Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 25 Mai 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Alerte à la crise migratoire en Italie : dossier brûlant en vue pour le gouvernement français

L'Italie menace de fermer ses ports si ses partenaires européens ne l'aident pas à accueillir plus équitablement les migrants qui débarquent sur ses côtes. Peu de chance que la France ouvre les siens, tout comme l'Espagne.

crise migratoire

Publié le
Alerte à la crise migratoire en Italie : dossier brûlant en vue pour le gouvernement français

Atlantico : Le ministre de l’intérieur italien Marco Minniti a appelé une nouvelle fois à la solidarité ses partenaires européens pour gérer la crise migratoire et les flux de migrants qui débarquent tous les jours en Italie et menace de fermer ses ports si ses voisins n'ouvrent pas les leurs. Comment expliquer que nous en soyons arrivé à cette situation  et est-ce que la fermeture des ports est une menace crédible ou est- ce que cela tient plus de la déclaration politique considérant les élections de 2018 qui approchent à grand pas ?

Florent Parmentier : 

Comment la France pourrait aider l'Italie à gérer ce problème considérant des situations locales comme Calais ou Menton ? Est-il bien judicieux de faire débarquer des migrants sur nos côtes ?

 

Les ministres de l'Intérieur de l'Italie, de la France et de l'Allemagne devaient se réunir ce dimanche 2 juillet pour discuter de ce problème. Que peut-on attendre de cette rencontre et quelle aide pourrait être fournie à l'Italie pour l'aider ?

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 03/07/2017 - 12:58 - Signaler un abus Stop au pompage des forces vives du tiers-monde!

    Le nouveau fascisme europeiste dirigé par Merkel et Macron doit cesser de se servir du tiers-monde comme variable d'ajustement de ses retraites et de sa croissance molle, pour cause de désindustrialisation massive! La France doit inciter l'Italie à cesser cette mise à sac du tiers-monde, inspirée par les gauchistes archaïques et les immigrationnistes genre Soros, qui ne représentent plus qu'une toute minorité qui impose son terrorisme immigrationniste...

  • Par Liberte5 - 03/07/2017 - 15:38 - Signaler un abus Le gouvernement italien porte une lourde responsabilité ......

    dans cet afflux massif de migrants venant d'Afrique. Par un accueil sans limites, l'Italie soutenue par le conseil Européen, a joué à l’apprenti sorcier. Les ONG, voire la marine nationale, ont servi d'outil, pour accomplir ce vaste trafic sur une immigration clandestine. Cela n'est pas fini. L'ONU demande que 20 millions d'immigrés soient accueillis par l'Europe. Le pire est devant nous. L’irréversible, le point de non retour vont bientôt être atteints. L'Europe que nous avons connu, et à fortiori la France, auront changé de visage, de mode de vie, de culture , d'identité. Cela se sera passé en moins de 40 ans. Les forces qui ont conduit à cette situation sont actives , présentes dans tous les milieux (politique, médias, universités, show-biz, etc.) et ne désarmeront pas. Les peuples ne peuvent compter que sur eux mêmes s'ils veulent changer le cours des choses. Les Français, enfin ceux qui refusent de voir une France multiculturelle définitivement installée, doivent se battre pour obliger à une recomposition des droites. Qu'enfin une droite libérale , conservatrice et souveraine naisse pour reconquérir le pouvoir et changer le cours des choses.

  • Par jerome69 - 03/07/2017 - 15:47 - Signaler un abus Ticket retour

    La seule solution , comme l'a fait Australie en son temps, et l'interception et le retour aux cotes africaines de tous bateaux. Quand ils comprendront qu'il est inutile de tenter une traversée, non seulement ils ne mettront plus leur vie en danger, mais cela arrêtra les flux migratoires et et les flux islamistes par la même occasion

  • Par Anouman - 03/07/2017 - 19:20 - Signaler un abus Ports

    Il y a longtemps qu'ils auraient du les fermer. Ils ne comprennent pas vite mais ils progressent.

  • Par clint - 03/07/2017 - 21:03 - Signaler un abus @jerome69 : allez faire comprendre ça aux pays concernés ?

    Qui sont toujours les mêmes, ceux qui ont une cote méditerranéenne : Italie, Espagne, France, mais aussi tous ceux qui sont moins riches mais qui ont des frontières passoires vers l' Allemagne et la France

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Florent Parmentier

Florent Parmentier est maître de conférences à Sciences Po et chercheur associé au Centre de géopolitique de HEC. Il a récemment publié, aux Presses de Sciences Po, Les chemins de l’Etat de droit, la voie étroite des pays entre Europe et Russie. Il est le créateur avec Cyrille Bret du blog Eurasia Prospective et est vice-président de Global Variations, un think tank travaillant sur les effets géostratégiques des innovations disruptives.

Pour le suivre sur Twitter : @FlorentParmenti

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€