Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 27 Mai 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Attaque à la voiture-bélier contre une école de Corbeil-­Essonnes : les apprentis talibans sont parmi nous

Il se passe des choses dans les écoles des "quartiers sensibles" de cette ville de l’Essonne. Il s’en est passé d’autres dans une école de Peshawar. Aucun rapport ? Pas sûr.

Tous ensemble, tous ensemble…

Publié le
Attaque à la voiture-bélier contre une école de Corbeil-­Essonnes : les apprentis talibans sont parmi nous

Les apprentis talibans sont parmi nous. Crédit REUTERS/Thaier Al-Sudani

La voiture-bélier a mauvaise presse. Elle est stigmatisée, dénoncée, vilipendée au prétexte qu’elle sert à défoncer les vitrines des joailleries et les portes des banques. C’est injuste et discriminatoire. Car la voiture-bélier peut aussi servir pour des raisons qui ne sont pas crapuleuses et s’inscrire dans un combat d’idées.

A Corbeil-Essonnes donc l’entrée d’une école vient d’être fracassée par une voiture-bélier. Ces derniers mois deux autres écoles de la ville avaient fait l’objet d’attaques identiques.

Non, il ne s’agissait pas de voler pour se remplir les poches. Les intentions des conducteurs de ces véhicules étaient pures de tout esprit de lucre.

Pour certains en effet l’école représente le savoir, l’Etat (hélas laïc) et une autorité détestée et détestable. Quel besoin d’apprendre, d’étudier ? Ça pourrait corrompre des âmes innocentes. A de milliers de kilomètres de là, à Peshawar au Pakistan, des talibans, animés par les mêmes pulsions, ont attaqué une école exécutant d’une balle dans la tête 132 enfants qui s’y trouvaient. Une voiture-bélier c’est quand même mieux : ça fait moins de dégâts…

Personne – et cela se comprend – ne parle de Corbeil-Essonnes. Mais tout le monde parle de Peshawar. Ce qui s’est passé là-bas n’a absolument rien à voir avec l’islam ! Ce sont les talibans afghans qui l’affirment, condamnant l’action de leurs cousins pakistanais. Les talibans afghans tuent, égorgent, lapident quand nécessité s’en fait sentir et jettent parfois un peu d’acide sur les visages des petites filles scolarisées. Comme ils sont d’excellents connaisseurs en matière religieuse nous en déduirons donc que ce qu’ils font a à voir avec l’islam.

Vous êtes certainement nombreux à avoir rêvé des magnifiques montagnes qui séparent le Pakistan de l’Afghanistan. La Khyber Pass, où tant de lanciers du Bengale de la grande époque de la reine Victoria se firent tailler en pièce par les guerriers pachtounes, vous fascine certainement.

N’y allez pas : c’est loin, coûteux et dangereux. Corbeil-Essonnes avec ses voitures-béliers est plus près. Pas très pittoresque certes… Quant aux petits et médiocres talibans de là-bas ils comprendront sans doute qu’un voyage vers la Syrie et l’Irak est affreusement banal et que la vraie, la grande aventure les attend à Peshawar.

J’ai sous les yeux un magazine très chic, papier glacé et tout et tout : "Le courrier de l’Atlas". Sur sa couverture un gros titre "La tyrannie des clichés" et la photo d’un homme (supposé musulman) dont le visage est recouvert d’autocollants qui le stigmatisent : "islamiste", "terroriste", "suspect", "djihadiste". Le pauvre…

J’ai pensé, pour faire œuvre charitable, envoyer ce magazine aux talibans pakistanais et afghans, aux djihadistes irakiens et syriens, aux "shehab" somaliens, aux combattants de Boko Aram, aux familles de MM. Merah et Nemouche. Il faudrait des centaines de milliers d’exemplaires. Ce n’est pas dans mes moyens. Je vais donc me contenter d’envoyer quelques "Courriers de l’Atlas" aux conducteurs des voitures-béliers de Corbeil-Essonnes. Si, bien sûr, je trouve leur adresse.

Et n'oubliez pas : le A-book de Benoît Rayski, Le gauchisme, cette maladie sénile du communisme, est toujours disponible à la vente sur Atlantico éditions : 

Le gauchisme, cette maladie sénile du communisme

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ganesha - 18/12/2014 - 10:04 - Signaler un abus Vengeance

    Nous sommes bien entendu dans l'horreur absolue... Juste, une question : il semblerait que les talibans ont dit qu'ils ne faisaient que se venger d'une action équivalente de l'armée pakistanaise il y a quelques mois. Plus d'infos à ce sujet ?

  • Par bjorn borg - 18/12/2014 - 10:40 - Signaler un abus Totalement pour

    Corbeil-Essones c'est le paradis. J'aimerai beaucoup aller y vivre, moi qui souhaitai quitter le pays, voilà l'endroit rêvé. Rayski a fait une belle chronique que j'ai lu avec beaucoup d'intérêt. Il m'ouvre d'autres horizons que je croyais bouchés.

  • Par assougoudrel - 18/12/2014 - 12:23 - Signaler un abus Ce n'est pas à Corbeil-Essonnes que

    l'on fait le meilleur couscous de France?

  • Par Wortstein - 18/12/2014 - 21:41 - Signaler un abus Rayskiff intégral

    Vous bombardez en ce moment et vous tapez juste. Ne changez rien surtout. Zemmour est en train de se faire étriller car sa pensée est jugée sale et animé d'un désir incestuel avec la bête-immonde-qui-a-le-ventre-fécond (je croyais benoitement que c'était plutôt les immigrés qui l'avaient productif, j'ai dû me gourer de ligne sur les stats officielles).vous êtes un des prochains sur la liste des immondes qu'il faut défoncer. De quoi bien jubiler quand on est mis à mort par des vieillards séniles et radotants.

  • Par pale rider - 19/12/2014 - 08:25 - Signaler un abus Nos démocraties sont tétanisées face à ce type de violence

    Nous assistons figés et ne savons que faire . Les mots semblent dérisoires et la tristesse inutile . C'est une vague de haine et de rage qui monte pour tout submerger avec son lot d'horreurs salissant tout sur son passage . Il faut faire le gros dos , elle passera et ce sera épouvantable et puis elle se retirera , mangée par sa laideur, car c'est le destin des tyrannies mortifères. Et nous, preparons nous à subir , que disait Isaïe ? "si vous ne tenez pas à Moi, vous ne tiendrez pas" .

  • Par winnie - 20/12/2014 - 17:33 - Signaler un abus pour l'adresse,

    M. Raysky, demander la donc aux policiers du coin, il la connaisse, mais ils n'y distribuent plus de courrier ni d'autres choses d'ailleurs depuis longtemps.

  • Par winnie - 20/12/2014 - 17:38 - Signaler un abus Ah , j'oubliais M. Rayski !

    Attention a vous en ce moment il ne faut pas dire du mal de l'islam si non vous aller finir comme vos confrères Zemmour, Riouffol, et autres , blacklister.

  • Par vangog - 01/01/2015 - 16:10 - Signaler un abus Contre-productive, la photo du "courrier de l'Atlas"!...

    À force de vouloir de stigmatiser, les gauchistes participent, eux-mêmes, de cette stigmatisation. Et comment faire autrement? Tous savent que la très grande majorité des musulmans ne sont pas extrémistes, mais tous savent aussi que la très grande majorité des extrémistes sont musulmans! Alors, éditorialistes du courrier de l'Atlas, quelle étiquette lui mettez-vous à cet homme-étiquette? Musulman, extrémiste, ou les deux?...

  • Par FIGAROCB - 15/01/2015 - 10:00 - Signaler un abus PAS D'AMALGAME !

    Voila le résultat : à force de nous lanciner avec le "pas d'amalgane" et le : "il ne faut pas stigmatiser la communauté musulmane", nous en arrivons à cette extrèmité, a savoir, les musulmans se croient tout permis, nous obliger à vivre selon leurs rites et leur religion, nous imposer y compris par la force leur point de vue, ils haient la laïcité, puisque l'islam prévoit la gestion des états sur tous les plans. Les Français, les vrais, en ont marre, sopit cette communauté accepte de vivre avec nos lois et nos us et coutumes, soit elle fout le camp, et vite !!!! Notre Ministre de l'Éducation Nationale, en fait les frais, elle a incité les femmes musulmanes à accompagner leurs enfants dans les sorties scolaires avec LEUR VOILE, et, maintenant, retour de manivelle, les écoliers musulmans refusent de compatir avec les autres en faveur des victimes du terrorisme musulman. Enfin, il n'exisrte qu'un seul ISLAM, pas deux, l'un serait modéré, l'autre radical ! L'Eglise catholique, elle, parle d'une seule voie et ce depuis la fin du moyen âge ! Linquisition et les guerrs de St Louis n'existent plus !!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€