Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 12 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

L'angoissant appel des féministes américaines : les vaches sont violées!

Quand les bornes sont dépassées, il n'y a plus de limites. Et la connerie s'étend alors à l'infini.

Ne mangez plus de fromage, c'est sexiste

Publié le
L'angoissant appel des féministes américaines : les vaches sont violées!

Ne buvez plus de lait. Ne mangez plus de fromage. Jetez vos yaourts à la poubelle. Balancez vos plaquettes de beurre dans une déchetterie. Car tout ce qui vient du lait de vache est, nous annonce-t-on, le fruit d'un viol. Et nos âmes sensibles ne peuvent que s'insurger contre ce crime, un crime contre l'amour librement consenti.

Un groupe de féministes américaines, passablement plus tordues que les autres, en a eu le cœur tout retourné. Elles sont aux autres féministes, quand même un peu plus calmes, ce que l'islamisme est à l'islam, une version boursouflée, frénétique, fanatique de la même religion.

Et c'est pourquoi elles ont déclaré la guerre aux laitages criminels et sexistes. 

D'après elles – et elles ont étudié la question – les vaches donnent du lait quand elles sont enceintes. Elles disent "enceintes" par respect pour la féminité des belles et chastes ruminantes. Pas "grosses". Les femmes ne sont pas des vaches. Mais il se pourrait, du point de vue de ces féministes, que les vaches soient des femmes…

Mais comment tombent-elles enceinte les malheureuses ? Sans qu'elles l'aient choisi. Sans aucun égard pour leur libido dont l'extrême fragilité n'est pas reconnue par les mâles dominants. Et même pas avec un taureau, ce qui aurait pu leur donner du plaisir. Non! Par insémination artificielle! Sans que le consentement de la vache n'ait été requis. Et ça s'appelle un viol. 

La bêtise, elle, résulte d'un choix volontaire. Elle se propage à travers le monde, triomphante et agressive, sous la bannière du politiquement correct. Dans le temps, on enfermait les fous et les folles dans des asiles. Aujourd'hui, ils, elles, sont en liberté. Et du haut de leur suffisance nous disent que les aliénés mentaux c'est nous. 

J'ai ouvert mon frigidaire. J'y ai vu une plaque de beurre. Un reblochon et un morceau de cantal. Et en les regardant, j'ai entendu les meuglements déchirants des vaches violées. Mais comme j'ai le cœur large j'ai pensé aux chèvres et aux brebis, les oubliées de ce drame. Ne sont-elles pas elles aussi sauvagement violées ? Ne souffrent-elles pas des mêmes sévices sexuels ? En quoi le crottin de Chavignol et l'Etorki basque seraient ils moins criminels que le camembert ? 

Au point ou nous en sommes de notre voyage en absurdie, dans l'empire de la bêtise, pas question de nous arrêter en si bon chemin. Seule l'outrance peut combattre l'outrance de l'imbécilité galopante. Donc plutôt que du lait de vache issu d'un viol inacceptable, nous voulons du lait de femmes! De femmes ayant librement et amoureusement acceptées d'être enceintes. Du lait de femmes. Pas du lait de féministe. 

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ex abrupto - 07/08/2017 - 11:17 - Signaler un abus Formellement...

    ...ces féministes ont raison; mais elles oublient que l'homme est un carnassier par son métabolisme... Ce qui montre une fois de plus que pousser à bout un raisonnement logique peut conduire à des bêtises. Mais c'est assez répandu, en particulier dans les arguments politiques

  • Par assougoudrel - 07/08/2017 - 11:31 - Signaler un abus On a oublié la

    Gestation Pour Autre Truie. Pour les vaches, vu l'acharnement, comme le fameux rayon, elle sont ultra violées (ultra = mot très à la mode en ce moment par nos journalistes). C'est plus humain de laisser les vaches dans un champ avec un bon taureau (tout comme les autres animaux). Dans une émission pour animaux, ils montraient une toute jeune fille qui avait pour mission de masturber un rhinocéros dans une capote pour l’insémination, au lieu de refiler cette tache à une "cochonne déjà rodée.

  • Par Atlante13 - 07/08/2017 - 11:39 - Signaler un abus Vous croyez

    qu'elles font un transfert?

  • Par adroitetoutemaintenant - 07/08/2017 - 12:04 - Signaler un abus Le fromage de femme. C'est très bon!

    La glace de lait de femme aussi. Et puis le meilleur c'est le smegma de féministe, ce dépôt blanchâtre qu'on trouve dans les interstices entre les petites et grandes lèvres mal lavées. Car chez les féministes, vous voyez monsieur, ça ne se lave pas, ça ne se lave pas (sur l'air de Ces gens-là de Jacques Brel)

  • Par LouisArmandCremet - 07/08/2017 - 13:11 - Signaler un abus Excellent article

    Excellent article, comme presque toujours, et la bêtise de ces féministe frise la débilité bovine profonde !

  • Par kelenborn - 07/08/2017 - 13:37 - Signaler un abus eh eh

    posté par mes soins sur Causeu raprès avoir mis le lien kelenborn • Regardez comme Rayski est en forme!!!! Il a juste oublié un truc en mettant sa casquette ce matin ! Comme alternative au lait de vaches violées il existe du lait....de bouc!!! mais c'est vrai, les filles bien ne l'avalent pas!

  • Par Liberte5 - 07/08/2017 - 14:30 - Signaler un abus La bêtise n'ayant pas de limite, les féministes

    ne cessent de la repousser. Mais elles sont les seules à ne pas le savoir. Fin observateur. B. Rayski n' a pas à forcer le trait pour en montrer toute les facettes..

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 07/08/2017 - 16:14 - Signaler un abus De nouveaux débouchés...

    OK pour le fromage de femme...... D'autant que dans les pays ou ils fournissent des ventres pour homosexuels, Ils élèvent des filles en batterie . Alors c'est sûr, ils ont fait baisser les prix par rapport aux porteuses Nord - américaines élevées en plein air..... Aujourd'hui à peine plus de 10.000€ par rapport au 30.000€ du plein air. Mais ils ont un souci, ils ne savent pas quoi faire du lait. Ce nouveau marché qui s'ouvre va offrir des perspectives nouvelles aux éleveurs Moldaves qui pourront être encore plus compétitifs grâce au fromage de femme et faire bénéficier le client final d'une belle ristourne.......Merci qui ????

  • Par moneo - 07/08/2017 - 17:12 - Signaler un abus je m'étonne que vous vous étonniez

    "Ne buvez plus de lait. Ne mangez plus de fromage. Jetez vos yaourts à la poubelle. Balancez vos plaquettes de beurre dans une déchetterie. Car tout ce qui vient du lait de vache est, nous annonce-t-on, le fruit d'un viol. Et nos âmes sensibles ne peuvent que s'insurger contre ce crime, un crime contre l'amour librement consenti." et les plats "VEGAN "qui en fera la promotion-:)

  • Par Outre-Vosges - 07/08/2017 - 18:06 - Signaler un abus Ne cherchez pas ailleurs, ce fromage existe

    Les amateurs de fromage au lait maternel de femme peuvent s’en procurer à la fromagerie Cosma, fondée en 1947, qui a su retrouver la richesse d'une tradition fermière ancestrale ardennaise oubliée jusqu'à maintenant. Vous en aurez la description sous http://famille.aufeminin.com/forum/l-authentique-fromage-au-lait-maternel-de-femme-fd2514426#af-post-2514426-17349, avec réactions des utilisateurs.

  • Par vangog - 07/08/2017 - 20:57 - Signaler un abus Mais alors, mais alors...la PMA: un viol, non?

    À la poubelle, et fissa!

  • Par Joly Maurice - 07/08/2017 - 21:17 - Signaler un abus Meeuu non!

    Et c'est le toreau qui porte les cornes? Oscar de la connerie monobloc pour ces connes!

  • Par cerimo - 07/08/2017 - 22:15 - Signaler un abus AH! LES CONNERIES

    Et le bébé panda sera enterré aux invalides ...

  • Par borissm - 07/08/2017 - 22:16 - Signaler un abus Ca me rappelle

    les sociétés de vertu féministes américaines (encore elles) qui voulaient, pour des raisons de décence, mettre des culottes aux animaux "qui allaient tout nus en public". Ca s'est arrêté (plus ou moins) lorsque s'est posée la question des culottes aux moustiques.

  • Par Paul Emiste - 08/08/2017 - 09:04 - Signaler un abus Ne riez pas c´est serieux!

    Comme pour le mariage homo avec droit à l´adoption ou insémination artificielle, la théorie du genre, les toilettes pour femme utilisées par des homme se sentant du sexe faible, tout ce qui nous semblait ridicule il y a 10 ans est devenu normal, pire, si vous êtes contre vous êtes devenu anormal. Dans les cinq ans, vu le vide spirituel abyssal de l´occident, ce sera la norme, et gare à qui mange encore du fromage, il sera conspué ruminophobe.

  • Par Michèle Plahiers - 08/08/2017 - 09:06 - Signaler un abus Les Ettas-Unis

    sombrent lentement dans la psychose. Les psychologues (sauf Madame Roudinesco et d'autres faux-psy) avait prévenu. Le mariage homosexuels et tout ce qui tourne autour va vous entraîner vers une catastrohe. Les vaches, symboles maternels par excellence auquel les fémiinistes s'identifient en régressant à la limite de la paranoïa,...

  • Par Michèle Plahiers - 08/08/2017 - 09:13 - Signaler un abus Petit clavier

    Les Eats-Unis sombrent lentement dans la psychose. Les psychologues (sauf Madame Roudinesco et d'autres faux-psy) avaient prévenu. Le mariage homosexuels et tout ce qui tourne autour va vous entraîner vers une catastrophe. Les vaches, symboles maternels par excellence auquel les féministes s'identifient en régressant à la limite de la paranoïa,... Les nazis aussi s'identifiaient à l'Allemagne que les juifs venaient violer. Même processus,...

  • Par Michèle Plahiers - 08/08/2017 - 09:15 - Signaler un abus Les nazis aussi s'identifiaient à l'Allemagne que les juifs

    venaient violer, C'est exactement le même processus,...

  • Par Borgowrio - 08/08/2017 - 09:57 - Signaler un abus Nouveaux Torquemada

    Ne riez pas , ces idées saugrenues gagnent peu à peu du terrain . Cette génération d'enfants gâtés qui n'ont jamais eu à se bouger pour avoir quelque chose à manger dans leur assiette . Attention , ils sont persuadés d'être une sorte de sauveur de l'humanité

  • Par assougoudrel - 08/08/2017 - 09:59 - Signaler un abus Après le MLéph,

    (mouvement pour la libération des éléphants), voici le MLV, le mouvement pour la libération des vaches. On dit qu'il faut tout pour faire un monde, mais de nouvelles vagues d'hurluberlus ont déferlé comme des raz de marée. On devra vivre avec.

  • Par assougoudrel - 08/08/2017 - 10:03 - Signaler un abus Pardon

    C'était le MLF qui parlait de libérer la femme.

  • Par abracadarixelle - 08/08/2017 - 15:37 - Signaler un abus Je ne dirais qu'un mot :

    " connasses" ; ces grotesques ne méritent pas l'appellation de " femmes", s'identifiant plutôt à des robots d'une pensée unique !

  • Par A M A - 08/08/2017 - 17:04 - Signaler un abus Heureusement qu'il y a encore

    Heureusement qu'il y a encore ce genre de bonnes femmes pour nous faire rigoler...

  • Par Haddock36 - 08/08/2017 - 17:06 - Signaler un abus Ernest Renan

    Désolé de ressortit une citation de Renan lequel vivait à une époque où le bon sens était pourtant mieux partagé que de nos jours; Renan avait l'esprit d'un mathématicien pour dire que la bêtise était la seule chose qui donnait une juste idée de l'infini.

  • Par Jean-Emmanuel GREBET - 08/08/2017 - 17:18 - Signaler un abus Votre article le plus hilarant de l'année !

    Il faut dire que le sujet est un caviar...

  • Par jurgio - 10/08/2017 - 17:12 - Signaler un abus On peut bien faire du fisting

    du moment que c'est interdit aux mineurs.

  • Par JLH - 11/08/2017 - 21:53 - Signaler un abus bonne nouvelle en fait

    Trump qui est loin d'être un imbécile a été élu par l'américain moyen outré par les outrances de ce "genre". 3 jours avant les élections j'étais aux Etats Unis, et des amis démocrates me disaient qu'ils voteraient Trump pour deux raisons : avortement autorisé jusqu'à 24 semaines et reconnaissances de 7 genres par Mme Clinton. Tous ces excès finiront par ramener le bon sens. Dans la même veine, j'ai aussi appris (au dépens de celle qui me la fait remarquer) qu'une demoiselle est aujourd'hui une madame. Pourtant ! enfin je rêve encore.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€