Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 22 Juillet 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Ah les cons! Ne voient-ils pas la reculade française au sommet européen...?

Les organisations de gauche voient aujourd'hui les promesses de Hollande prendre l'eau. Faible hausse du Smic, baisse du nombre de fonctionnaires... et sommet européen. Car si les médias ont salué une "victoire diplomatique", Hollande a en fait dû ravaler ses ambitions. "Ah les cons", pourrait répéter Edouard Daladier, 74 ans après le sommet de Munich...

Fourvoiement

Publié le - Mis à jour le 6 Juillet 2012

Munich 1938 demeure une référence historique en matière d’abdication et de fourvoiement. Et c’est justement parce que ce Munich marqua à jamais les esprits en tant qu’exercice d’abdication, que cinq décennies plus tard, pour dénoncer ce qu’il jugeait comme une intolérable absence de priorité donnée à la lutte contre le chômage, Philippe Séguin parla d’un « Munich social ».

Aujourd’hui il y a matière à dresser un autre parallèle avec Munich, cette fois-ci dans le domaine du fourvoiement. Mais avant de poursuivre, il convient de rappeler la fameuse anecdote à propos du chef du gouvernement français de l’époque, Edouard Daladier, lors de son retour à Paris. Lorsque l’avion se pose sur l’aéroport du Bourget et Daladier regarde la foule amassée pour l’accueillir, il prit peur, craignant des actes de violence physique contre lui pour avoir montré tant de compromission avec le nazisme.

Quelle ne fut pas sa surprise, à sa sortie de l’avion, de voir la foule l’accueillir, non pas avec des hués, mais avec des applaudissements. Daladier ne put alors se retenir, exclamant son célèbre « Ah les cons ! ».

Des propos semblables peuvent aujourd’hui être proférés à l’égard des organisations de gauche, y compris des organisations syndicales, qui, après s’être ralliées avec espoir et dévouement à la candidature de François Hollande, observent impuissantes combien leur candidat donne l’impression de les avoir flouées.

 A commencer par la hausse du smic, promesse symbolique de la campagne de Hollande. La montagne qui accouche d’une souris. Ou plutôt d’une fourmi. Car, quelque vingt euros par mois d’augmentation, le prix de quelques tasses de café, c’est s’être moqué du monde.

Il y aussi la question de la stabilisation des effectifs de la fonction publique. Qui allait dire aux syndicats qui s’étaient battus contre le non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, règle établie par le précédent président français, que François Hollande, celui dont la victoire électorale doit tant à ces syndicats, allait durcir la règle dans toute l’administration à l’exception de trois ministères, l’appliquant désormais à deux départs sur trois ?

Quant au pacte budgétaire européen visant à parvenir à l’équilibre des comptes publics dans les pays de l’Union, pacte dénoncé par François Hollande pendant la campagne électorale, ce n’est un secret pour personne qu’il s’apprête à le signer dans les jours ou les semaines à venir. Non pas de plein gré, mais de peur de voir, dans le cas contraire, les marchés augmenter les taux d’intérêt appliqués aux obligations de l’Etat français.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par pithylion - 01/07/2012 - 15:24 - Signaler un abus Hollande revient sur ses promesses ?

    ... et en même temps ça ne surprend personne ! Alors laissons le temps le discréditer, d'autres élections s'annoncent et les sondages ont déjà tournés... Soyons prêt.

  • Par Marie Harel - 02/07/2012 - 02:08 - Signaler un abus Perseverare diabolicum.

    @Funky et al. Nier la similitude entre cette citation et l’actualité des derniers jours et lui attribuer par dessus le marché un point Godwin est un aveu d’ignorance. Ignorance de l’histoire et contresens sur l’actualité, dû à une inculture économique aux conséquences tragiques. Mr Fiallo se donne même la peine de mettre les points sur les I. C’est visiblement une nécessité, mais cela ne suffit pas. Les fautes de grammaire et de conjugaison émaillent des commentaires dont la forme est aussi déficiente que le fond. La phrase est pourtant aussi célèbre que pertinente, et le rapprochement tout aussi frappé au coin du bon sens aujourd’hui qu’hier. Cet article énonce une évidence qui ne peut vaincre l’arrogance autiste des Français, tous partis de Gauche confondus, lesquels incluent ces formations complexées et déboussolées qu’ils appellent la Droite. « Ah, les cons, s'ils savaient", s'était exclamé Daladier. Et si j’ajoutais « à quel point ils sont cocus », il ne me contredirait sans doute pas. Perseverare diabolicum.

  • Par BORUSSIA - 02/07/2012 - 04:41 - Signaler un abus Bravo

    Remarquable article.

  • Par L'Impertinent - 02/07/2012 - 07:53 - Signaler un abus A LIRE Financial Times: "Real Victor in Brussels was Merkel"

    A LIRE IMPÉRATIVEMENT: Article publié aujourd'hui lundi 2 juillet par Wolfgang Munchau dans le FINANCIAL TIMES.

  • Par sicenetoi - 02/07/2012 - 10:48 - Signaler un abus A monsieur le fonctionnaire de la CNUCED

    Vos arguments sont, parfois, trop de parti pris pour être admis comme crédibles. Ceci étant, si l'Italie et l'Espagne dont selon vous satisfaites, elles le doivent aussi a Hollande, car jusqu'à ce jour elles n'avaient pas manifesté très bruyamment leurs désirs en la matière.... La revue The Economist n'étant pas" ma fasse de thé", ses positions ont peu d'importance . Vous avez néanmoins raison sur le fait que Hollande sera dans l'obligation de vendre à sa majorité le vote de ce pacte dont les enjeux en terme de croissance sont très loin de ce que la situation demande.

  • Par sicenetoi - 02/07/2012 - 11:02 - Signaler un abus Fourvoiement ?

    A lire les commentaires, les seuls bénéficiaires de ce pacte seraient les anciens fonctionnaires de Goldman-sachs et du FMI ? ainsi que Merkel ? pour ma part, et ce propos n'est pas de moi, TOUT CE QUI EST EXCESSIF EST INSIGNIFIANT . Quoiqu'en disent et pensent les zélateurs du libéralisme, de la rigueur, et admirateurs obtus de Mame Merkel, celle-ci a quand même intêret à ce que l'Europe soit viable économiquement si elle veut continuer à faire 60% de son commerce avec elle.

  • Par EuroWarrioR - 02/07/2012 - 12:34 - Signaler un abus Même si le gouvernement

    Même si le gouvernement Flanby II est moins pourri que ce à quoi on aurait pu s'attendre, le malheur est que la France ne peut et ne voudra plus s'offrir 5 ans d'immobilisme, de clientélisme, et de destruction du génie français de pure race.

  • Par kassian - 02/07/2012 - 15:37 - Signaler un abus De France et de plus loin

    "nous on voulait juste que Sarko dégage" et vous pensez avoir gagné au change...

  • Par Vincennes - 02/07/2012 - 16:06 - Signaler un abus @De France et de + loin qui : "voulait juste que Sarko dégage"!

    et maintenant, que vous voilà satisfait (e), on fait quoi au juste car, quoiqu'en dise, l'entourage et Moi Je petit PDT euh euh, le pacte de croissance dont il se revendique était déjà dans le tube et cela ne date pas de l'ère Hollande!!! Il vaut mieux lire la presse Etrangère qui n'est pas à la "botte" de m.petites blagues. Voir, également, l'article intitulé : "ah les cons qui ne voient pas la reculade française"!!! (revue the Economiste du 28/1, dans laquelle on se réfèrait à l'importance accordée à la croissance dans le but d'un sommet qui avait eu lieu qq jours plus tard)

  • Par ISABLEUE - 02/07/2012 - 16:37 - Signaler un abus Ils voulaient juste que "Sarko dégage"...

    eh bien fermez là maintenant et attendez que ça se passe. Décidément, la connerie ne ralentit pas... Je constate aussi ceux qui voulaient que Sarko "dégage" ont une orthographe..... qui laisse à désirer... On laisse voter vraiment n'importe qui.. un tel niveau de crétinerie me laisse coite....

  • Par ORIENTALUS - 04/07/2012 - 09:26 - Signaler un abus VITE DE L'AIR

    Purée Rafael, vous avez largué un post qui fait remonter les relents de la décomposition de la droite. Moi je vote à droite mais pas avec mes tripes, et pour l'instant, bien que très sceptique sur ce que pourra réaliser ce gouvernement, je ne fait pas dans la fosse septique de certains commentaires.

  • Par Ishtar - 04/07/2012 - 09:48 - Signaler un abus Cinq ans

    C'est long !

  • Par szlam - 05/07/2012 - 13:15 - Signaler un abus Bof

    Ne pas vouloir comprendre qu'en aidant l'Espagne et l'Italie, FH a mis fin (sans doute provisoirement) à la spéculation sur les dettes européennes et du même coup a protégé notre pays n'est vraiment pas honnête. Mais bon, comme tout bon "penseur" de droite, l'auteur aurait préféré que ce sommet fût un échec puisque notre Président est "de gauche"...

  • Par capitello - 05/07/2012 - 16:12 - Signaler un abus révolutionnaires ou réformistes ?

    Il y a longtemps que la différence est faite entre la droite et le Front national, au point que de nombreux députés de gauche ont été élus sur des triangulaires où ils auraient logiquement dus être éjectés avec perte et fracas. La gauche a le même problème, mais on dirait qu'elle n'en sait rien ou qu'elle ne veut pas le voir, ni le savoir. Il y a des "réformistes" autrement dit des sociaux-démocrates, avec lesquels on est sûr de revoter à l'échéance. Et puis il y a les autres, les "révolutionnaires" de tout poil, qui rêvent d'une société entièrement refondée sur d'autres bases. Ils font semblant d'être solidaires et de vouloir la même chose, c'est faux. Depuis le début de la scission, les "révolutionnaires" reprochent aux "réformistes" d'accepter de gérer les affaires du capital. C'est ce qui arrive avec Hollande, qui ne fait que son travail de social-démocrates.

  • Par Vincennes - 05/07/2012 - 18:05 - Signaler un abus @mai2012 à qui je conseille de lire l'excellent bouquin

    de Benjamin DORMANN : "ils ont acheté la presse" aux éditions Jean Picollec.......vraiment excellent et qui répondra à pas mal de vos questions. Par contre, concernant Calvi, je pense qu'il n'a jamais été impartial mais à gauche toute, faisant de l'anti/sarko primaire pendant 5ans avec ses invités très très récurrent comme Deyli du Nle Obs .......parlant constamment de Sarko, alors que maintenant nous avons le droit au Président Hollande!!!..... J'en ai d'ailleurs fait part à M.Phimlin et T.Thuillier, car RAS LE BOLde cette émission ou tout ce qui concerne la droite est toujours montée en épingle et ou est "zappé" les affaires PS pourtant très nombreuses, les bisbilles au PS, le tweet de la copine d'Hollance passé sous silence.....imaginons si la même chose c'était passé entre Carla et Nicolas!!!!D'ailleurs, maintenant, j'enregistre cette émission pour ne pas donner d'audimat à ce journaliste qui manque d'intégrité mais pour voir jusqu'où il peut aller.

  • Par Vincennes - 05/07/2012 - 18:05 - Signaler un abus @mai2012 à qui je conseille de lire l'excellent bouquin

    de Benjamin DORMANN : "ils ont acheté la presse" aux éditions Jean Picollec.......vraiment excellent et qui répondra à pas mal de vos questions. Par contre, concernant Calvi, je pense qu'il n'a jamais été impartial mais à gauche toute, faisant de l'anti/sarko primaire pendant 5ans avec ses invités très très récurrent comme Deyli du Nle Obs .......parlant constamment de Sarko, alors que maintenant nous avons le droit au Président Hollande!!!..... J'en ai d'ailleurs fait part à M.Phimlin et T.Thuillier, car RAS LE BOLde cette émission ou tout ce qui concerne la droite est toujours montée en épingle et ou est "zappé" les affaires PS pourtant très nombreuses, les bisbilles au PS, le tweet de la copine d'Hollance passé sous silence.....imaginons si la même chose c'était passé entre Carla et Nicolas!!!!D'ailleurs, maintenant, j'enregistre cette émission pour ne pas donner d'audimat à ce journaliste qui manque d'intégrité mais pour voir jusqu'où il peut aller.

  • Par zenitude - 05/07/2012 - 18:23 - Signaler un abus @vincennes

    mon pauvre ami arrêtez de faire vos petites blagues à 10 sous.

  • Par Vincennes - 05/07/2012 - 19:03 - Signaler un abus Mon pauvre ZENITUDE, avant de parler de petites blagues!!

    lisez donc l'excellent bouquin "Ils ont acheté la Presse" qui explique comment elle reçoit des millions de subventions et que pour ce faire elle milite plus qu'elle n'informe étant à la botte de celui qui paye. Sarko ayant refusé en 2008 de rétablir les 40% d'avantages fiscaux, est devenu la "bête" à abattre. D'ailleurs, Hollande leur a promis de rétablir cet avantage + 10% supplémentaires...mais oui et ce n'est pas une petite blague mais bien réel.......par contre cela risque de le devenir car m.petites blagues risque de ne pas avoir l'argent pour leur donner satisfaction et là, il sera bien de suivre de près leur attitude!!! libre à vous de croire que c'est une petite blague Bonne soirée quand même

  • Par L'Impertinent - 05/07/2012 - 19:21 - Signaler un abus A LIRE IMPÉRATIVEMENT "Merkel is Summit Winner!"

    ... paru dans "Merk Funds" le 3 juillet. Contrairement à notre presse française tout à la gauche acquise, l'article de Merk Funds montre que ce fut Merkel (et non pas Hollande) qui a su imposer ses conditions et ses points de vue lors du sommet de Bruxelles.

  • Par golo - 05/07/2012 - 19:36 - Signaler un abus orthographe et vocabulaire

    on dit et on écrit "à cor et à cri" (c'est-à-dire : chasser avec le cor (instrument à vent) et les chiens) et non pas "à corps et à cris" qui ne veut rien dire... les commentaires sur ce site sont particulièrement gratinés...

  • Par Vincennes - 05/07/2012 - 21:53 - Signaler un abus @L'Impertinent.merci pour votre lien concernant "A.Merkel grande

    gagnante du sommet".......je me suis abonné

  • Par Vincennes - 05/07/2012 - 21:59 - Signaler un abus @Golo... avant de critiquer Atlantico où personne e vous retient

    allez donc voir sur Libé ou Nle Obs car, pour les fautes, vous ne serez pas déçu

  • Par Decebal - 06/07/2012 - 00:53 - Signaler un abus Pauvre démocratie Française

    En lisant la haine de certains pour l'ancien président ou le nouveau, il n'est guère etonnant que ce pays va très mal. Une nation sans idées, errant au gré, des avantages promis, de flatteries communautaristes, ou social . Le pays des lumières est devenu celui des opportunistes de tous poils, des cyniques et des pédants. Copinage et clientelisme sont les nouvelles mamelles de ce pauvre pays. La gauche et la droite sont responsables conjointement de ce désastre, si en plus les Français se haïssent au lieu de travailler ensemble, il faut prier pour que dans qqs années il nous soit encore loisible de vivre dans un pays développe.Mais au vu de la suffisance de certains je crains le pire, la France a perdu son âme et pas sur que surgira une Jeanne ou un De Gaulle .

  • Par Decebal - 06/07/2012 - 02:23 - Signaler un abus Des commentaires idiots

    Franchement si le fait de faire des fautes est typiques des gens de droites ou votre seul satisfaction c'est d'avoir "virer Sarko" c'est vraiment léger (light pour les gens de gauche qui préfèrent utiliser des Anglicisme a tout va pour être "in") Mais cela n'est guère surprenant , Les idées de gauche c'est s'occuper des détails et quand il ne trouve pas un opprime a célébrer ou une communauté a promouvoir et bien voila ce qu'ils ont a nous dire Du néant, mais bizarrement ils ont proche des cures qui organisaient les fêtes de patronnages

  • Par Gilles - 06/07/2012 - 10:57 - Signaler un abus Erreur

    Daladier avait 54 ans en 1938 !

  • Par ElPorkito - 06/07/2012 - 11:43 - Signaler un abus @vincennes

    En ce qui concerne Calvi, ça se discute http://lespoir.jimdo.com/2011/10/31/calvi-l-ind%C3%A9pendant/

  • Par L'Impertinent - 06/07/2012 - 21:43 - Signaler un abus À LIRE IMPÉRATIVEMENT: "Something's rotten in Paris"

    ("Quelque chose de pourri à Paris")... publié par CNN Money le 6 juillet. L'article annonce que la prochaine cible des marchés sera la France, et ce à cause de la politique de François Hollande.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Fabio Rafael Fiallo

Fabio Rafael Fiallo est économiste et écrivain, ancien fonctionnaire à la CNUCED (Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement). Il est diplômé d’économie politique de l’université Johns Hopkins (Baltimore).  Son dernier ouvrage, Ternes Eclats - Dans les coulisses de la Genève internationale (L'Harmattan) présente une critique de la diplomatie multilatérale.

Voir la bio en entier

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€