Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 17 Juillet 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Agressions de policiers et violences du quotidien : la France s’enfonce alors que New York a vu sa criminalité chuter au niveau des années 50

Deux policiers ont été violemment agressés le soir du nouvel an à Champigny-sur-Marne. Un lynchage très médiatisé qui a fait réagir Emmanuel Macron.

Et la trêve des confiseurs ?

Publié le
Agressions de policiers et violences du quotidien : la France s’enfonce alors que New York a vu sa criminalité chuter au niveau des années 50

Dans la nuit de la Saint-Sylvestre, l'agression de deux policiers à Champigny-sur-Marne, filmée et relayée sur les réseaux sociaux a fait réagir jusqu'au sommet de l'Etat, Emmanuel Macron déclarant "les coupables du lynchage lâche et criminel de policiers faisant leur devoir une nuit de 31 décembre seront retrouvés et punis". Au-delà du cas d'espèce qui reflète que 5 767 policiers ont été blessés « en mission » en 2016,  selon l’Observatoire national de la délinquance, quel bilan dresser, dans la France de 2018, de l'insécurité et des violences du quotidien ? 

Autant on voit une bonne orientation en matière de terrorisme, autant, sous M.
Macron, la criminalité du quotidien n'est pas mieux comprise, ni traitée, que sous M. Hollande - du moins pour l'instant. Pour les derniers lynchages de policiers, on est un peu ébahi par la récente éruption de médias qui considèrent d'usage ces crimes comme de méprisables "faits divers". Tardif réalisme ? Cynique remplissage un jour d'actualité creuse ? Notons seulement que ces violence visant les forces de l'ordre sont fréquentes en France, sans que d'usage, ces mêmes médias s'émeuvent beaucoup. 
 
Rien que ces dernières semaines : Pau "Un véhicule fonce sur la police après un cambriolage raté" ; Essonne "Un policier et sa femme roués de coups devant leurs enfants" ; Chelles "des cambrioleurs blessent des policiers et leur crachent dessus" ; Toulouse "des policiers pris pour cible le soir d'Halloween" ; Seine et Marne "des cambrioleurs foncent sur les policiers avec leurs voiture", ainsi de suite. 
Observons encore que les agressions de pompiers en intervention ont augmenté de 17,6% en 2016 et que celles des inspecteurs du permis de conduire ont carrément triplé la même année. Tels sont les effets d'un durable laxisme Taubira-Hollande : laissez agir les voyous ? Ils se déchaînent, c'est aussi simple que ça.
 
Or durant les années Taubira (déjà sous Mme Dati) fut fait le contraire de ce qui, partout au monde où la criminalité à diminué (les Etats de droit, bien sûr), se pratiquait : sanctionner fermement les délinquants juvéniles les plus avancés dans la voie du crime (ceux que la criminologie contemporaine nomme "prédateurs violents"), cette première sanction les effrayant d'aller vers les infractions les plus graves et de devenir, comme on le disait au XIX siècle, des "criminels d'habitude". Dès Mme Dati et plus encore sous Mme Taubira, ce fut tout l'inverse : sous une peine de deux ans ferme, au nom d'une "culture de l'excuse" chouchoutant de "malheureuses victimes de l'exclusion et du racisme", rares étaient ceux faisant un seul jour de prison effective - à la grande joie des malfaiteurs. D'où sous les années Hollande, l'augmentation ou le maintien à haut niveau, des crimes d'usage pratiqués par les "prédateurs violents" : braquages bas-de-gamme, vols avec violence, cambriolages à l'arrache, 
 

New York est parvenue à endiguer le fléau de l'insécurité qui sévissait notamment au cours des années 90 (2245 homicides contre 286 en 2017) alors que les chiffres de Chicago sont fortement repartis à la hausse au cours de ces dernières années. Quelles sont les leçons à tirer de ces exemples étrangers ? 

Le triomphe new yorkais du réalisme criminologique est tel qu'aujourd'hui, le nombre des homicides dans cette ville (286 en 2017) est de 13% ce ce qu'il fut à son apogée de 1992. En 25 ans, 88% d'homicides en moins. Le réalisme new yorkais repose sur un simple théorème, foudroyant d'efficacité : les criminels ne s'arrêtent que quand on les arrête. "Arrêter" a bien sûr un sens préventif et répressif, il y a le contexte social et local - mais au fond tout tient à ce fondamental : la paix civique s'obtient en empêchant les criminels d'agir, par tous moyens légaux.

Chicago, c'est autre chose. La ville subit de plein fouet les effets d'un politiquement correct néo-puritain. On y refuse de voir que le problème n'est pas le racisme (qui bien sûr existe dans le pays) mais une guerre des gangs qui extermine les jeunes Noirs de la région. A Chicago, 30% de la population est noire et 80% des assassinés par armes à feu, aussi. Sur 10 de ces victimes noires, plus de 9 sont des adolescents ou jeunes hommes, tués lors d'affrontements criminels.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ganesha - 03/01/2018 - 09:01 - Signaler un abus Un sacré farceur !

    Avec Macron, après Sarko et Hollande, pas sûr que la situation s'améliore ! Le copain de Bolloré avait créé des peines ''plancher'', mais pas pour les délinquants financiers... Par contre, ce nabot bling-bling n'a pas cherché à enrichir Bouygues, en lui faisant construire des prisons-modèles, et il a accru le chômage en diminuant vigoureusement les effectifs de la police ! Vraiment un ''sacré farceur'' ! Curieux que le mari de Carla ait autant de nostalgiques sur ce site !

  • Par MIMINE 95 - 03/01/2018 - 09:46 - Signaler un abus LE MIROIR AUX ALOUETTES

    En matière de terrorisme, la bonne orientation c'est surtout le pilonnage et le recul de l'état islamique et d'autres groupes djihadistes de la RATP qui perturbent gravement (pour le moment), la mise en place de commandos depuis un territoire étranger, mais soyons honnête et clair, nous le devons surtout à l'intervention Russe. Il suffit de voir l'évolution des moyens conseillés par L'EI à ses adeptes en France pour se rendre compte qu'actuellement, il n'a plus vraiment la main. Le Bataclan a certes rendu nos bobos-dirigeant un peu moins c.. et a permis aux services de renseignement d'être pris un peu plus au sérieux et d'avoir sans doute davantage de moyens, mais la réponse à cette "délinquance" est toujours laxiste et bêbête . Chacun peut constater le nombres de "déséquilibrés DEPUIS PEU" !. Cette pathologie coutumière des aspirants tueurs de la "belle religion", comme ils disent. Pour ces adeptes pas encore assez allumés pour ne plus craindre le suicide c'est plutôt un moyen d'échapper à la "tôle", qui , il faut bien le dire est bien moins confortable. L'affaire du commissariat de Tours(2014) n'est peut être pas étrangère à cette vague de déséquilibrage très .... ciblée !

  • Par Citoyen-libre - 03/01/2018 - 10:01 - Signaler un abus Qui dirige ce pays ?

    "Je retourne ma veste". Cette chanson, beaucoup de journalistes et politiques devraient se la passer en boucle. Cela fait une bonne vingtaine d'années, que les violences, l'éducation, la culture de certains ne devaient pas être évoquées. Ca les stigmatiser et surtout ça faisait le jeu du FN et des populistes. Dans la vraie vie, les sans-dents s'organisent. Ceux qui ont les moyens se protègent en changeant de quartier ou de ville, les autres subissent la baisse du niveau de l'éducation nationale, la baisse de leur culture, la baisse . de leur religion, la baisse de tout. L'autocensure des médias étant la règle dans ce pays, je m'interroge tout de même de savoir, quels sont les responsables dans notre société, qui ont laissé par leur silence ou leur cynisme, s'installer une telle insécurité, qui va bien entendu perdure, la gogoche attendant avec impatience, la plus petite mesurette pour enfin se trouver un os à ronger. De fait, on reste bien sur attentif à la moindre bafouille de Laurent Jo-frein à tout, le pouvoir appartenant désormais aux "philobophes" de tout poil, qui n'ont d'autres intérêts pour l'humanité que leur inutilité.

  • Par vangog - 03/01/2018 - 10:23 - Signaler un abus Les villes bobos (Paris, Chicago) et multiculturalistes..

    Voient croître leur criminalité de facon corrélée à la « multiculturalité »importée par les bobos. A moyen terme, les tiblancs sont obligés de quitter ces villes dont la ghettoïsation est inéluctable. Le cycle « clientélisme électoral- explosion de la criminalité- ghettoïsation » est inéluctable sous les gauches! Grâce aux gauchistes (sens large), les maux qui touchent les banlieues colorées se propagent aux villes bobos puis, si on ne les arrête pas, à tout le pays. Seule solution pour s’attaquer à une justice complice des voyous, ici aussi: le Front National!

  • Par MIMINE 95 - 03/01/2018 - 10:35 - Signaler un abus pour l'affaire de Joué les tours VOIR

    sur le figaro : Dijon, Joué-lès-Tours : «Il s'agit indubitablement d'actes terroristes» Publié le 22/12/2014 et : Quand les «déséquilibrés» sont de dangereux terroristes Publié le 22/12/2014 et : Attentats islamistes, la «psychiatrisation» a bon dos Publié le 22/12/2014 . Je me souviens qu'à l'époque on parlait, d'actes isolés , de loups solitaires, d'auto-radicalisation et autres balivernes. On avance certes et à tout petit pas mais pas encore assez pour désigner clairement l'ennemi et traiter ces traites comme doivent l'être les traitres à leur patrie en temps de guerre, puisqu'on nous a dit, que nous étions en guerre et qu'on nous nous rabâchent, qu'ils sont Français. En attendant, notre sécurité dont l'état est soi disant garant, est plus qu'en péril et que nous sommes priés de se réfugier dans les+ (extrait d'un papier de Causeur ["selfies « lèvres projetées » de la téléréalité, les déclarations d’amour universel symbolisées par deux mains jointes, les reprises au piano du tube de John Lennon Imagine par des concertistes lamentables, les petites bougies "...," les « on lâche rien », « vous n’aurez pas ma haine » et autres fadaises « citoyennes » d’une confondante niaiseri

  • Par kelenborn - 03/01/2018 - 14:21 - Signaler un abus Oui oui

    Ganesha rechute...on le croyait sur la voie du salut mais ce n'est pas la plénitude mais la plennelisation qui le guette! Il est en train de nous refaire le coup : les victmes du bataclan c'est peanuts à côté des accidents de la route!! D'ailleurs il manque de cohérence car d's qu'il monte dans sa voiture il devrait demander à être mis en garde à vue! Pour le reste, je me méfie des chiffres:le nombre de meurtres en France (67Mh) avoisine les 600/an, il était d'un millier il y a trente ans! Sachant ce qu'est la population de New York, on ne doit pas être pire!!! Si on excepte les crimes courants de type passionnel , le crime crapuleux ne représente pas grand chose! Il n'y a que dans l'inspecteur Barnaby que les serial killers déciment la population du comté de Causton!!!! Donc commençons par comparer ce qui est comparable, ce qui ne veut pas dire que le "zero tolérance " appliqué à NY par Giuliani je crois, ne soit pas la solution. Faisons le même si Ganesha, se souvenant de la guerre du Viet Nam proclame que l'on veut napalmer le 9.3

  • Par wwmat - 03/01/2018 - 15:28 - Signaler un abus Messieur les policiers,

    Il faut que vous vous rendiez compte que les honnêtes gens ont peur de vous et que les racailles se foutent de vous. Comptes tenu de l'hypocrisie de ce gouvernements ainsi que de ceux qui l'on précède, compte tenu que les seuls stats. pas trafiquée sont celle de la répression routière, compte tenu que quand un « souchard » arrive devant un juge il est condamné trois fois plus durement qu’un « multi » faites la grève arrêtez de verbaliser les honnêtes gens pour un petit excès de vitesse ou autre, et voyons ce qui se passe après trois mois de régime sec

  • Par Ganesha - 03/01/2018 - 16:50 - Signaler un abus Cessez de rêver !

    Si l'on essaie de garder un minimum ''la tête froide'' en lisant cet article, et que l'on recherche quelques renseignements complémentaires, cet article paraît... un peu absurde et délirant ! Les États-Unis ont, de loin, le taux d'incarcération le plus élevé du monde ! 713 prisonniers pour 100 mille habitants ! Contre 102 en France. Quant au taux d'homicides volontaires, il est 4 fois plus élevé aux USA que chez nous. Et, de toutes façons, la politique de ''Tolérance zéro'' peut vous faire rêver, mais notre président Macron n'a, moins que tout autre, pas la petite intention d'investir les moyens colossaux en prisons, policiers et magistrats qui seraient indispensables ! Vous ne savez donc pas que vous l'avez élu dans l'unique but de remplir les poches des ''ultra-riches'' ? ==== https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_population_carc%C3%A9rale === https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Classement_des_pays_par_taux_d%27homicide_volontaire

  • Par edac44 - 04/01/2018 - 02:18 - Signaler un abus Non, la situation n'est pas prête de s'améliorer !...

    L'armée de Terre a reçu ses premiers fusils d'assaut allemands HK 416, qui vont remplacer progressivement le Famas en service depuis la fin des années 1970, a annoncé jeudi le ministère de la Défense. « La Direction générale de l'armement (DGA) a réceptionné le 3 mai 2017 un premier lot de 400 fusils d'assaut HK 416 F destinés à l'armée de Terre », a précisé le communiqué. Ils sont fabriqués par l'allemand Heckler und Koch. La manufacture de Saint Etienne ===> out !... Conformément à la Loi de programmation militaire 2014-2019, plus de 100 000 fusils d'assaut doivent être livrés aux trois armées françaises (Terre, Air, Mer) sur une dizaine d'années. Quant à la police nationale, toujours rien de prévu pour l'équiper, pas même de cérémonies officielles aux Invalides pour enterrer ses fonctionnaires qui continueront à se faire tuer. Décidément, être flic, ce n'est plus un métier mais pour ceux qui souhaitent mourir en martyre au "champ d'horreur" de la France, sans pour autant prendre le paradis pour le plus grand bordel pour islamiste demeuré, c'est la voie assurée !...

  • Par ISABLEUE - 04/01/2018 - 16:46 - Signaler un abus culture différente : pas de pères ou plusieurs...;

    ils ont appris la haine des blancs, les méchants colonialistes... 60 ans après on en est toujours au même point. La police devrait faire comme la police espagnole, commencer par mettre des claques aux racailles ! et faire fermer la bouche des bobos et supportons notre police qui risque sa vie tous les jours ! nos pompiers aussi...

  • Par ajm - 04/01/2018 - 22:57 - Signaler un abus Chicago

    Je connais un peu la ville de Chicago, ayant fait dans cette ville de nombreux séjours. En fait , à part il est vrai le quartier noir de Chicago intra muros ( la ville de Chicago proprement dite c'est près de 3 millions d'habitants alors que la zone métropolitaine en fait 8 millions) qui est très problématique, la ville est très sûre et la police comme la justice font leur boulot malgré un contexte politique "liberal" de la municipalité . Comptabiliser les meurtres ne donne pas la réalité de la délinquance Dans beaucoup de villes et de banlieues françaises, la réalité de la délinquance qui gêne les citoyens honnêtes , ne sont pas les règlements de compte sanglants entre gangs mais la myriade de dégradations des biens, de vols, d'insultes , d'occupation du domaine public par des bandes etc..

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Xavier Raufer

Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€