Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 19 Avril 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Anniversaire des accords d’Evian : combien de temps faudra-t-il à la France et l’Algérie pour s’extriquer d’un passé qui ne passe pas ?

Plus d'un demi-siècle après la fin de la guerre d'Algérie, et alors que la France et l'Algérie coopèrent efficacement dans de nombreux domaines, la question coloniale est encore un sujet brûlant entre les deux pays. Il faudra attendre un changement de la génération au pouvoir en Algérie pour que ça change.

Vieux démons

Publié le
Anniversaire des accords d’Evian : combien de temps faudra-t-il à la France et l’Algérie pour s’extriquer d’un passé qui ne passe pas ?

Atlantico : C'est aujourd'hui, le 18 mars, l'anniversaire des Accords d'Evian et François Hollande participera demain 19 mars à une commémoration du cessez-le-feu. Plus d'un demi-siècle après la fin de la guerre d'Algérie, et alors que la France et l'Algérie coopèrent efficacement dans de nombreux domaines, comment expliquer que la question coloniale soit encore un sujet si brûlant entre les deux pays ?

Pierre Vermeren : Les raisons ne sont pas les mêmes selon qu'on se place du point de vue algérien ou du point de vue français. En Algérie, la question coloniale reste brûlante car elle est encore dans les têtes, elle n'a jamais été oubliée. Par ailleurs, il s'agit d'une rente politique et symbolique pour le pouvoir en place.

Le président de la République Abdelaziz Bouteflika est un ancien combattant politique de la guerre d'Algérie et ce statut lui confère sa légitimité pour gouverner le pays. L'histoire de l'indépendance de l'Algérie est aussi sa propre histoire, et c'est sur cette histoire qu'est bâti le régime algérien.

Du côté français, les raisons sont évidemment très différentes. Plusieurs partis politiques, notamment à gauche, veulent se faire pardonner leur rôle pendant la guerre d'Algérie. Ils maintiennent jusqu'à nos jours une position a posteriori favorable à l'indépendance. La deuxième raison c'est que la guerre d'Algérie reste encore en France un capital politique auprès de différentes catégories de la population. A droite comme à gauche, il existe des clientèles électorales qui restent sensibles à la question de la colonisation et de cette guerre tragique (ce qui n'est absolument pas le cas pour l'Indochine). On pourrait résumer la situation par l'existence d'un vivier électoral constitué d'un côté par les pro-Algérie française et leurs familles, et de l'autre par les anti-Algérie française et leurs descendants. Tant qu'il y aura des gens qui se sentiront directement concernés par ce qui s'est passé dans les années 50-60 en Algérie, il y aura une instrumentalisation politique de ce pan d'histoire.

Roland Lombardi : Un demi siècle après la fin de la guerre d’Algérie, la question coloniale reste encore un sujet brûlant entre les deux pays pour la bonne et simple raison que cette guerre a été vécue comme une véritable guerre civile et une tragédie pour nombre de Français et d’Algériens. Malheureusement, il n’y a jamais eu, de la part de la France comme de l’Algérie, une volonté pour engager un vrai travail de réconciliation entre les deux peuples et les deux nations comme cela a été fait au Liban après la guerre civile de 1975. Il aurait été souhaitable, "à chaud" et dès la fin du conflit en 1962, que soit instaurée par exemple une date "neutre" pour célébrer une véritable Réconciliation basée sur le pardon réciproque, et je mets l’accent sur ce dernier mot. On aurait pu aussi, pourquoi pas, ériger un grand monument symbolique et complètement dépolitisé en France ou en Algérie afin de rendre hommage aux morts des deux côtés, un peu à l’image de la Valle de los Caídos en Espagne, qui, à partir de 1958, fut considérée comme un mausolée dédié à l'ensemble des combattants morts de la guerre civile espagnole y compris les combattants républicains. Même si un tel projet peut paraître utopique, méditerranéen moi-même, je connais la force des symboles dans cette partie du monde... Je pense qu’avec un peu de volonté et de courage, surtout du côté français, cela aurait été possible, surtout sous Ben Bella. Par contre, à partir de 1965, avec Boumédiène, c’était déjà trop tard…

Au lieu de cela, les autorités algériennes se sont emparées de la question coloniale et ont entretenu un sentiment anti-français afin d’en faire une arme politique interne. En effet, ces sujets furent pendant des décennies un moyen efficace pour fédérer la population algérienne et surtout la détourner des réels problèmes socio-économiques auxquels elle était confrontée.

Du côté français, dès la fin de la guerre d’Algérie, et ce pour des raisons bassement commerciales - déjà ! - et en vue d’une nouvelle "politique arabe" plus qu’hasardeuse, Paris ne cherchera absolument pas à faire respecter les engagements pris à Evian. Le gouvernement français de l’époque (comme ceux qui suivront d’ailleurs), fermera les yeux sur la plupart des différentes initiatives unilatérales des Algériens qui les videront totalement de leur contenu et qui infligeront une série d’humiliations à la France.

Enfin, en France, nous avons laissé s’abattre une véritable chape de plomb idéologique et de partis pris (Tiers-mondisme, anticolonialisme puis un gauchisme résolument anti-occidental) sur la recherche historique. On ne compte plus les écrivains, les intellectuels, les chercheurs ou les historiens français qui dépeignent ce passé colonial comme faisant partie des "heures les plus sombres de l’histoire française". Par conséquent, "la domination impitoyable" ou, à l’inverse, la "faiblesse" de la France n’ont fait que ternir son image.

Quel est l'intérêt des Algériens de continuer à exiger des gages de repentance et pourquoi les dirigeants français acceptent ces exigences ?

Roland Lombardi : Les responsables algériens sont loin d’être stupides et ils connaissent parfaitement la mentalité française (alors que nos responsables, eux, ne connaissent rien des mentalités de ce côté-là de la Méditerranée). De leur point de vue, ils ont raisons. Pourquoi nous respecteraient-ils alors que nous ne nous respectons pas nous-même ? Ils jouent avec cette corde sensible car ils nous savent complexés par notre histoire, notre "mauvaise conscience" et notre sentiment de culpabilité. Mon ami Alexandre Del Valle a très bien décrit tout cela dans son ouvrage Le complexe occidental : Petit traité de déculpabilisation.

Les Algériens savent aussi que pour quelques contrats commerciaux, comme nous l’avons vu ces dernières années avec les pays du Golfe, les dirigeants et les diplomates français sont prêts à toutes les concessions et les reniements.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Monteynard - 18/03/2016 - 09:41 - Signaler un abus Très intéressant

    Stimulant et pertinent,merci !

  • Par tubixray - 18/03/2016 - 10:41 - Signaler un abus Un ami algérien m'a dit un jour

    La France c'est comme une cigarette, une fois que tu as fini de la fumer tu la jettes ... J'ai préféré en rire à sur le moment .... C'était dans les années 80 ... imaginez ce qui disent de la France les franco algériens en 2016 ......

  • Par lasenorita - 18/03/2016 - 11:56 - Signaler un abus Le 19 mars 1962.

    La date du 19 mars 1962 ne marque pas la fin de ''la guerre d'Algérie'' puisque les ''évènements'' n'ont pas cessé après cette date......parce que le F.L.N. . . N'A PAS RESPECTE les ''Accords d'Evian'' bien au contraire...les ''courageux'' fellouzes ont profité que l'armée française avait déposé les armes pour massacrer 150.000 Harkis ''désarmés'',5.000 ''civils innocents'' de la ville d'Oran,ils ont enlevé et torturé tous les non-musulmans qui tombaient sous leurs mains en leur disant:''La valise ou le cercueil'' ...Ma tante a reçu la visite d'une famille musulmane qui lui a dit''Le F.L.N. nous a donné ton appartement,tu dois partir!''

  • Par vangog - 18/03/2016 - 12:02 - Signaler un abus La "politique arabe" de la France, depuis cette époque...

    a été un vaste échec, alimenté par le plus malsain de l'internationalisme gauchiste, qui nous a simplement permis d'échanger du pétrole contre des armements, du gaz algériens contre des reniements...et on ne renie pas son passé, sans danger...et on n'arme pas ses ennemis, sans danger...les armes vendues par la France et les USA, se retrouvent, aujourd'hui, aux mains de jihadistes, et les reniements de la France se retournent contre elle, dans les mains des banlieues, nouveau lieu arabe de tous les trafics et de tous les chantages. Méfions-nous que l'alliance de ces deux forces, la force terroriste du jihad, et la manipulation gauchiste des banlieues, deux forces anti-France qui, si elles s'unissent, feront très mal à la Nation...et seul le Front National pourra maîtriser ces forces, sans les laisser dériver vers la guerre civile!

  • Par lasenorita - 18/03/2016 - 12:05 - Signaler un abus La date du 19 mars 1962.

    Cette date est une ''défaite'' de la France elle rouvre chez les ''Français'' rapatriés d'Algérie une ''plaie'' qui n'est pas encore fermée...voir http://lefigaro.fr/histoire/2015/03/16/36001-20150316ARTFIG00250-guerre-d-algerie-les-tragedies-du-19-mars-1962.php mais Hollande préfère contenter le dictateur Bouteflika que les ''Français'' voir.. http://lefigaro.fr/vox/monde/2016/03/17/31002-20160317ARTFIG00307-boualem-sansal-m-hollande-fait-le-choix-de-soutenir-la-dictature-algerienne.php

  • Par Mario - 18/03/2016 - 13:14 - Signaler un abus moi , fils de pieds noirs je

    moi , fils de pieds noirs je suis scandalisé de voir mon pays et son président écraser de leurs pieds la souffrance de ma famille comme si elle n'avait jamais existée Scandalisé de voir que mon président cherche à flatter un pays en se fichant complètement des ses propres compatriotes. hollande vous êtes un salop et je vous vomis.

  • Par lasenorita - 18/03/2016 - 14:32 - Signaler un abus Après le 19 mars 1962.

    Les Algériens étaient heureux après le 19 mars 1962!...de Gaule leur avait fait ''cadeau'' d'un beau pays ''clés en mains'' mais le bonheur fut de courte durée...le F.L.N.(qui gouvernait) se remplissait ses poches tandis que le peuple crevait de faim et était illettré... les beaux légumes et fruits( que les Pieds-Noirs récoltaient) furent abandonnées, l'Algérie est obligée d'importer sa nourriture...etc....et... le F.L.N. embauche des ouvriers chinois pour leur faire exécuter des travaux bien que la plupart des Algériens soit au chômage... Les Algériens qui n'avaient JAMAIS quitté leur pays au ''temps de la colonisation'' se jettent dans des ''rafiots de fortune'' pour traverser la Méditerranée...voir... https://www.youtube.com/watch?v=mtqQc2V5qcU et https://www.youtube.com/watch?v=Qq4ArP4KK1w mais nos gauchistes sont, tout de même, heureux d'avoir ''aidé'' les Algériens à conquérir leur ''indépendance!...

  • Par lasenorita - 18/03/2016 - 14:42 - Signaler un abus Maintenant les Algériens doivent RESTER chez eux!

    Mario: je vous comprends car je suis Pieds-noirs...mes parents sont enterrés au cimetière de Saint-Eugène, à Alger et, depuis ''l'indépendance'' de l'Algérie, je ne suis pas retournée dans mon pays natal qui est devenu un pays d'égorgeurs!...Les Algériens ont tué, torturé, enlevé des milliers de non-musulmans (et de musulmans fidèles à la France)pour être ''indépendants''...maintenant les Algériens doivent RESTER chez eux et se débrouiller (je suis polie)tout seuls... En 1963,le président Ben Bella a nationalisé les biens des ''Français'' d'Algérie...maintenant les membres du F.L.N. achète (avec de l'argent mal acquis) des propriétés dans notre pays, chez les ''colonisateurs''...

  • Par clint - 18/03/2016 - 15:59 - Signaler un abus Electoralisme de Hollande "à gerber" ! et le New FN ?

    Les pieds-noirs qui ont quitté leur pays dans le cadre du programme "la valise ou le cercueil" sont vieux de nos jours, même les enfants. Ils votent en général à droite ou FN "canal historique" dans le sud. L'enjeu électoral est donc très faible pour la gauche. Ce qui "glorifie" la gauche de cette période c'est les passages d'argent, d'armes, voire de "terroristes de leurs bonnes causes" etc. Mais en revanche que de voix à prendre auprès des algériens qui n'ont cessé de venir en France (cf Marseille) avec la double nationalité, le regroupement familial, les régularisations nombreuses ! Hollande est prêt à tout ! Quant à Marine Le Pen et son mentor Philippot, c'est silence bas ! Mais c'est vrai cette population est très courtisée aussi par ce FN !

  • Par vangog - 19/03/2016 - 00:09 - Signaler un abus @clint http://www.frontnational.com/2016/03/communique-de-presse

    http://www.frontnational.com/2016/03/communique-de-presse-de-marine-le-pen-presidente-du-front-national-13/ Où Marine Le Pen parle du déshonneur que constitue cette commémoration! Ce n'est pas parceque vous ne les entendez pas dans vos Medias mainstream, qu'ils ne s'expriment pas sur les grands sujets de société...Si vous ne savez-pas, demandez-moi!

  • Par hibernato - 19/03/2016 - 07:06 - Signaler un abus Réconciliation Franco-Allemande

    Si après 44 d'anciens nazis étaient venus progressivement peupler nos villes, avaient ramené leurs femmes et enfants, imposé leur mœurs et nourriture, affiché leur drapeau à croix gammée dans nos cités, imposé un changement de nos programmes d'histoire pour chanter les louanges de leur idéologie aurions nous réussi à construire la réconciliation Franco Allemande ?

  • Par Anguerrand - 19/03/2016 - 08:23 - Signaler un abus À Clint je vous comprend

    C'est vrai que les pieds noirs votent FN, se sont ils seulement aperçus que le FN " historique" est fini au profit d'un FN socialisant, le NEW FN comme vous l'appeler à juste titre, peut il encore ratisser de l'ex FN a l'extrême gauche comme il le fait pour avoir le pouvoir? Quand je vois Hollande " fêter" un accord jamais respecté par l'Algerie et lui cirer les pompes, c'est écœurant. Que l'Algerie commence par rembourser ses dettes vis à vis de notre pays; sécu, plusieurs milliards, tout ce qu'elle a nationalisé , et relevons enfin la tête, qui a fait les infrastructures ( ponts, écoles, mairies, ports, découverte du pétrole, etc ? ) la France ne doit plus rien à l'Algerie sinon le contraire. Àlors Hollande ne doit pas fêter une journée qui ressemble plutot à une journée de deuil et qui persiste dans la repentance ? Traitre.

  • Par lasenorita - 20/03/2016 - 08:57 - Signaler un abus Le F.L.N.algérien.

    Cette date du 19 mars 1962 rouvre des plaies qui ne sont pas encore cicatrisées dans le cœur des Pieds-Noirs.....Pendant la ''guerre d'Algérie'', le F.L.N. ''semait la terreur'' parmi les populations (non-musulmane et musulmane)..Actuellement le F.L.N. gouverne en Algérie et il CONTINUE à ''semer la terreur'' parmi les musulmans qui ne pensent qu'à fuir ''leur'' pays sur des rafiots de fortune!...Il faut débaptiser les rues et places affublées de la date du 19 mars 1962 et je conseille de remplacer cette date par le nom du général de Lattre de Tassigny qui a libéré les deux-tiers de la France, en 1944,avec ''l'Armée d'Afrique'', composée en majorité de Pieds-Noirs!...

  • Par lasenorita - 20/03/2016 - 09:04 - Signaler un abus Le F.N.

    Je répons à Anguerrand. Je suis Pieds-Noirs, je n'ai pas encore voté F.N...je vote pour le candidat de ''droite'' le mieux placé pour FAIRE OBSTACLE à ''la gauche''...si, un jour, le candidat F.N. est celui qui sera ''en tête'' des candidats de droite...je voterai pour lui!...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Pierre Vermeren

Pierre Vermeren est professeur d'histoire contemporaine à l'Université Paris 1. Normalien, il est spécialiste des sociétés maghrébines et  est membre du Laboratoire CEMAF (Centre d'études des mondes africains). Il a également vécu en Égypte et en Tunisie. Il a publié Le Maroc en 2010.

 

Voir la bio en entier

Roland Lombardi

Roland Lombardi est consultant indépendant et analyste chez JFC-Conseil. Il est par ailleurs docteur en histoire et chercheur associé à l'IREMAM, Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman d’Aix-Marseille Université, également membre actif de l’association Euromed-IHEDN.

Il est spécialiste des relations internationales, particulièrement de la région du Maghreb et du Moyen-Orient, ainsi que des problématiques de géopolitique, de sécurité et de défense.

Sur Twitter @rlombardi2014

Sur Facebook 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€