Mercredi 23 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

L’augmentation de la CSG n’est pas le remède miracle pour sauver les retraites et elle pourrait bien être la potion amère qui enfoncera la France

Le gouvernement envisage la possibilité d'augmenter la Contribution sociale généralisée (CSG) pour financer les régimes de retraite. Bruno Le Roux, président du groupe socialiste à l'Assemblée, a déclaré ne pas écarter cette possibilité. Mais cette mesure est-elle suffisante pour sauver nos retraites ? Pas sûr...

Poudre de perlimpinpin

Publié le 30 juillet 2013
 
L’État doit trouver 7 milliards d'euros d'ici 2020.

L’État doit trouver 7 milliards d'euros d'ici 2020. Crédit Reuters

Atlantico : Bruno Le Roux, le président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, a déclaré ne pas écarter la piste de l'augmentation de la Cotisation sociale généralisée (CSG) pour financer la réforme des retraites. L’État doit trouver 7 milliards d'euros d'ici 2020. Quels sont les avantages et les inconvénients d'une éventuelle hausse de la CSG ?

Philippe Crevel : La CSG, depuis son introduction, est une véritable success story des prélèvements obligatoires. Fixée initialement à 1,1 %, le taux de la CSG a été relevé à plusieurs reprises pour atteindre désormais 7,5 % auquel il faut ajouter la Contribution au remboursement de la dette sociale (CRDS) dont le taux est de 0,5 %. La  CSG a deux grandes qualités, son efficacité et sa simplicité. Du fait de sa large assiette qui englobe la quasi-totalité des revenus, son rendement est élevé. En 2012, la CSG a rapporté plus de 90 milliards d’euros contre un peu moins de 60 milliards d’euros pour l’impôt sur le revenu. A l’exception des minimas sociaux, des petites pensions et des revenus de l’épargne défiscalisée, rien n’échappe à l’assiette de la CSG. Efficace et simple ; en effet, il s’agit d’une contribution proportionnelle sans quotient familial, sans niche fiscale, sans réduction d’impôt… Le revers de la CSG est directement lié à ses qualités. En ponctionnant tout ou presque, elle frappe directement le pouvoir d’achat des ménages quel que soit leur niveau de revenus. Il ne s’agit pas d’un impôt progressif à la différence de l’impôt sur le revenu. Le relèvement de la CSG pourrait accélérer le repli de la consommation et donc freiner l’éventuel retour de la croissance.

Dans le programme de François Hollande, une proposition prévoyait une fusion de la CSG avec l’impôt sur le revenu. Cette promesse, comme d’autres, semble être actuellement oubliée. Son application aurait pu avoir comme conséquence que le mauvais impôt (sur un plan de rentabilité) remplace le bon impôt. De ce fait, il n’est pas étonnant que le grand soir fiscal soit remisé au placard. La recherche de ressources nouvelles pour endiguer le flot des déficits incite le pouvoir à maintenir en état la CSG. Le problème de François Hollande est d’arbitrer le montant de l’augmentation et l’affectation des ressources nouvelles ainsi dégagées. Or, il y a pléthore de besoins : l’assurance-maladie, la dépendance, la retraite, la Caisse de remboursement de la dette sociale… Toute le monde ne pourra pas être servi.

Cette hausse permet-elle d'éviter d’alourdir le coût du travail et de conserver la compétitivité des entreprises comme l'avance le gouvernement ? De quelle façon ?

Comme en 1995 et 1998, le gouvernement pourrait décider de transférer une partie des cotisations sociales sur la CSG. Il y a alors deux options, soit jouer sur les cotisations patronales mais cela aboutirait à diminuer le pouvoir d’achat des salariés, soit jouer sur les cotisations salariales, l’augmentation de la CSG étant compensée par le relèvement du salaire net qui est automatiquement moins chargé.

 


Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Vinas Veritas - 31/07/2013 - 10:40 - Signaler un abus Ca n'existe pas

    2 RSA, ça n'existe pas, cela ne peut pas exister dans ce monde.2 personnes vivant ensembles dans le même appartement et partageant les frais en faisant bourse commune, ça n'existe pas, cela ne peut exister.
    Pour faire plus réaliste encore un couple parfaitement connu de l'administration dont chacun bénéficie du droit au RSA va percevoir un montant double soit 2 RSA de base.
    Les aveugles normaux veulent toujours imposer leur absence de vision aux borgnes dans leur monde idéalisé à ce que je vois.

  • Par MONTCLAR - 31/07/2013 - 10:03 - Signaler un abus @XI

    Un chiffrage précis, svp. A commencer par celui des "2 RSA". Vous allez rencontrer quelques difficultés parce que "2 RSA", cela n'existe pas. Au travail ! ça ne peut pas vous faire de mal.

  • Par legaulois - 31/07/2013 - 07:35 - Signaler un abus peuple

    réveille toi retraités jeunes travailleurs intérimaires toute les couches moyenne tous ensemble tous ensemble la LORRAINE en tête la révolution vite et dehors toute cette clique de politiciens qui ne pensent qu'à maintenir leurs privilèges comme la noblesse et le clergé en 1789

  • Par vangog - 30/07/2013 - 23:02 - Signaler un abus Si ce gouvernement ne peut réparer l'inégalité

    Public-privé, dont il est largement responsable, grâce à son noyautage idéologique des grands corps d'état et des corps intermédiaires, depuis quarante ans, et sa construction patiente d'une caste privilégiée et corporatiste en échange de son vote servile, le peuple Français se chargera d'abroger ces privilèges iniques!
    Ce peuple l'a déjà fait, il y a deux siècles, et ses descendants peuvent ressortir les fourches et les piques contre cette nouvelle noblesse de robe étatique assistée par son clergé médiatique...
    Les voilà prévenus!

  • Par XI - 30/07/2013 - 22:47 - Signaler un abus @jerem vous avez sauté

    @jerem
    vous avez sauté ,notamment" par la fraude", un couple non déclaré avec deux RSA , bénéficiant de la cmu ,aides au logements et autres, (parfois fantaisistes comme les aides des conseils généraux qui n'apparaissent nulle part ) , dépasse très largement le smicard qui lui paye sa mutuelle et une bonne partie de son loyer . Les plus malheureux étant ceux qui gagnent à peine plus que le smic, célibataires qui eux n'ont droit à absolument rien par ex mon fils , quant aux autres exemples cités, ma petite ville de 10000 habitants en est remplie .

  • Par Dire straits - 30/07/2013 - 21:16 - Signaler un abus pauvre France déjà bien enfoncée dans le cloaque de la Hollandie

    Il faut que ce gouvernement dégage! et vite! J'ai mis en ligne une pétition, car tous les moyens sont à exploiter pour se débarrasser de cette pourriture qui nous tue à petit feu. La signer est faire un petit geste pour signifier notre ras-le-bol; je compte sur vous, merci. http://www.avaaz.org/fr/petition/Le_pouvoir_doit_appartenir_aux_citoyens_francais/?crICJeb

  • Par Exaspéré - 30/07/2013 - 19:36 - Signaler un abus Tonneau des Danaïdes

    Le crédo de nos élus et autres "excellences républicaines" étant "Je dépense donc je suis", nous ne sortirons jamais de cette mouise dans laquelle nous nous engluons depuis 30 ans.
    Un élu qui ne distribue pas est certain de ne pas être réélu.
    En outre, comme la majorité de nos représentants sont issus de la fonction publique et n'ont jamais appris à gérer une collectivité dans un souci d'économie et de modestie (voir certains Hôtels de Région pharaoniques...) et que les Cours des comptes (la nationale et les régionales) ne fabriquent que des voeux pieux dont tout le monde se fout ,il n'y a aucune raison pour que la situation s'améliore.
    Le Tiers-Etat qui supporte toute la charge devrait commencer à ruer dans les brancards si nous voulons mettre fin à la gabegie.

  • Par winnie - 30/07/2013 - 16:18 - Signaler un abus suite

    inferieur au retraités?
    Quand va ton avoir le courage de faire les vrais reformes au risque de choquer l'électorat de gauche?
    Au lieu de ca, toujours les mêmes recettes qui ruinent les entreprises augmentent le chômage fait baisser les salaires et les retraites.

  • Par winnie - 30/07/2013 - 16:13 - Signaler un abus Mais quand va t on enfin se

    Mais quand va t on enfin se séparer de système par répartition qui n'est plus viable du fait du nombre d'actifs

  • Par roadking - 30/07/2013 - 15:35 - Signaler un abus Et ça continue !!

    Je pense qu'il faudra un grand coup sur la tête de nos dirigeants pour qu'ils prennent les bonnes décisions.Seulement, ce coup pourra leur être fatal si nos concitoyens se déchainent. Pour l'instant, tout reste calme. C'est toujours un évènement anodin qui allume la mèche quand les tensions naissent. Le courage n'est pas la qualité première de nos dirigeants

  • Par vangog - 30/07/2013 - 14:59 - Signaler un abus Socialisme= démagogie raz-de-terre!

    Réformer sans reculer l'age de la retraite est totalement impossible, mais impossible de revenir, aussi, sur le dogmatisme idéologique qui a fait le socle de la gauche...
    Impossible ce revenir sur les cadeaux électoraux aux communautés étrangères, qui vivent grassement leur retraite sans avoir jamais cotisé...
    Alors, pour ne pas renier cette vulgarité, il faut mépriser la France et l' abimer jusqu'au bout!

  • Par mich2pains - 30/07/2013 - 13:00 - Signaler un abus RASSUREZ-VOUS .......

    Absolument rien ne peut enfoncer plus la France ; On a déjà touché le fond de la ....fosse septique !

  • Par sheldon - 30/07/2013 - 12:56 - Signaler un abus Ils NE PEUVENT PAS faire autrement SANS majorité !

    Sa campagne présidentielle ultra mensongère fait que sa majorité est entrain de disparaitre très rapidement. Il a été surtout élu par :
    - les fonctionnaires et associés : SNCF, RATP, etc, etc
    - la diversité et les banlieues
    - les écolos
    - les syndicats
    - une bonne partie de l'extrême gauche, etc, etc,
    BREF tous ceux qui VIVENT de nos IMPOTS par toutes les aides, et qui bloquent toutes évolutions (même les taxis ont fait baisser culotte !)
    IMPOSSIBLE de REFORMER : dont on s'en prend à ceux qui ne peuvent pas nuire : les retraités ! Et on oublie que pour la plupart d'entre eux qu'est ce qu'ils seraient riches actuellement avec un retraite par capitalisation !

  • Par victimedelass - 30/07/2013 - 12:55 - Signaler un abus Mettre les régimes spéciaux au régime.

    5 à 6 milliards de prélèvements supplémentaires combleront à peine les déficits des régimes spéciaux. Sans un alignement de tous les régimes de retraite, toute réforme est inacceptable.

  • Par jerem - 30/07/2013 - 11:41 - Signaler un abus @XI - 30/07/2013 - 11:02

    vous oubliez l'ami Wauquiez et sa contine qui oubliait gentiment qu'entre un RSa dit socle et un smicard il ya le RSA activité qui est justement là pour faire que l'on ne peut gagner plus en foutant rien comme vous dites.
    mais comme vous etes un pro du sujet certainement , on attend votre décompte entre un rsa a 460 euros et un smicard a 1100 euros (avant rsa activite).
    impot sur le revenu : les deux sont hors imposition
    allocs familiales: sans lien avec les revenus
    on vous ecoute ..... car depuis la déclaration du cancerologue de l'assistanat , le wauquiez aux dents longues, soudain défenseurs des classes moyennes, il s'est bien passé 2 ans .... vous devez etre super affuté sur le sujet

  • Par jerem - 30/07/2013 - 11:34 - Signaler un abus et rien sur l'esperance de vie

    harlem désir nous a encore gratifié de son solidarité-thon notamment sur les ecarts d'esperance de vie ......
    on attend l'ouverture de ce débat de la justice sociale avec (pas de tabou) l'ecart d'esperance de vie hommes femmes ......
    VOILA QUI AURAIT DE LA GUEULE pour les gargarismes .....
    au moment de parlers des bonifications pour ceci pour cela .... ouvrir un bon débat comme un bon assureur sur la base des tables de mortalités ...... voila qui mettrait tout juste un peu de piment dans le débat .
    NON ?
    Les anglais qui avait encore 5 années d'ecart d'agelegal de départ à la retraite entre hommes et femmes , ont supprimé cet accord.... Et quel dommage , pas un medias pour nous conter comment les interessées ont pris cette nouvelle soudaine egalité au pays du liberalisme individuel .....
    on attend les redacteurs en tout genre , une fois passé les eternels poncifs

  • Par XI - 30/07/2013 - 11:02 - Signaler un abus A l’exception des minimas

    A l’exception des minimas sociaux,et des revenus de l’épargne défiscalisée, rien n’échappe à l’assiette de la CSG . Donc tout ce qui ne vient pas du travail . Cela pourrait sembler normal pour les minimas sociaux si ceux ci ,notamment par la fraude , ne dépassaient pas les revenus "minimum" du travail . Surtout si on a l'honnêteté ,que n'ont pas nos dirigeants, de calculer le total mensuel des aides perçues et des avantages qui s'y greffent . Mais en France , on trouve normal que l'on "gagne" plus sans rien foutre qu'en se levant le matin , preuve en est que personne le dénonce , hormis sur ce forum .

  • Par la saucisse intello - 30/07/2013 - 10:47 - Signaler un abus @ Salaudepatron.....

    Il n'y aura PAS d'économies structurelles. Pourquoi ? Tout simplement parce que des décisions TRES SIMPLES et qui ne pénaliseraient personne (sauf les prébendiers titulaires de ces charges !) démontreraient à quel niveau le pillage du peuple par ses "élites" (!!!) s'est hissé en quarante ans. Car si vous supprimez (et c'est TOUT A FAIT possible !) 60 milliards de dépenses TOTALEMENT inutiles, vous admettez alors que ces masses d'argent n'ont servi qu'à créer, entretenir et augmenter les privilèges de certains. A partir de là, il faudra autre chose que les messes à bourdin (cette lopette, pire que pujadas, c'est dire !), TF1 et les jeux à gratter pour endormir le peuple ! Voilà pourquoi les économies les plus basiques, les plus rentables et les plus indolores......ne se feront pas......jusqu'à ce que...........

  • Par ledevois - 30/07/2013 - 10:43 - Signaler un abus la retraite

    la retraite est un revenu épargné dont normalement il ne devrait y avoir aucun prélèvement ,
    pourquoi un immigré sans jamais cotiser a droit à la retraite -- ?
    que ceux qui partent avant l'age légal comme beaucoup de fonctionnaires cotisent plus -- cela me semble logique ;
    pourquoi certains doivent cotiser pour d'autres -- ? la solidarité c'est l'état pas les retraités !

  • Par Salaudepatron - 30/07/2013 - 10:21 - Signaler un abus Et toujours aucune économie à l’horizon...

    Nos chers socialos ont toujours de multiples pistes sous le coude, pour nous rajouter une couche supplémentaire de fiscalité, mais je ne vois toujours rien venir du coté de la réforme de l’état.
    Il y a pourtant un potentiel d’économies énorme, pour peu que l’on veuille se donner la peine de rationnaliser un fonctionnement délirant, qui est le fruit de plusieurs décennies de jm’en foutisme général des politiques de tous bords !
    Donnez moi une hache et je vais vous en trouver des millards !!!

  • Par joel5632 - 30/07/2013 - 10:12 - Signaler un abus Avant d'envisager une n-ième

    Avant d'envisager une n-ième hausse des impôts ou une augmentation de l'âge de départ à la retraite ou de la durée de cotisation, on devrait commencer par rendre la français égaux face à la retraite. A carrières égales, à cotisations égales, une retraite égale. Il faut donc faire sauter les régimes spéciaux (SNCF, RATP, EDF ...) et aligner le public sur le privé.
    Les socialistes qui n'ont qu'un mot à la bouche, la Justice, ne le feront pas, ils n'y penseront même pas, car c'est leur électorat en tout premier lieu qui serait touché.

Philippe Crevel

Philippe Crevel est secrétaire général du Cercle des Epargnants depuis 2004

Voir la bio en entier

Fermer