Vendredi 18 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Aussi brillant qu’un million de soleils : le trou noir au cœur de la Voie Lactée serait sur le point d'exploser

Le trou noir supermassif au centre de notre galaxie, la Voie Lactée, consommera bientôt une goutte de gaz qui le fera rayonner d'énergie à un rythme effréné.

Sciences

Publié le 28 septembre 2013
 
 L'anéantissement de ce nuage de gaz pourrait durer plus d'un an

L'anéantissement de ce nuage de gaz pourrait durer plus d'un an

Rien n'est plus tranquille que l'étendue de la Voie Lactée flottant dans le ciel d'une nuit d'été. Enfin, c'est ce que vous pensez ! En réalité, le centre de notre galaxie est un chaos d'étoiles et de débris qui tournent autour d'un immense trou noir qui fait 4 millions de fois la masse du soleil. Et les choses ne sont pas prêtes de se calmer. Des astronomes ont découvert qu'une boule de gaz, appelée G2, s'est égarée et se dirige actuellement vers le trou noir.

Ce gaz avance très vite. A tel point qu'il entre en collision avec d'autres matières, se réchauffe et émet une grande quantité d'énergie. Le trou noir va bientôt consommer cette boule de gaz. Un événement similaire s'est produit il y a une centaine d'années, créant un éclat de lumière aussi brillant qu'un million de soleils. Une donnée parvenue à notre connaissance grâce aux échos de lumière qui rebondissent autour du centre de la galaxie. Selon le astronome du MIT Sheperd Doeleman, l'anéantissement de ce nuage de gaz pourrait durer plus d'un an. Elle considère d'ailleurs ce moment comme "un événement unique dans une vie".

Le trou noir central a beau être immense, il reste mille fois trop petit pour être observé avec le télescope spatial Hubble. Il est également obscurci par la poussière interstellaire qui bloque toute la lumière visible, bien que certaines ondes radio peuvent passer à travers. C'est pour cela que Sheperd Doeleman organise l'Event Horizon Telescope, un projet qui vise à créer un réseau international d'antennes paraboliques qui, ensemble, représentent un système dont le diamètre effectif est aussi important que celui de la Terre.

D'ici deux ans, le réseau de l'Event Horizon Telescope augmentera donc considérablement ses capacités d'observation. Une trentaine de radiotélescopes devraient rejoindre d'ici 2015 les quatre appareils qui en font déjà partie. Selon Sheperd Doeleman, le radiotélescope ainsi créé permettra également de réaliser des observations inédites de Sagittarius-A et de son disque d'accrétion. L'Event Horizon Telescope a déjà permis de relever de nouvelles données concernant la galaxie M87.

 


Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Vinas Veritas - 29/09/2013 - 17:55 - Signaler un abus ils ont pointé

    leurs télescopes sur l'Elysée

  • Par Xoff - 29/09/2013 - 15:20 - Signaler un abus Sombre

    @claude-michel. Oui, vous avez raison, c'est pour ça que le rayonnement n'est pas issu du trou noir, mais de la matière qui tombe dedans AVANT d'entrer dans le trou noir.

  • Par Ravidelacreche - 29/09/2013 - 10:07 - Signaler un abus C'est beau !...Et très sexuel aussi :o)

    Le trou noir supermassif au centre de notre galaxie, la Voie Lactée, consommera bientôt une goutte de gaz qui le fera rayonner d'énergie à un rythme effréné.

  • Par Solognitude - 28/09/2013 - 23:14 - Signaler un abus Le PS s'en remet à Bercy

    Explosion ou pas, il faut taxer les trous noirs!

  • Par yavekapa - 28/09/2013 - 14:07 - Signaler un abus Super

    Un super endroit pour y envoyer nos élites pour un voyage sans retour.
    S'il y en a un qui réussit à revenir, je vote pour lui aussi sec !

  • Par Xoff - 28/09/2013 - 12:06 - Signaler un abus Brillant

    @claude-michel. Ce n'est pas le trou noir qui brille, mais la matière qui tombe dedans. Juste avant d'être avalée, la matière est soumise à de puissantes forces gravitationnelles. En général cela entraîne des réactions nucléaires (comme dans une étoile) très intenses, ce qui entraine d'importantes radiations, et entre autre, de la lumière.
    Bien sur, tout cela est notre modèle actuel d'un trou noir, car personne n'est allé voir ce qu'il s'y passe vraiment :)

  • Par Benvoyons - 28/09/2013 - 10:02 - Signaler un abus Il en pense quoi DSK?

    Sera-t-il à la hauteur?

Fermer