Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 21 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Baby-sitting : comment établir et garder une relation de confiance avec sa nounou

Dans Splendeurs et misères du baby-sitting, Brigitte Hemmerlin et Caroline Pastorelli parviennent à dépassionner la recherche d’une nounou grâce à un récit mêlant enquêtes et témoignages, conseils avisés et solutions salutaires. Extrait de "Splendeurs et misères du baby-sitting", publié chez Calmann-Levy, 2014 (2/2).

Bonnes feuilles

Publié le

– N’oubliez jamais que, si elle doit respecter vos consignes, votre nounou a parfois de bonnes raisons (au moins à son sens) de les transgresser.

Exemple 1 : Si une assistante maternelle garde trois enfants, et qu’elle donne un bonbon à deux d’entre eux à l’heure du goûter, le vôtre se sentira lésé si elle l’en prive. Pas de sucre, avez-vous dit, mais à voir ses yeux suppliants, elle risque de craquer, et vous ne pourrez pas lui en vouloir.

Exemple 2 : Jennifer, Maryam ou Fanny a apporté des gâteaux dégoulinants de miel à l’occasion du ramadan. Elle les fait gentiment goûter à votre aîné, juste avant l’heure du dîner, alors qu’elle a interdiction de lui donner à manger entre les repas.

Cela part d’une bonne intention, pas de la volonté de saper votre autorité…

Exemple 3 : Votre bébé doit manger des épinards à midi. Vous les lui avez préparés avec amour, êtes allée les acheter dans un magasin bio, les avez fait cuire et longuement moulinés. Le problème c’est que les épinards en question lui donnent des haut-le-coeur. Et que Jennifer, Maryam ou Fanny, justement, n’a pas le coeur de le forcer. Un biberon de lait les remplacera, mais vous, en l’apprenant, vous serez à la fois déçue et énervée…

– Calmez-vous. Réfléchissez. Plutôt que d’entrer en conflit ouvert avec votre nounou, ne vaut-il pas mieux essayer de composer ? Après tout, votre bébé a toute la vie devant lui pour apprendre à aimer les légumes verts. Le grand n’aura pas forcément de carences alimentaires parce qu’il a chipoté à un dîner. Les bonbons ne sont pas forcément des aliments sataniques. Le reste à l’avenant…

– Être diplomate et savoir lâcher du lest, c’est intelligent. Néanmoins, certaines choses ne sont définitivement pas négociables.

Exemple 1 : Vous détestez les « totottes », votre nounou en colle une dans le bec de votre bébé.

Exemple 2 : Elle ne veut pas mettre votre bébé sur le pot, parce qu’à son sens c’est trop tôt, alors qu’avec vous il y va sans problème.

Exemple 3 : Elle estime que faire les devoirs, cela n’est pas si important, alors qu’il fait si beau dehors. On touche là à un vrai problème d’éducation et, en la matière, c’est vous qui devez garder la main.

– Maintenez avec elle, en toutes circonstances, la distance qui sépare employeur et employé. Ne la tutoyez pas. Ne vous laissez pas tutoyer.

– Votre nounou n’est pas votre amie. Vous pouvez, bien sûr, lui offrir de temps à autre un cadeau, ou accepter les siens – une babiole, rapportée de l’étranger par exemple, des gâteaux faits maison. Ne l’introduisez pas pour autant dans votre cercle de famille. Elle n’a rien à faire à l’anniversaire de vos enfants, qu’elle peut fêter de son côté, si elle le souhaite.

– Certes, Jennifer, Maryam ou Fanny a de l’expérience, et vous êtes une toute jeune maman. Acceptez ses conseils. Mais ne les prenez pas pour argent comptant. Si vous tenez par exemple à un mode d’alimentation – du lait, exclusivement, jusqu’à 18 mois par exemple, parce que votre pédiatre vous l’a recommandé –, ne lui permettez pas de mettre ce régime en cause et oubliez ses « à son âge, ce petit devrait manger des légumes et de la viande, il va nous tomber malade ».

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Brigitte Hemmerlin

Brigitte Hemmerlin a été avocate au barreau de Paris de 1978 à 1981. Elle est aujourd’hui journaliste et écrivain.

 

Voir la bio en entier

Caroline Pastorelli

Caroline Pastorelli est journaliste et mère de famille.

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€