Vendredi 18 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Alerte noire : toutes ces maladies insoupçonnées causées par la pollution automobile

Résistance à l'insuline entraînant des diabètes de type 2, hypertension artérielle pouvant provoquer des maladies cardiaques ou encore asthme chronique : les méfaits de la pollution automobile sont nombreux et dramatiques.

Kof, kof !

Publié le 20 mai 2013
 
Pour la première fois, une étude lie pollution automobile et résistance à l'insuline (qui entraîne des diabètes de type 2).

Pour la première fois, une étude lie pollution automobile et résistance à l'insuline (qui entraîne des diabètes de type 2). Crédit Reuters

L'impact dramatique de la pollution automobile sur la santé est connu, mais une nouvelle étude pourrait bien révolutionner notre perception des dommages de cette pollution sur notre condition physique. Publiée dans le journal Diabetologia (en anglais), cette expérience montre que les enfants qui ont grandi dans des zones exposées à des hauts niveaux de pollution de l'air liée au trafic automobile sont plus résistants à l'insuline, ce qui entraîne une intolérance au glucose et est donc précurseur d'un diabète de type 2.

L'équipe allemande a collecté des échantillons de sang de 400 enfants de 10 ans, la plupart vivant à Munich, et ont analysé les émissions de pollution automobile autour de la maison où ils ont grandi (l'étude a également contrôlé le statut socio-économique, le poids à la naissance, l'Indice de Masse Corporelle et le tabagisme passif du foyer). Ce qu'ils ont trouvé est impressionnant : les résultats mettent en évidence des liens entre la proximité du lieu de résidence avec la grande route près de chez eux et le niveau de résistance à l'insuline de ces enfants. Concrètement, à chaque fois que la maison se rapproche de 500 mètres de la voie de communication très fréquentée et donc très polluée, la résistance à l'insuline augmente de 7% chez ces enfants de 10 ans.

Cette étude, comme le précise The Atlantic, est la première du genre à connecter l'exposition à long terme à la pollution automobile avec la résistance à l'insuline chez l'enfant. Reste à savoir si ces effets persistent si l'enfant déménage dans un lieu moins pollué, et surtout si ces réactions persistent jusqu'à l'âge adulte...

Ce n'est en tout cas pas le seul impact connu de la pollution automobile sur la santé. Ainsi, comme nous l'évoquions il y a quelques semaines, la pollution automobile pourrait être responsable de 14% des cas d'asthme chronique chez l'enfant. Un impact comparable à celui du tabagisme passif. C'est ce qui ressort d'une étude menée dans 10 grandes villes européennes et publiée dans la revue European Respiratory Journal.
 
Pour aboutir à cette conclusion, les chercheurs ont comparé l'exposition des enfants vivant à proximité d'un axe très pollué (transportant plus de 10 000 véhicules jour) à ceux vivant plus loin. Résultat : "Nous avons estimé que 33 200 cas d'asthme (soit 14% de l'ensemble des cas d'asthme observés chez ces enfants) pouvaient être attribués aux polluants automobiles (...) ce qui signifie en d'autres termes que ces cas ne se seraient pas produits si personne n'avait vécu dans ces zones", explique l'étude.

Enfin, il ne faut pas oublier que la pollution automobile n'est pas uniquement liée à ces gaz d'échappement. Elle est aussi sonore. La BBC rapporte qu'une équipe de l'université de Lund, en Angleterre, a découvert qu'une exposition journalière à un bruit moyen de 60 décibels augmente le risque d'avoir de l'hypertension artérielle de 25%. Au dessus de 64 décibels de moyenne par jour, le risque augmente de 90%. Pour rappel, l'hypertension artérielle entraîne des risques de problèmes cardiaques. Moralité, il faut vivre aussi loin que possible des grands axes routiers...

 


Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par amike - 21/05/2013 - 13:24 - Signaler un abus @Peter6809: Je vais me faire l'avocat des ... saints

    Mais c'est normal ! Il y a 60ans, la pollution d'alors n'était guère différente de celle de l'Homme préhistorique qui respirait les fumées d'un mauvais feu de bois ou de charbon. Cette période a durée des millénaires et l'Evolution a fait le reste.
    Aujourd'hui, le changement s'est accéléré : les carburants et la plupart des matériaux synthétiques sont des cocktails de produits dont l'instabilité dans le temps va compliqué le diagnostic...

  • Par Eddy K - 20/05/2013 - 22:14 - Signaler un abus L'autophobie des faux écolos !

    Cela fait 15 ans ou plus que les faux écolos gaspillent des milliards d'euros (qui auraient dû servir à créer des emplois) pour empêcher les voitures de rouler et de stationner.
    Ils fabriquent des bouchons, de la pollution, ce qui mène Renault et PSA au bord de la faillite et pousse aux délocalisations. Mais pourquoi ?
    Par autophobie !!
    Ce qu'il faillait faire: inciter au développement de voitures propres, consommant 2 ou 3 litres aux 100 d'abord, avant d'arriver à un nouveau type de moteurs.
    Ce qu'il va falloir faire: inciter nos industriels à investir dans le domaine de la voiture propre, et débarrasser nos villes de tous ces obstacles (rond-points énormes, couloirs de bus géants où les cyclistes sont censés rouler aussi), re-créer des stationnements peu chers, des parkings gratuits aux abords des stations RER et métro...
    Le vélo est un moyen de balade. Comme moyen de transport, c'est archaïque, inefficace et dangereux. L'avenir est à l'auto faiblement polluante !
    Dernier point: les faux écolos qui ont gaspillé des milliards pour leurs lubies autophobes devront rendre des comptes au contribuables. Devant une justice débarrassée de sa complaisance...

  • Par Peter6809 - 20/05/2013 - 18:56 - Signaler un abus Douteux, oui...

    Je suis né à Paris il y a plus de 60 ans, les voitures polluaient comme c'est pas possible (échappement et consommation excessives), les immeubles se chauffaient au charbon (rejet de divers composés soufrés), ou au fioul sans filtrage. Les appartement avec les bons vieux poêles à mazout (qui rejetaient des choses innommables, y compris à l'intérieur des logement)
    La pollution aujourd'hui est largement inférieure à celle de l'époque (à par les particules fines de ces fichus diesels). Comment se fait-il que ma génération (ceux qui n'ont pas quitté le bon air parisien du moins) soit encore vivante?
    Les médecins affolent sans cesse tout le monde, ça devient pénible.

  • Par Peter6809 - 20/05/2013 - 18:50 - Signaler un abus @ robert

    Faut peut-être pas prendre les chercheurs pour des andouilles! Ni les constructeurs automobiles pour des demeurés.
    S'il existait des solutions alternatives VIABLES, elles seraient mises en place. Ce vieux fantasme des gouvernements et compagnies pétrolières qui bloqueraient toutes les inventions géniales (y compris ce moteur à eau que les rêveurs évoquent périodiquement!)
    Si on faisait tourner un moteur avec des ordures, on trouverait une solution pour taxer soit les poubelles, soit les véhicules. On va bien taxer les smartphones!

  • Par robert - 20/05/2013 - 17:30 - Signaler un abus La réalité s'impose

    Le moteur a explosions est le meme depuis 150 ans et nous continuons a l'utiliser alors que c'est une machine dépassée, polluante et archaïque. Les politiciens ne proposent aucune solution alternatif et efficace et utilisent les moteurs a explosions comme cela les arrange pour engranger des euros et prendre l'automobiliste pour des abrutis !!
    Il suffirait que l'état investisse de l'argent et en 15 ans le moteur a explosion serait envoyé ds un musée mais les interets l'emporte sur le bien être des populations..........

  • Par ciceron - 20/05/2013 - 14:53 - Signaler un abus Alerte noire ? Non alerte rouge et verte !

    toutes ces maladies insoupçonnées causées par la pollution automobile
    dont les pastèques nous rebattent les oreilles pour faire avaler la prochaine grande taxe sur le diesel qui permettra à toute la caste des fonctionnaires-bobo-socialos de continuer à profiter de leurs privilèges sur le dos des travailleurs dont ils jurent qu'ils les défendent........
    La nuit du 4 août a vu la fin du système féodal avec l'abolition des privilèges.
    Une nuit prochaine verra la fin du système crypto-bobo-socialo-coco et de leurs privilèges.... le seul encore en vie en occident....
    Les impôts du clergé et de l'aristocratie ponctionnaient les petites gens.
    Les taxes du Tiers Etat Fonctionnaire nous appauvrissent.... tout cela pour les faire partir à la retraite à 55 ans à taux plus que plein....
    Alors oui, nous sommes malades........

  • Par Bestfriend - 20/05/2013 - 13:11 - Signaler un abus Encore une étude douteuse et avec des oeillères idéologiques.

    Que ce soit pour le bruit ou pour les émissions de particules, les principaux responsables lorsqu'on parle "d'automobiles" sont les camions et on a pu voir malgré les sommes considérables dépensées pour le Ferroutage, leur nombre continuer de croitre considérablement. D'un coté la gauche se prétend être la championne de l'écologie, de l'autre ses soviets implanté dans la division frêt de la SNCF ont fait fuir tous les clients par leur refus de toute évolution, par les grèves à répétition, et un mépris des besoins des autres agents économiques. La part du train dans le transport de marchandises s'est effondrée et se trouve en France à un niveau inférieur de moitié à l'Allemagne (la D. Bahn transporte 2 fois plus de marchandises avec le même nombre de salariés) alors que la géographie de notre pays qui fait que les distances peuvent être relativement longues, devrait rendre le train plus avantageux notamment sur l'Axe Lille-Marseille. Pire encore, la division frêt SNCF coûte des sommes considérables à la collectivité avec un déficit atteignant parfois le quart du chiffre d'affaires !!!! Donc, la première mesure écologique à effectuer en France serait la privatisation d'urgence.

  • Par durendal - 20/05/2013 - 12:00 - Signaler un abus Au commencement,

    l'électricité était fournie par des centrales au fioul, puis vint les centrales nucléaires et les centrales au fioul furent fermés.
    Pour absorber tout ce fioul non consommé dans les centrales, l'état a décrété qu'il fallait le brûler dans les moteurs d'automobiles.
    Il taxa donc moins le diesel que l'essence et encouragea l'industrie automobile à produire beaucoup de véhicules diesels.
    Aujourd'hui ce même état condamne les automobilistes pour leur usage de véhicules diesels et veut les pénaliser par de nouvelles taxes.
    Encore une fois, la classe politique est incompétente, aveugle, lâche, corrompue.
    On en a la démonstration tous les jours dans tous les domaines et depuis des années.
    Ce qui est inquiétant, c'est que la population continue à voter pour eux.

  • Par Ravidelacreche - 20/05/2013 - 11:21 - Signaler un abus Puisqu'on le dit.

    Homme de Néanderthal : 80 % des personnes meurent avant l’âge de 30 ans, 95 % avant l’âge de 40 ans ;
    Homme de Cro-magnon : 62 % des personnes meurent avant l’âge de 30 ans, 88 % avant l’âge de 40 ans ;
    Homme du Mésolithique : 86 % des personnes meurent avant l’âge de 30 ans, 95 % avant l’âge de 40 ans.
    À titre de comparaison, 70 % des sinanthropes meurent avant l’âge de 15 ans.

  • Par pemmore - 20/05/2013 - 11:17 - Signaler un abus En tout cas cet hiver et début de printemps en Sarthe,

    du fait de nombreux jours de vent n/o, bien plus qu'habituellement, nous avons eu une considérable pollution aux particules fines venant d'île de France.
    Il faut vraiement agir pour limiter le nombre de voitures diésels dans cette région.
    Péages, taxes, zônes limitées au gpl et électriques ou hybrides à autonomie 60 km.
    on ne peut pas continuer comme ça.
    On n'a pas à se prendre la pollution de coins ou il y a une plethore de transports économiques.

  • Par ADB - 20/05/2013 - 11:09 - Signaler un abus Hélas !

    Comment pourrait-on faire pour éviter de mettre le catastrophisme à toutes les sauces ? Certes, la météo actuelle comme les lamentables errements des socialistes avec Pépère n'incitent pas à l'optimisme, mais quand même, il ne faudrait pas en rajouter, il y en a assez comme cela !

  • Par EOLE - 20/05/2013 - 10:39 - Signaler un abus Camarades,

    tous à pied... pour la manif du 26 mai!

  • Par zelectron - 20/05/2013 - 10:18 - Signaler un abus leger oubli

    Ne pas oublier les microparticules (nano aussi) dues au roulements des pneus sur les chaussées: aussi dangereuses que l'amiante ou pires (particules insidieuses) il s'agit de millions de tonnes chaque année, heureusement qu'il y a de la pluie !

  • Par Cap2006 - 20/05/2013 - 09:26 - Signaler un abus pollution auto/camion + antibio/pesticide : vive la croissance!

    En tout cas, c'est bon pour l'activité économique et la croissance...
    plus de consommation.... provoquant plus de maladie.... c'est bon pour la mesure reine de nos dirigeants autistes : le PIB
    Il serait temps d'envisager la décroissance raisonnable pour justement ne pas devoir le faire brutalement.
    PS: la voiture nucléaire.... n'est surement pas la solution à long moyen terme.... mais nous avons des centrales en sous charge et des voitures/camions à la pollution mortelle...

  • Par ZOEDUBATO - 20/05/2013 - 09:23 - Signaler un abus Alerte noire à la disparition de la pensée scientifique et de la

    diversité biologique naturelle
    Rappelons que comme d'habitude le Comité Politique a d'abord rédigé la conclusion puis cherché des chercheurs militants très engagés dans les conclusions pour remplir les blancs
    Au final les spécialistes de la Gestion Administrative rédigent et se servent du rapport pour aller à la pêche aux subventions.
    Ensuite rappelons que seule survivent les espèces et les races qui développent naturellement des immunisants aux différentes agressions externe qui ont eu lieu tout au cours de l'histoire de la vie (~ 1 milliards d'année)
    L'écologie et la diversité biologique suppose la diversité des races et le croisement des gènes en faisant "Golo golo" dans la case.
    Par conséquent il faut que les vrais écologiques qui veulent vraiment défendre la diversité biologique travaillent à promouvoir largement l'utilisation de la notion et des termes "diversité et différences des races et des espèces " dans les législations et prioriser la reproduction naturelle entre 2 sexes biologiquement différents et pénalisent fortement, pour atteinte à la diversité biologique, ceux qui adoptent un mode de vie ne permettant pas ces croisements écologiques

  • Par gegemalaga - 20/05/2013 - 08:55 - Signaler un abus diesel

    en attendant de supprimer toutes les autos , et de retourner dans les cavernes ( à pieds ) ,
    qui pourrait nous parler ...du diesel ..et des particules nocives ..?
    parce que , vu , actuellement , l'etat de notre industrie automobile :
    il est peut etre temps d'arreter cette promotion protectionniste du siecle passé ? non ?

  • Par Quid Novi - 20/05/2013 - 08:04 - Signaler un abus Beaucoup

    de conditionnel dans cet article...

Fermer