Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 27 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Apprendre ça s’apprend : comment le faire vite et mieux

Certaines personnes apprennent plus vite que d’autres. Face à cette inégalité, il existe une multitude de méthodes pour booster ses performances en matière de mémorisation et d’apprentissage.

Trucs et astuces

Publié le
Apprendre ça s’apprend : comment le faire vite et mieux

Et oui : là où certaines personnes sont capables d’apprendre la guitare, ou une langue étrangère, en très peu de temps, d’autres mettront longtemps, très longtemps... pour un résultat pas toujours parfait.

Pas de fatalisme. Si, certes, tout le monde n’est pas égaux face à l’apprentissage, il existe des stratégies simples à mettre en oeuvre au quotidien pour améliorer ses capacités. Voici lesquelles. 

  • 1 - Soyez positif

Face à de nouvelles connaissances, vous stressez ? Vous avez peur de ne pas tout retenir ou de mal comprendre ? Relaxez-vous, et utilisez toute cette énergie mentale à autre chose qu’à alimenter votre stress.

"L’anxiété vous empêche de partir explorer de vraies solutions et de mettre en oeuvre des schémas cognitifs d’apprentissage", explique Alison Wood Brooks, enseignante à la Harvard Business School.

Cette dernière précise que lorsque vous vous sentez bien, dans une dynamique positive face à de nouvelles connaissances, vos capacités d’apprentissage n’en seront qu’améliorées.

  • 2 - Ne vous contentez pas d’apprendre, pratiquez !

Lire un livre pour apprendre le golf, c’est bien. Pratiquer, c’est (non seulement) mieux, mais c’est surtout indispensable. C’est en substance ce qu’explique Mark Harrison, le directeur de la technologie de l’entreprise britannique FundingKnight qui résume sa pensée ainsi : "Vous ne pouvez pas apprendre l’informatique sur un livre : vous avez besoin de vous y confronter sur un ordinateur".

  • 3 - Challengez-vous avec un ami

Un de vos amis essaye d’apprendre la même chose que vous - la cuisine, le chinois, la guitare, le langage html, etc… ? Joignez-vous à lui ! En vous fixant des rendez-vous réguliers, physiquement ou via Skype, cela vous stimulera et vous permettra de mesurer vos avancées et de combler certaines lacunes.

  • 4 - Si vous ne comprenez pas, dites-le !

Ne pas comprendre n’a rien de honteux. Comprendre fait partie du processus d’apprentissage. Quand quelque chose vous échappe, lors d’une réunion ou d’une conférence, lancez-vous et n’hésitez pas à interrogez vos interlocuteurs. "Excusez-moi, mais je ne comprends pas bien” ou “Pourriez-vous m’expliquer pourquoi ?". Faites fi des sarcasmes éventuels : les imbéciles penseront que votre question est bête, mais les gens intelligents admireront votre curiosité.

  • 5 - Répétez, répétez et répétez encore

Une partie de l’apprentissage passe par la répétition, c’est un fait. Répéter encore et encore des informations permet à certaines actions de s’opérer plus rapidement. Un exemple parmi d’autres : vous êtes complètement à l’aise pour réciter l’alphabet de A à Z. Vous y avez été habitué tôt. Essayez maintenant dans l’autre sens : ce n’est pas plus compliqué, vous allez y arriver mais n’y étant pas habitué, vous allez mettre beaucoup, beaucoup plus de temps. "La répétition mène à un conditionnement des synapses", explique une étudiant en médecine. Un conditionnement qui accélère l’accès et la transmission de l’information.

  • 6 - Dessinez, c’est bon pour l’apprentissage

C’est exactement le même principe qui explique qu’une image vaut mille mots ; les deux sont largement complémentaires. "Quand vous dessinez, vous ajoutez un moyen de compréhension, donc d’apprentissage, qu’il est parfois impossible de réaliser uniquement avec des mots", explique Dan Roam, auteur de deux livres sur la pensée visuelle.

  • 7 - C’est un fait : vous apprenez mieux le matin

Au fur et à mesure que la journée s’étire, que vous faites des choix et résistez aux tentations, votre capacité d’apprentissage diminue inexorablement. Si vous décidez d’apprendre une langue étrangère, à jouer d’un instrument de musique, ou n’importe quoi d’autre d’un tantinet complexe, faites le de préférence en début de journée, quand vos capacités cognitives sont au mieux de leur forme.

  • 8 - Maîtrisez la règle du 80/20

Pour apprendre vite, et bien, pas la peine de tout lire ou de tout voir. Comment ? Grâce au principe dit de Pareto, aussi appelé la règle du 80/20, détaille businessinsider.com : au travail, 20 % de l’activité produit 80 % des résultats désirés. Stefan Jerome, étudiant à l’université de Leicester, explique qu’avant de lire un livre, il regarde attentivement le sommaire pour repérer les chapitres les plus intéressants. Idem pour les vidéos : le jeune homme se concentre sur le début et la fin. Une astuce pour tirer la plupart des informations pertinentes, tout en réduisant considérablement le temps passé. Et améliorer ainsi ses capacités d’apprentissage.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Atlantico.fr

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€