Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 16 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Baby-sitting : comment établir et garder une relation de confiance avec sa nounou

Dans Splendeurs et misères du baby-sitting, Brigitte Hemmerlin et Caroline Pastorelli parviennent à dépassionner la recherche d’une nounou grâce à un récit mêlant enquêtes et témoignages, conseils avisés et solutions salutaires. Extrait de "Splendeurs et misères du baby-sitting", publié chez Calmann-Levy, 2014 (2/2).

Bonnes feuilles

Publié le

– Ayez confiance. Mais restez vigilante. Votre enfant peut, comme tous les autres, faire une chute et s’écorcher le genou. Si son corps est parsemé de bleus, peut-être que ce n’est pas seulement parce qu’il est turbulent (voir 3e partie, chapitre 1). Mais attention. Vigilance ne veut pas dire paranoïa, nous y reviendrons.

– Ne soyez pas jalouse de votre nounou. Vos enfants sont attachés à elle, et c’est bien normal.

Comme le dit joliment le pédopsychiatre Patrick Ben Soussan : « Les liens sécurisants que l’enfant va développer avec l’assistante maternelle et sa famille lui permettront d’avoir des racines qui lui donneront envie de déployer ses ailes 1. » Pour autant, qu’elle soit assistante maternelle ou à domicile, elle ne vous remplacera jamais. Vous êtes leur maman…

Vous hochez la tête, un rien dubitative. Bien sûr, tous ces conseils sont judicieux. Évidemment, vous allez les appliquer, et à la lettre. Mais à promener vos enfants au square, à papoter avec d’autres mamans, à lire, aussi, les forums qui pullulent sur Internet, vous avez cru comprendre qu’en la matière, les choses ne sont pas si simples, et que gérer une relation avec une nounou ne relève pas toujours d’un long fleuve tranquille. Vous avez raison. La nounou idéale est, comme l’explique Françoise Näser, « tendre comme un Bisounours, gaie comme un pinson, polyglotte, rapide comme l’éclair, créative comme Picasso, d’une résistance à toute épreuve, ingénieuse comme un Schtroumpf, cuisinière dans l’âme ». Elle a une « patience d’ange, une mémoire d’éléphant, une voix douce et forte, un corps garanti à toute épreuve, des yeux tout autour de la tête, un filtre nasal, un dictionnaire intégré, des oreilles bioniques avec contrôle d’intensité ». Sans oublier « huit bras comme une pieuvre, un coeur gros comme ça, des doigts de fée, des jambes d’athlète, et un système immunitaire révolutionnaire » 1. Mais au cours de notre enquête, nous avons malheureusement constaté que toutes les nounous ne sont pas taillées exactement sur ce modèle. Et qu’une garde génère immanquablement un certain nombre de vrais problèmes…

Extrait de "Splendeurs et misères du baby-sitting", de Brigitte Hemmerlin et Caroline Pastorelli, publié chez Calmann-Levy, 2014. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Brigitte Hemmerlin

Brigitte Hemmerlin a été avocate au barreau de Paris de 1978 à 1981. Elle est aujourd’hui journaliste et écrivain.

 

Voir la bio en entier

Caroline Pastorelli

Caroline Pastorelli est journaliste et mère de famille.

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€