Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 20 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Alain Juppé-François Fillon : lequel des deux est l'adversaire le plus compliqué pour le FN ?

Grand vainqueur de ce premier tour de la primaire de la droite et du centre, François Fillon pourrait bien être finalement le mieux placé pour faire barrage au Front national, en séduisant de nombreux électeurs encore hésitants entre la formation de Marine Le Pen et les Républicains.

Et pourquoi pas ?

Publié le - Mis à jour le 25 Novembre 2016
Alain Juppé-François Fillon : lequel des deux est l'adversaire le plus compliqué pour le FN ?

Pour chacun des items qui suivent, nous avons voulu nous demander, dans le cas de l'affrontement Fillon/Juppé qui aura lieu lors du 2ème tour de la primaire, si François Fillon peut effectivement constituer un rempart contre le FN, profitant d'un possible report de voix de la part de cet électorat : 

 

1/ Son positionnement pro-russe  

La position de François Fillon sur la Russie n’est pas très originale : on retrouve un positionnement assez comparable chez Nicolas Sarkozy (Alain Juppé est moins clair).

François Fillon avance des arguments de nature économique et historique. Il se dit opposé aux sanctions européennes contre la Russie en considérant que ces sanctions nuisent aux intérêts de la France (notamment pour les agriculteurs). Dans son projet, il annonce qu’il veut "refonder nos relations avec la Russie, allié historique de la France" ; il propose également un "nouveau partenariat commercial entre l’Union européenne et la Russie", ce qui devrait permettre d’offrir de "nouveaux débouchés à nos entreprises".

Ce positionnement peut séduire une partie du Front national puisque ce dernier est lui aussi sur une ligne pro-russe. Le FN est même le seul parti qui ait soutenu la quasi-annexion de la Crimée, et ce soutien lui a vraisemblablement permis de recevoir des financements de la part des autorités russes. Pour les électeurs, l’indulgence envers la Russie s’explique sans doute par la question de l’islamisme. Mais si la Russie peut effectivement être un allié précieux pour lutter contre l’islamisme, ses objectifs sont-ils compatibles avec ceux de la France ou de l’Europe ? François Fillon reste d’ailleurs dans une certaine ambiguïté : la relation avec la Russie concerne-t-elle la France toute seule, ou l’Union européenne, cette dernière option risquant de susciter des tensions en Europe lorsqu’on sait combien certains Etats sont aujourd’hui inquiets face aux ambitions territoriales de la Russie ? L’hypothèse d’une nouvelle alliance avec la Russie risque fort de rester à l’état de discours.

2/ Son euroscepticisme et sa compatibilité avec les souverainistes 

François Fillon plaide pour une "France souveraine". Il utilise ainsi une expression qui a quasiment disparu du vocabulaire politique français, ce qui lui permet de toucher une partie de l’électorat. Il critique donc le projet d’une Europe fédérale et affiche sa préférence pour une Europe des nations. Concrètement, cela signifie qu’il entend reconsidérer le rôle de la Commission européenne au profit des Etats-membres, et souhaite privilégier les décisions intergouvernementales, c’est-à-dire les décisions qui sont prises à l’unanimité. Chaque Etat retrouverait donc son droit de veto.

Cela dit, François Fillon ne propose pas de démanteler l’Europe, bien au contraire même puisqu’il insiste beaucoup sur le rôle de l’Europe pour protéger les citoyens européens. Il plaide ainsi pour une véritable Europe de la défense, mais aussi pour l’instauration de contrôles aux frontières et pour le renforcement de la monnaie unique, ce qui implique notamment une convergence budgétaire et fiscale. Or, on voit mal comment ces différents objectifs peuvent être réalisés en restant dans un cadre strictement interétatique. Difficile d’avoir le beurre et l’argent du beurre, ou d’être à la fois dedans et dehors. Comment, par exemple, convaincre nos partenaires européens d’investir davantage dans la défense sans leur accorder leur mot à dire sur les choix diplomatiques et militaires ? La même question se pose pour les frontières ou pour l’euro : peut-on s’engager dans des coopérations étroites sur des sujets sensibles tout en conservant des mécanismes de décision à l’unanimité ? Cette contradiction a pu faire illusion le temps de la primaire, mais elle risque d’être plus délicate à tenir pendant la campagne présidentielle. Le FN se fera un plaisir de la mettre en lumière.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Fran6 - 21/11/2016 - 07:25 - Signaler un abus pas facile

    de faire des pronostics vu que l'on connait pas le programme FN mais d'après votre prose, beaucoup de sujets les rapprochent virtuellement, perso, je pense que c'est pas la sécurité qui sera au centre des débats mais véritablement, l'économie et ses trois postes piliers anti-embauche, anti-investissement, anti-décision..... les détachés: on sait déjà que le FN abrogera le système, ça parle à beaucoup d'entreprises et peut emporter la décision d'un vote, le RSI et dans sa globalité, les prestations sociales sont totalement à revoir, personne n'est clair d'ailleurs et enfin, la loi sur la pénibilité, le message est le suivant, c'est le blocage des embauches assurée, je suis même prêt à fermer ma boite vu le manque de temps, cause de la paperasse actuelle, en 2017, faudra penser avant tout aux laborieux, aux créateurs ou cela la révolution. ne pas oublié le troisième larron, Macron, je le vois pas en final mais ses idées peuvent faire mal aux finalistes

  • Par Anguerrand - 21/11/2016 - 07:32 - Signaler un abus Fillon en tête massivement

    Une fois de plus les médias n'ont pas visé juste, ils voulait Juppé à gauche et les français ( de droite) ont voté massivement Fillon même s'il a un programme difficile à faire accepter comme pour les fonctionnaires, il est aussi le seul programme sérieux et le seul candidat qui veut baisser enfin la dette et remettre l'économie sur les rails. PAS un seul autre candidat à l'air de s'en préoccuper à gauche comme à droite.

  • Par cloette - 21/11/2016 - 07:54 - Signaler un abus Oui

    C'est plus compliqué pour le FN , mais le FN peut quand même gagner ( continuation des surprises )

  • Par superliberal - 21/11/2016 - 08:25 - Signaler un abus Fillon vs Juppe

    Fillon est beaucoup plus dangereux pour le FN que Juppé, dire ça c'est enfoncer une porte ouverte...la frontière entre FN et PR est poreuse dans les 2 sens autant Juppé aurait renforcer la fuite des RP vers le FN autant Fillon peut capter des FN "light". Si Fillon gagne la primaire comme c'est vraisemblable je ne pense pas que Marine puisse emporter l'élection présidentielle, wait and see...

  • Par Ganesha - 21/11/2016 - 08:48 - Signaler un abus Le dernier petit grain de sable

    Le dernier petit grain de sable serait une mobilisation massive des français musulmans en faveur de Juppé. Mais il ne reste qu'un seul vendredi pour prêcher à la mosquée. Ensuite, la rue du Faubourg St Honoré sera un boulevard pour Marine Le Pen ! Un catho ultralibéral homophobe, c'est le rêve de la plupart des lecteurs d'Atlantico. Mais heureusement, la France n'est pas sclérosée à ce point !

  • Par gerint - 21/11/2016 - 10:00 - Signaler un abus Je ne sais pas globalement

    mais pour ma part: Juppé/MLP =MLP, Fillon/MLP = Fillon

  • Par clint - 21/11/2016 - 10:15 - Signaler un abus Juppé c'est du pain béni pour le "FN" !

    Beaucoup de points communs comme,souligné dans l'article, qui doivent plaire au FN historique non gauchisé !

  • Par clint - 21/11/2016 - 10:17 - Signaler un abus Bien évidemment lire Fillon dans le commentaire !

    C'est Fillon qui a : "beaucoup de ..."

  • Par zouk - 21/11/2016 - 10:23 - Signaler un abus Fillon, programme d'austérité

    Certes, ce programme est indispensable après toutes les années de démagogie que nous avons connues depuis Chirac et largement amplifiées par Fr. Hollande, mais contrairement à ce commentaire, il n'est pas hostile "aux classes les moins favorisées" mail s'applique à toutes les classes afin de déclencher une véritable reprise économique, enfin efficace contre le chômage.

  • Par zouk - 21/11/2016 - 10:29 - Signaler un abus Fr. FILLON catholique

    Sa prise de position est bien celle de tout notre tradition depuis 1200 ans. Il est urgent que la laïcité soit aussi neutre à l'égard du christianisme, protestant ou catholique, qu'à l'égard de l'Islam. Ce dernier ne fait clairement pas partie de nos racines même s'il mérite le respect du à toute foi.

  • Par vangog - 21/11/2016 - 10:42 - Signaler un abus Le FN aurait reçu des financements des autorités Russes?????

    Ne tombez-pas dans la mythologie journalistique des Medias Bergé-Niels-Pigasse et révisez vos sources de renseignements, Mr le science pipologue! De même, le Front National n'est pas "pro-russe", mais "pro-agriculteurs francais", qui ont étés très gravement pénalisés par la politique de sanctions europeistes..Si vous apprenez ces idioties à vos élèves, il n'est pas étonnant que la jeunesse française soit désorientée par la réalité qu'elle rencontre à la sortie des écoles de science-pipologie et le bourrage de mou gauchisant que vous leur infligez...

  • Par Ganesha - 21/11/2016 - 10:53 - Signaler un abus Un bidet ?

    La dernière tentative de manifestation contre le ''Mariage pour tous'' a été un ''bide'' total ! Ou même un bidet ? Dès que Fillon aura engagé un conseiller en communication, celui-ci lui fera remarquer qu'à chaque fois qu'il prend des positions catho homophobes, il perd beaucoup plus de voix qu'il n'en gagne ! Être acclamé sur Atlantico n'est pas forcément un signe positif. La PMA est librement disponible en Belgique et en Espagne et la SNCF fait des tarifs promotionnels. Quant à la reconnaissance de la GPA, elle nous sera imposée par la Justice européenne.

  • Par goethe379 - 21/11/2016 - 11:13 - Signaler un abus Evidence

    Contre la gauche, Juppé avait plus de chances, contre le FN, c'est Fillon le mieux placé tout simplement parce qu'il est beaucoup plus marqué à droite.

  • Par vangog - 21/11/2016 - 11:19 - Signaler un abus Les grands perdants des prochaines élections seront

    les sondeurs, journaleux et science-pipologistes comme ce Vincent Tournier, qui ne pourront plus imposer aux Francais leur mythologie surannée, et influencer leurs votes...Contre Francois Fillon, Marine Le Pen dénoncera les incohérences et contradictions d'un programme, certes intéressant, mais inconcevable avec un maintien dans l'UE, dans l'Euro, dans Schengen et dans l'OTAN. Fillon Président s'en apercevra très rapidement....

  • Par lafronde - 21/11/2016 - 11:24 - Signaler un abus Le projet de Fillon n'est pas l'austérité.

    L'austérité, c'est équilibrer le budget en haussant la fiscalité et en baissant les dépenses. Comme l'a fait remarquer Hervé Mariton, ce n'est pas le projet de F Fillon qui projette la 1ère année une baisse fiscal et un déficit public accru. Fillon dit : 1 baissons les impôts ET les dépenses en même temps, 2 la compétitivité fiscale recouvrée entrainera une reprise de l'investissement, de l'offre, des exportations, 3 c'est l'activité en croissance qui donnera la recette fiscale en hausse : plutôt l'assiette que le taux. Au plan social, réduire la dépense n'est pas anti-populaire si l'emploi repart. C'est possible que si l'entrepreneur bénéficie d'une fiscalité personnelle concurrentielle et son entreprise aussi. Tel est le sens des baisses fiscales proposées par F Fillon. Ce n'est pas un cadeau aux riches comme le font croire les collectivistes, c'est une incitation aux entrepreneurs d'entreprendre, de développer, de mettre tous leurs talents au service du Bien commun, en créant entreprises et emplois. Les politiciens ne savent pas faire ce bien, qu'ils laissent donc les entrepreneurs faire leur métier, en leur fichant la paix !

  • Par assougoudrel - 21/11/2016 - 14:02 - Signaler un abus Le FN et les banques russes

    En février 2014, sur un plateau de télévision, lors 'une confrontation avec Moscovici, MLP avait dit que le Crédit Agricole était en Faillite (il s'est avéré que c'était celui de Chypre). Cela avait jeté un grand froids et elle s'était fait traité d'irresponsable, car si c'est vrai, cela ne doit pas se dire, car les clients voudraient récupérer leur argent dans une grande panique. Depuis ce jour, les banquiers qui se serrent les coudes lui ont fermée leur porte, ce qui fait qu'elle fait appel aux banquiers russes. Le problème du FN, c'est que le "vote républicain" se met en place systématiquement, ce qui fait que c'est le parti champion du premier tour et cela se répétera à coup sûr.

  • Par sphynx17 - 21/11/2016 - 15:11 - Signaler un abus Fillon,

    échappe radicalement au slogan-amalgame factice "UMPS", honteusement brandi par le FN.

  • Par clint - 21/11/2016 - 15:25 - Signaler un abus L'équipe qui tue ... Juppé !

    Revoyant depuis hier les Gaymard, Philippe, Bournazel, Raffarin, etc, s'exprimer à la TV, je pensais que Même si par certains côtés je ne suis pas un fan de Fillon, comme l'a dit Sarkozy, c'est néanmoins Fillon qui est le plus proche de mes idées !

  • Par cloette - 21/11/2016 - 17:25 - Signaler un abus Juppé rempart contre le FN

    comme il le dit partout , Pas sûr, bien au contraire !

  • Par langue de pivert - 21/11/2016 - 17:33 - Signaler un abus

    Juppé est l'adversaire rêvé pour le FN et le P.S. !

  • Par ikaris - 21/11/2016 - 17:37 - Signaler un abus analyses très discutables

    A chaque fois qu'on parle de l'union européenne, la confusion avec l'Erurope m'agasse. C'est pathétique avec cet auteur Au moisn sur les deux premiers sujets. On peut être prorusse et faire entendre cette voie au sein même de l'UE. Etre prorusse c'est en finir avec les sanctions et démarrer les projets bilatéraux dans tous les domaines. L'UE ne s'occupe pas le moins du monde et c'est tant mieux. L'OTAN n'est pas l'UE. L'Europe de la Défense c'est des états alliés militairement, qui mettent en commun des ressources mais rien à voir avec la commission, c'est l'affaire des nations. Le NI, NI n'a rien de ringard et c'est une étape indispensable avant des accorde électoraux (tacites ou explicites) avec le FN ... appelés de ses veux par la base électorale. Bref ... des tas de choses contestables, une interview très très moyenne

  • Par Deudeuche - 21/11/2016 - 17:55 - Signaler un abus @Ikaris

    Tout à fait. Un article bien en phase avec les acquis sociétaux qui ne préoccupe que les germano-pratins et leur petit monde libertaire; pour mémoire 85% des Français vivent dans des villes de moins de 100 000 habitants et ils se sont rappelés au bon souvenir des sondeurs et autres apprentis Goebbels du monde médiatique.

  • Par pierre de robion - 21/11/2016 - 22:19 - Signaler un abus L'Elysée vaut bien une messe!

    "François Fillon peut donc apparaître comme le candidat du moindre mal, surtout par rapport à Alain Juppé qui a tardé à envoyer des messages aux catholiques". Pour Juppe, le seul signal, si c'en est un, c'est d'avoir assisté, avec Madame, le 13 Novembre, au 1er rang (et en arrivant en retard) à la MESSE de 18h30, retransmise par KTO depuis Notre Dame et d'avoir échangé quelques mots avec le Cardinal Mgr Vingt Trois à l'issue de l'office!

  • Par cloette - 21/11/2016 - 23:04 - Signaler un abus @pierre de robion

    Il était à Lourdes avec son compère Bayrou pour le 15 Août , également . ( sous les caméras avec les soldats de Cazeneuve ) :

  • Par toupoilu - 21/11/2016 - 23:10 - Signaler un abus Il faut arreter de parler de Juppé, il n'est déja plus la

    (Que pour les 8 millions d'euros et pour la semaine de couverture médiatique exclusivement LR supplémentaire.)

  • Par toupoilu - 21/11/2016 - 23:22 - Signaler un abus Concernat la dangerosité de Fillon pour le FN,

    Il faudra voir si son programme économique séduit autant la masse des français, et en particulier des galériens, que les cohortes de notables âgés qui se sont déplacés pour cette primaire. Pas si sur.

  • Par toupoilu - 21/11/2016 - 23:31 - Signaler un abus J'ajoute que je n'ai qu'une confiance limitée

    Dans sa capacité a agir contre l'immigration et l'islamisation rampante du pays. Surtout avec une majorité qui n'a guère changé et qui jusqu’à présent ne s'est pas signalé par son efficacité.

  • Par edac44 - 22/11/2016 - 09:02 - Signaler un abus Juppet-Fillon, c'est çà le renouveau de la classe politique ???

    Un hyper catho au pouvoir ne laisse rien de bon à présager concernant nos libertés d'opinion, voire nos libertés tout court.!... Allons nous comme aux USA faire jurer le nouveau président sur la bible ??? car à ce rythme là, les futurs prétendants à l’Élysée pourraient bien jurer aussi leur foi sur le Coran. Inch Allah !... et merde à tous les culs bénis de France et de Navarre !..

  • Par Aldel - 22/11/2016 - 10:40 - Signaler un abus Fillon pourrait permettre l'élection de Marine Lepen.

    La question en titre de l'article est abordée sous l'angle de la campagne électorale et de la défense des idées. En ce qui concerne l'élection elle-même, Marine Lepen serait très probablement battue au second tour de l'élection présidentielle face à Juppé qui peut compter sur une large mobilisation de l'électorat pour lui, alors que un second tour Fillon/Lepen conduirait à une très large abstention dont M Lepen peut sortir gagnante. En conclusion, vu du FN, Fillon est plus compliqué pour la campagne, mais pour l'élection, Juppé est plus compliqué que Fillon.

  • Par joke ka - 22/11/2016 - 10:57 - Signaler un abus Si c'est Juppé

    Si c'est Juppé qui gagne grâce au vote des gauchistes et à la propagande des médias de gauche qui vont taper das relâche sur Fillon,beaucoup d'électeurs de droite furieux d'avoir eu leur vote aux primaires volé par les gauchistes voudront s'opposer à son programme sociétal et ses compromissions face à l'islamisme : https://www.youtube.com/watch?v=vgFvkdZJkJw

  • Par joke ka - 22/11/2016 - 10:59 - Signaler un abus Juppe

    Juppé à l'Elysée c'est vote massif FN aux législatives

  • Par D'AMATO - 22/11/2016 - 13:09 - Signaler un abus Peu importe lequel est le plus dangereux pour le FN......

    ....aucun des deux n'a proposé de mettre de l'ordre dans dépenses éhontées de l'état. On nous propose toujours des comparaisons avec l'Allemagne, mais pas les bonnes: -8 ministres en Allemagne; 36 en France, -Merkel= appartement privé,charges à SA CHARGE; ELYSÉE GRATOS; -Pas d'avions en Allemagne; 4 avions et 3 hélicoptères en France et ça ce n'est qu'un PETIT DÉTAIL.DE LA RÉALITÉ....... .....ensuite il y a en FRANCE 500 000 élus qui GABEGENT à qui mieux mieux....Qui veut du champagne?...pour qui les petits fours?... du caviar à la louche?????? Et les français n'y louchent que du feu...alors pour qui vote-t-on ou ne vote-t-on pas???? Pour qui ça vous démange d'aller voter????? Nous ne sommes que des HONO-LULU-BERLU. La question est de savoir si nous allons le rester......et nous laisser manipuler par une PRESSE semi-DÉFISCALISE......

  • Par D'AMATO - 22/11/2016 - 13:12 - Signaler un abus VIVE FILLON......

    VIVE MARINE.... HEU....HEU....BOF...BOF????

  • Par Deudeuche - 22/11/2016 - 13:41 - Signaler un abus @Ganesha

    Ne confondez vous pas le FN avec ActUp?

  • Par D'AMATO - 22/11/2016 - 13:43 - Signaler un abus Lafronde....

    je pense que vous avez raison....C'est juste le contraire de ce qu'est capable de faire cette pauvre gauche rétrograde et fossilisée depuis 1917 ..Que le ciel nous garde d'elle à l'avenir.... Sûr que HOLLANDE nous laisse un souvenir de BAS PAYS....Dommage que c'est le notre...!!!

  • Par Stargate53 - 22/11/2016 - 13:46 - Signaler un abus Ce n'est pas la question du moment !

    Les électeurs choisiront le futur président de la république plus tard. Ce qui compte aujourd'hui et dimanche c'est que celui qui sera choisi le soit avec une avance claire sur son concurrent et cela va être le cas quand on voit l'erreur de stratégie commise par l'équipe Juppé ! On ne peut pas prétendre incarner le rassemblement et attaquer bille en tête celui qui est arrivé en tête du 1er tour ! Porter, défendre ses idées est la seule voie possible car le temps n'est pas aux recherches de querelles ! Et cela ne semble pas compris par l'équipe Juppé !

  • Par jurgio - 22/11/2016 - 20:26 - Signaler un abus L'erreur des affiliés du FN

    est de penser que tous les électeurs sont encartés. L'électorat français est en bonne part un électorat versatile qui, souvent, se décide une fois le rideau tiré.

  • Par Deudeuche - 22/11/2016 - 22:56 - Signaler un abus @edac-44

    Vous devez vous éclater avec l'équipe du pédalo au pouvoir!

  • Par Liberdom - 23/11/2016 - 03:58 - Signaler un abus Science Pot toujours au trot !

    La machine de propagande, la machine à dire la "vérité, la machine à réfléchir à notre place, la machine qui aliment le Camp du Bien, LA MACHINE a parlé ! Ben non ! les pages, les articles, les volumes noircis par les savants de Science Pot n'y font décidément plus rien.... Le peuple est devenu incorrigible. Et vous avez quoi ? ça me fait marrer !

  • Par goethe379 - 23/11/2016 - 11:34 - Signaler un abus Evidence

    F Fillon de toute évidence

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Vincent Tournier

Vincent Tournier est maître de conférence de science politique à l’Institut d’études politiques de Grenoble.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€