Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 15 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Aquarius : le gouvernement face à ses impasses intellectuelles

Après avoir recueilli 58 personnes entre le 20 et le 23 septembre, l'Aquarius serait en route vers Marseille et demande aux autorités françaises la possibilité de débarquer ses passagers "à titre exceptionnel".

SOS Méditerranée

Publié le
Aquarius : le gouvernement face à ses impasses intellectuelles

 Crédit PAU BARRENA / AFP

Atlantico :  Ne peut-on pas voir ici la réponse de l'Aquarius aux déclarations d'Emmanuel Macron sur la scène européenne concernant les migrants, et notamment des accusations lancées à l'encontre de la politique menée par Matteo Salvini ? 

 
Nicolas Moreau : La position officielle de l’Aquarius est donnée par Frédéric Penard, directeur des opérations de SOS Méditerranée, pour qui opère le navire. Selon lui, Marseille est le seul port envisageable pour que l’Aquarius puisse repartir.
 
Toutefois, sur un sujet aussi médiatique, au centre de toutes les attentions politiques, il est difficile de croire que l’association humanitaire ne prenne pas en compte ces aspects quand elle choisit ses ports de destination.
Et en effet, il serait parfaitement logique pour SOS Méditerranée de forcer Emmanuel Macron à assumer ses discours contre Matteo Salvini en accueillant les migrants de l’Aquarius.
 
La France, pour le moment, s’en tient aux principes de l’accueil au port le plus proche, et de la répartition des migrants accueillis dans l’ensemble de l’Europe. Mais si l’Aquarius accoste à Marseille, Emmanuel Macron devra trancher.
 
 

En quoi Emmanuel Macron est-il dans une impasse sur ce thème, notamment dans le contexte des européennes ou il cherche à s'opposer à Matteo Salvini ? En quoi cette opposition se vérifie-t-elle sur le terrain ?

Le président de la République est effectivement dans une impasse sur ce thème.

 
Depuis quelques semaines, en vue des élections européennes, Emmanuel Macron cherche à réactiver une vieille stratégie politique bien connue, consistant à se poser en barrage face à l’extrême-droite. Dans sa stratégie, celle-ci est incarnée par Matteo Salvini, le ministre de l’intérieur italien, et Viktor Orban, le premier ministre hongrois.
 
Pour ce faire, le président de la République a créé, lors de sa visite au Danemark, une opposition artificielle entre le progressisme, incarné par lui-même, et le nationalisme, représenté par Orban et Salvini. Ce dernier s’inscrit d’ailleurs volontiers dans cette opposition, et cible Emmanuel Macron comme son principal adversaire pour les élections à venir.
 
Officiellement, les camps d’Emmanuel Macron et de Matteo Salvini sont donc farouchement opposés. Mais cette opposition n’est qu’un artifice marketing dont le président en marche abuse dangereusement. 
 
Dans les faits, le ministre de l’intérieur italien a fait voter ce lundi un sévère renforcement des mesures sécuritaires et anti immigration en Italie. Ces mesures suivent les discours qu’il prononce depuis des mois.
 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par tubixray - 25/09/2018 - 08:53 - Signaler un abus Article on ne peut plus clair

    Sur l'idéologie des activistes ONG pro Soros et celle d'E. Macron .... Merci aux gardes cotes libyens de faire enfin leur job.

  • Par lasenorita - 25/09/2018 - 10:21 - Signaler un abus Les pseudo-humanitaires!

    Les personnes de L'Aquarius ''sans tenir compte des instructions des gardes-côtes libyens'' ont ''outrepassé leurs prérogatives'' voir https://www.breizh-info.com/2018/09/25/102830/immigration-laquarius-gardes-libyens...pourtant... 500 signataires de l'Aquarius s'étaient ''engagés à coordonner leurs actions avec les autorités maritimes'' voir http://www.sosmediterranee.fr/journal-de-bord/Tribune-Aquarius-01-08-2018..il faut STOPPER le financement de ces ONG,complices des trafiquants et des passeurs..Le Panama veut lui retirer son pavillon pour ''non-respect'' des ''procédures juridiques internationales'' ainsi l'Aquarius ne pourra plus naviguer!...

  • Par Ex abrupto - 25/09/2018 - 10:42 - Signaler un abus On les accueille...

    ...bien (les migrants réfugiés ou pas....). On encabanne pour une durée indéterminée l'équipage et les assistants. On désarme le bateau (ou on le coule en eau profonde, mais bonjour les ennuis;;;;)

  • Par ciara - 25/09/2018 - 11:24 - Signaler un abus A la baille

    Il faut couler le Bismark, pardon l'Aquarius, qui comme l'indique l'article, est un bateau passeur d'émigrants. Ils vont les chercher en Lybie et nous les ramènent en Europe. Salvini a raison. Que peut-on reprocher à l'Italie, qui a accepté sur son sol le débarquement des centaines de milliers d'émigrants, pendant des années et qui aujourd'hui n'en veut plus car elle n'en peut plus.. On est dans le même cas que l'Italie. Alors qu'ils rentrent chez eux ou que les pays du Golf les accueillent. Après tout, ils ont la même religion.

  • Par Citoyen-libre - 25/09/2018 - 11:51 - Signaler un abus Quelle hypocrisie

    Ce bateau, c'est vraiment de la manipulation pour le petit peuple. Que quelqu'un se pointe à l'aéroport de Marseille-Marignane et il pourra constater régulièrement l'arrivage massif en provenance du Maghreb, par vol régulier Ryanair, d'immigrés en tenue du bled. Ca s'appelle du regroupement familial !!!!

  • Par vangog - 25/09/2018 - 21:31 - Signaler un abus Encore une fois, c’est le Rassemblement National qui a raison!

    et qui reste fidèle à ce que souhaite la majorité des Français: une immigration contrôlée, réduite, intelligente, de moins en moins musulmane...les idéologues trotskystes et mafieux qui commanditent l’Aquarius prouvent que ces clandestins ne sont pas des réfugiés, mais des immigrants illégaux, dont ils forcent la main ,pour quelques milliers d’Euros d’investissement (ils se rattraperont sur la manne sociale, ensuite);...Macrouille est dans le « en même temps », une politique dont la seule conviction est de se faire élire contre les autres, peu importe qu’ils constituent la majorité. La politique du « en même temps » conduit tout droit à la dictature des minorités, et Macrouille y plonge tête baissée

  • Par valencia77 - 25/09/2018 - 23:54 - Signaler un abus ???

    Sink that fucking boat and shoot macron? Trotsky etait pour l'immigration africaine? Moi qui croyais qu'il etait pour l'elimination des contre revolutionaires et l'assassinat de la famille royale russe...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Nicolas Moreau

Diplômé d'école de commerce, Nicolas Moreau a exercé en tant qu'auditeur pendant une décennie, auprès de nombreux acteurs publics, associatifs et privés.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€