Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 17 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Avec Bumble ou Shapr, la guerre des sites de rencontres se déplace sur le marché de l’emploi et du business

Le succès des nouvelles applications n’avait pas fini de bousculer les vieux acteurs comme Meetic ou Attractive World. Les petits nouveaux se préparent à leur déclarer la guerre sur le marché du business.

Atlantico Business

Publié le
Avec Bumble ou Shapr, la guerre des sites de rencontres se déplace sur le marché de l’emploi et du business

Depuis 20 ans, les sites de rencontres personnelles ont connu un formidable succès en proposant à leurs utilisateurs de trouver l'âme sœur en deux clics de souris. Meetic, E-Darling, match.com ont créé et organisé l’industrie de la drague, jusqu' à ce que des petits jeunes arrivent sur le marché avec des méthodes un peu plus affutées permettant aux abonnés ou aux utilisateurs de faire le choix sur un panel sélectionné et correspondant mieux à leurs affinités.

C’est comme cela qu’Attractive World en Europe et Tinder dans le monde entier ont raflé la mise en quelques années.Alors, chacun a sélectionné sa cible de clientèle, Tinder s’occupant des jeunes et Attractive World s'intéressant plus précisément aux cadres supérieurs, les CSP+.

Mais l’idée était la même, il s’agissait de présélectionner les candidats les plus adaptés à la rencontre.

Le résultat des sites nouveaux n’a pas été meilleur que celui de leurs grands anciens.Le site de rencontres est resté un site de rencontres le plus souvent éphémères.

Aujourd’hui, tout cela risque d’être balayé par des nouveaux sites qui, avec les mêmes algorithmes, ont choisi de s’attaquer au networking, de favoriser les rencontres professionnelles dans le but de faciliter les prises de contact business ou même de se faire connaître pour changer de job.

Il y a dans beaucoup de pays développés des millions de chômeurs qui ne trouvent pas de job, alors qu’il y a des millions d’entreprises qui ne trouvent pas la bonne personne à embaucher. D’où l’idée d’utiliser la technologie des sites de rencontres par affinité.

Les deux principaux acteurs qui ont décidé de défricher ce nouveau marché le font à l'échelle mondiale. L’un est américain, avec BumbleBiz et l’autre est d’origine française, avec Shapr.

Bumble a été créée par Whitney Wolfe, 28 ans, qui a développé une application qui ressemble à celle de Tinder et qui permet de mettre en relation des personnes qui ont les mêmes affinités. On est donc dans le copié/ collé de Tinder à deux exceptions près. D’abord, Bumble se veut féministe puisque l’application donne aux femmes la possibilité de faire le premier pas pendant 24 heures. C’est un peu son accroche marketing dans un monde de la Tech qui est très machiste, Bumble n‘est pas passée inaperçu.

Ensuite, l’application va mettre en relation des utilisateurs qui ont des intérêts professionnels. Et cette particularité devrait devenir le cœur de l’activité mondiale.

Le concept de ce site est intimement lié à l'histoire de sa fondatrice, Whitney Wolfe, qui en dépit de son jeune âge, est déjà bien connue dans le milieu des nouvelles technologies. C’est elle déjà qui, à 22 ans, avait cofondé Tinder, devenu le monstre sacré que l'on connaît aujourd’hui. En 2014, elle se fâche avec les deux fondateurs et en profite pour dénoncer le climat antiféministe ainsi que le harcèlement sexuel qui pollue cette industrie nouvelle sans que personne n’ose en parler.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Marc Sylvestre

Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.

Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.

Il est aussi l'auteur du blog http://www.jeanmarc-sylvestre.com/.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€