions : ce parti a été fondé en 2012, mais, surtout il est musulman ''chiite'' ! En Belgique, comme en France, la population immigrée musulmane est massivement sunnite, et c'est donc probablement à la suite d'un malentendu qu'ils sont parvenus à obtenir quelques voix, et deux conseillers communaux à Molenbeek. Ce parti est totalement inexistant en Flandres et en Wallonie. Pour l'instant, nous ne sommes encore en présence de l'ébauche d'un fantasme ! Allah Ouakbar !

  • Par cloette - 02/09/2018 - 14:19 - Signaler un abus Belgique frontalière

    façon de parler puisque plus de frontière, c'est donc préoccupant, parti Islam, bientôt chez nous dans les bureaux de vote .

  • Par assougoudrel - 02/09/2018 - 14:38 - Signaler un abus Des militaire français sont

    partis de Versailles-Satory après le 14 juillet pour aller en Belgique, car ils étaient invités à la Fête Nationale quelques jours après. Il nous ont dit qu'on n'y voit que des femmes voilées et beaucoup de barbus (comme Thierry Henri le convertit musulman). Nos militaires sont restés parqués, avec l'interdiction de sortir pour éviter tout problème avec ces gens-là. Très bientôt, si rien n'est fait, ce sera notre tour.

  • Par lili57 - 02/09/2018 - 16:36 - Signaler un abus LAMENTABLE

    tout cela nous pend au nez et ça dégouline !!!!!!!!

  • Par assougoudrel - 02/09/2018 - 18:57 - Signaler un abus Pardon

    Ils nous ont dit

  • Par Eolian - 02/09/2018 - 19:12 - Signaler un abus Houelbec

    Nous avait averti. Cela arrivera chez nous un peu plus tôt que prévu, c’est tout.

  • Par ELIED - 02/09/2018 - 21:22 - Signaler un abus Peut-être pas en 2022

    mais pour sûr en 2027, le temps de former une base solide, et avant 2035, nous aurons déjà des conseils municipaux à majorité musulmane, donc avec un maire idem. Bonjour la suite.

  • Par vangog - 02/09/2018 - 22:57 - Signaler un abus « Je t’égorge comme un mouton halal »

    sont les mots écrits par la tête de liste du parti Islam, Philippe Latteur converti à l’islam, sur la page Facebook de son adversaire politique, qui a osé proposer une Union sacrée, un cordon sanitaire contre ce parti islamiste qui menace de mort ses adversaires politiques, puis Philippe Latteur a ajouté « Je vais te lapider »...sympa, non? Et vous ne direz pas que les patriotes RN ne vous avaient pas prévenus...

  • Par Ganesha - 03/09/2018 - 09:30 - Signaler un abus Comparaison scientifique !

    Pour les ignorants qui parlent de la Belgique sans la moindre connaissance de ce pays, sachez que ce qui est passionnant, c'est l'extraordinaire réussite de la partie flamande de ce pays, qui est gouvernée depuis plusieurs années un parti nationaliste, allié au Rassemblement National français. Le contraste avec les libéraux qui gouvernent à Bruxelles et les socialistes dans la partie francophone est saississant : là, tout n'est que chômage, pauvreté et immigration ! Une véritable expérience de comparaison scientifique !

  • Par Poussard Gérard - 03/09/2018 - 12:15 - Signaler un abus Le ver est dans le fruit ou

    c'est le cheval de Troie en Europe..Merci pour cette information..Entre Houellebecq, Zemmour, Del valle et certains politiques qui osent dénoncer cette invasion et la soumission rampante, les télés nous bassinent avec l'impôt à la source l'interdiction du mobile à l'école.. Les sans dents souchiens se réveillent peu à peu et les résultats aux européennes vont faire mal..

  • Par Olivier62 - 03/09/2018 - 16:06 - Signaler un abus Bruxelles, furoncle de l'Europe

    Avec Bruxelles, on a la totale : siège de l'OTAN, qui assure notre soumission aux lubies de M. Trump; siège de l'UE, qui assure notre soumission à la finance mondiale et aux exportations à prix de dumping de la Chine, siège du gouvernement Belge, avec l'une des classes politiques les plus pourries du continent, et enfin emblème de l'immigration de remplacement par les égorgeurs et poseurs de bombe d'Allah. Mais comme ils tuent des "de souche", ils ne peuvent que plaire aux élites pourries pour lesquelles nous votons avec enthousiasme. J'ai dit "furoncle", pardon, je voulais dire "gangrène"...

  • Par vangog - 03/09/2018 - 23:02 - Signaler un abus Trop drôle le programme du « bienvivre à Woluve-Saint-Lambert!

    Allez! Pour le plaisir, je vous les livre en vrac... »La CHARIA est synonyme de "Voie du Seigneur", dont font partie aussi les dix Commandement dans la Bible » (tu imagine si les cathos et islamistes s’allient en politique?...) « Informer n'est pas un délit, c'est un défi !« (Ouullah! avis de brouillard dense...), « L’Europe applique le Coran dans sa sécurité social« (non, non! Il n’y a pas de « e »), « Des fruits des palmiers et des vignes, vous retirez une boisson enivrante et un aliment excellent.«  (in vino veritas, c’est aussi dans le coran??...mais alternatif, alors!), « «chacun met ce qu'il veut dans la charia» (moi j’ai trouvé quoi y mettre, mais c’est censuré...), « Le Carême et le Ramadan un principe d'hygiène de vie« (ah ben c’est certain! Quand tu bouffe pas, tu Chine pas!)...et tout est du même acabit sur http://users.skynet.be/satellites/. Allez! Ne vous décrochez pas la mâchoire, quand même, et rappelez-vous que les Belges sont le seul peuple à croire que l’histoire belge s’apprend au CM2...

  • Par Paul Emiste - 04/09/2018 - 11:21 - Signaler un abus Ben oui ...

    Maintenant qu´ils sont chez nous ils peuvent créer des partis politiques,associations construire des mosquées etc... il ne fallait pas les laisser entrer au moins pas dans ces proportions avec continuation d´un flot continu. Malheureusement trop tard pour certains pays, il va falloir apprendre l´allemand ou le hongrois tchèque polonais.

  • Par Paul Emiste - 04/09/2018 - 11:25 - Signaler un abus À lire le livre de Monsieur ....

    Thilo Sarrazin (ça ne s´invente pas!).

  • Par lasenorita - 04/09/2018 - 12:00 - Signaler un abus ''Ils l'ont voulu..ils l'ont eu''

    Les Belges ont laissé entrer,dans leur pays,les adeptes de cette secte satanique,dont les 5 piliers (de cette religion)sont:le mensonge,la haine,la ruse,la barbarie,la guerre! Un tiers de la population bruxelloise est musulmane et en 2030:tout Bruxelles sera musulmane!...Les idiots de gauche,ces collabos,ne veulent pas voir ce qui est évident...voir https://lesobservateurs.ch/2018/08/24/hanovre-un-mineur-syrien-avait-poignarde-une-jeune-allemande-dans-notre-culture-on-peut-poignarder-je-ne-comprends-pas-pourquoi-je-suis-en-prison/ et voir https://lesobservateurs.ch/2018/09/03/francfort-all-une-bande-de-15-a-20-migrants-syriens-attaquent-les-clients-dun-bar-aux-cris-de-allah-akbar...mais les Français ne seront pas à l'abri de ces crimes commis par les adorateurs d'Allah tant qu'ils n'auront pas à la tête de leur gouvernement un homme comme Salvini....

  • Par Haddock36 - 04/09/2018 - 16:12 - Signaler un abus Les Flandres

    Les Flandres sous un régimes islamique? je ne peut pas l'imaginer; ou bien cela conduirait à une partition.

  • Par Ganesha - 04/09/2018 - 19:07 - Signaler un abus Haddock36

    Vous êtes mal informé ! Lisez mon texte ''comparaison scientifique'' ci-dessus !

  • Par edac44 - 05/09/2018 - 10:21 - Signaler un abus Ça risque de nous coûter cher que de devoir imiter Donald Trump

    et de devoir construire un mur pour nous séparer physiquement de la Belgique islamique. Le paradoxe serait de devoir le faire construire par de la main d'oeuvre étrangère !... des immigrés mexicains peut-être ??? Quant au roi des cons sur son trône, je ne parierai pas qu'il soit flamand

  • Par Podoclaste - 05/09/2018 - 13:20 - Signaler un abus Flambée

    Le délire paranoïaque français flambe dès qu'on agite le spectre d'un péril (pas jaune ici, mais vert). Que chacun se calme, la conquête de l'Europe par l'Islam n'a pas encore eu lieu. Si c'est par les armes, nous enverrons nos soldats ; s'il s'agit des élections, nous Français étant cultivés et responsables (mouahaha), nous ne devrions pas manquer d'aller au bureau de vote déposer nos bulletins. Les Belges en feront autant alors à la niche, les fachos.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€