Jeudi 17 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

L'apprenti retraité qui n'avait pas encore commencé sa carrière… retour sur 65 ans de manies et d'engagements du Prince Charles

Le Prince Charles fête ce jeudi ses 65 ans. L'occasion de revenir sur son enfance et sur quelques anecdotes méconnues le concernant.

Happy birthday

Publié le 14 novembre 2013
 
Le Prince Charles a eu une scolarité difficile.

Le Prince Charles a eu une scolarité difficile. Crédit Reuters

Le Royaume-Uni célèbre, ce jeudi, les 65 ans du Prince Charles. C'est en effet le 14 novembre 1948, à 21h14, que naquit le petit Charles alors qu'une foule de 3 000 personnes attendait, à l'extérieur de Buckingham, l'annonce officielle de sa naissance. Le futur roi d'Angleterre - ça finira peut-être par arriver- se voit alors remettre une broche de diamants, rubis et saphir en forme de corbeille de fleurs. Un objet que l'on retrouvera sur le petit George, le jour de son baptême.

Avoir un destin royal et être l'héritier de la couronne britannique ne vous empêchent pas d'être un enfant (presque) comme les autres. Ainsi, le Daily Mail nous apprend que Charles était un petit garçon sensible qui se sentait souvent humilié par les manières bourrues et impatientes de son père. Il lui vouait néanmoins une grande admiration, allant même jusqu'à imiter sa manière de marcher, les mains dans le dos. Sa relation avec sa mère, la reine Elizabeth II, était quant à elle plus formelle, bien que teintée par un léger sentiment de peur.

Une scolarité difficile

Grand naïf, Charles, qui était élevé par de nombreuses nounous, pensait alors que tous les enfants avaient une existence similaire à la sienne. Le quotidien britannique raconte la visite d'un village minier gallois au cours de laquelle Charles demande à deux enfants, accompagnés d'une femme - leur mère - s'il s'agissait de leur nanny. Le petit Charles ignorait même jusqu'à l'existence de l'école, demandant un jour à sa mère ce qu'étaient "des écoliers".

Il devint cependant le premier héritier à fréquenter une école extérieure à la Cour en entrant à Hill House (Knightsbrige, Londres) à l'âge de 8 ans. Souvent absent à cause de ses rhumes et angines, Charles subira finalement une ablation des amygdales, qu'il conserva dans un pot qu'il emmenait partout. Il finit par le perdre sur la chaire d'une petite chapelle entre le Grand Couloir et Hall de St George du château de Windsor. Un endroit où il se rendait seul afin d'y donner des sermons imaginaires.

Sa scolarité fut également quelque peu chaotique. Non pas d'un point de vue scolaire mais plutôt humain. Il détesta en effet le temps qu'il passé à Cheam, l'école préparatoire du Berkshire. C'est dans cette pension qu'il apprit, à l'âge de neuf ans, qu'il venait d'être fait prince de Galles, sans même en avoir été averti au préalable. Mais ce sont ses cinq années passées à Gordonstoun (Ecosse) qui le traumatisèrent le plus. Il y découvrit "la méchanceté pure", dit-il. Raillé pour ses grandes oreilles, le Prince de Galles décrit cette période comme "un enfer" comparable à "une peine de prison". L'une de ses lettres en témoignera. "Je redoute simplement d'aller au lit. Je me fais frapper toute la nuit", écrivait-il alors.

Des anecdotes sur le futur roi d'Angleterre

Gordonstoun devint plus facile à vivre avec le temps. Le seul scandale de son adolescence sera une photo de lui prise dans un bar, buvant un brandy cherry à l'âge de 14 ans. "Je pensais que l'alcool pouvait être servi dans un bar, alors quand le barman m'a demandé ce que je voulais boire j'ai dit cherry brandy - c'est ce que nous buvons à la chasse", expliqua-t-il. Il obtint finalement son baccalauréat après avoir passé six mois à Timbertop, à quelques encablures de Melbourne, dans le cadre d'un échange. "J'ai absolument adoré. Ce fut la plus merveilleuse des expériences", commente-t-il. Des proches affirment même qu'il y partit "en garçon" et en revint "en homme". Il passera ensuite par l'Université d'Aberystwyth afin d'y suivre une formation en langue galloise et en histoire en vue de son investiture.

Une investiture qui tarde donc à arriver. Le Daily Mail nous apprend qu'à 65 ans, le prince Charles devient le plus vieux monarque en attente de l'histoire britannique. Il bat ainsi le record de William IV qui a attendu 64 ans avant de prendre place sur le trône en juin 1830. Mais pour fêter dignement l'anniversaire du prince Charles, le quotidien britannique a ressorti 65 anecdotes méconnues du grand public le concernant. Et le moins que l'on puisse dire c'est que certaines sont totalement incroyables. Par exemple, chose connue mais improbable à notre époque, le prince Charles ne possède pas de téléphone portable.

De plus, le prince Charles semble posséder quelques "tocs" et autres rituels. Par exemple, le futur roi d'Angleterre ne déjeune jamais dans un avion et ce quelque soit la durée du trajet. Mais aussi, il dispose de 50 paires de chaussures en cuir cousues main fabriquées par Lobb of St James, chacune coûtant plus de 800 livres sterling. Il en possède encore une paire achetée il y a 45 ans. Autre anecdote croustillante, le prince Charles préfère les œufs bruns aux œufs blancs (comme la reine Elizabeth II d'ailleurs). Selon lui, ceux-ci ont meilleur goût. Enfin parmi ces petites habitudes, le Daily Mail nous apprend que le prince Charles se balade toujours avec un cure-dent fabriqué à partir de la plume argentée d'un porc-épic et il ne porte jamais un vêtement qui a été lavé à la machine.

Mais ce ne sont pas les seules révélations faites par le quotidien britannique. Saviez-vous par exemple que le prince Charles compte 32 filleuls ? Ou encore que chaque Noël, il envoie du whisky à toutes les troupes de son régiment ? Encore plus surprenant, il a refusé un rôle de drogué dans Doctor Who. Série dont il est fan depuis qu'il a 15 ans. Cependant il a fait une apparition en reprenant son propre rôle dans l'épisode anniversaire célébrant les 40 ans de la série.

Mais ce n'est pas tout. Le prince Charles est aussi un bourreau de travail. En 2012, il a entrepris 657 engagements officiels et a accueilli près de 7 500 personnes lors de manifestations dans les diverses résidences royales. Au cours des dix dernières années, il a réalisé 6 171 missions. De plus c'est un grand donateur. Ainsi, il a aidé financièrement parlant près de 750 000 jeunes depuis 1976 et les organismes de bienfaisance qu'il a crée ont fourni un soutien à plus de 395 000 personnes. Enfin, le prince Charles adore le Martini gin. Cependant, il ne fait pas confiance aux autres pour doser ce cocktail comme il l'apprécie. Ainsi, avant tout départ, son valet de chambre lui prépare cette boisson dans une bouteille comme cela le prince n'a plus qu'à s'en remplir un verre une fois sur place.

Désormais vous en savez donc un peu plus sur le prince Charles et vous ne le verrez plus jamais comme avant.

 


Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Stefan - 16/11/2013 - 10:15 - Signaler un abus Comme disait Victor

    "Ce n'est pas par hasard si le Bon Dieu a mis les Anglais sur une île"
    (Victor Hugo, si mes sources sont exactes)

  • Par LeditGaga - 14/11/2013 - 17:57 - Signaler un abus VeliVos

    Ouais, sacré handicap pour démarrer dans la vie !

  • Par VeLiVoS - 14/11/2013 - 15:51 - Signaler un abus LeditGaga

    1. peut-être l'alcool,
    2. et puis n'oublions pas, … c'est un anglais

  • Par LeditGaga - 14/11/2013 - 09:09 - Signaler un abus 65 ans ?

    65 ans ! Sa couperose et sa démarche mal assurée laissaient penser plutôt à 75, non ?

Fermer