Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 16 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Aéroport de Notre Dame des Landes : le fiasco qui place la gauche au pied du mur de ses contradictions internes

L'aéroport de Notre-Dame-des-Landes devrait revenir dans l'actualité ces jours-ci avec la remise du rapport conclusif sur la solution à suivre par le gouvernement pour "sortir du dossier". Une fois de plus, deux gauches irréconciliables devraient s'affronter sur le terrain. Pour bien comprendre l'affrontement, il faut revenir aux origines vichistes des zadistes et autres écologistes.

La terre, elle, ne ment pas

Publié le - Mis à jour le 4 Décembre 2017
Aéroport de Notre Dame des Landes : le fiasco qui place la gauche au pied du mur de ses contradictions internes
 
 

Il existe un paradoxe étonnant autour de l'affaire de Notre-Dame-des-Landes. On doit en effet essentiellement à la gauche la responsabilité d'avoir relancé ce projet de construction. Et on doit à la gauche le mérite de s'y opposer avec le plus de virulence. Tout se passe comme si la construction de ce nouvel aéroport divisait deux gauches irréconciliables

Notre-Dame-des-Landes et la gauche post-marxiste

C'est lors d'une réunion interministérielle du 26 octobre 2000 que Lionel Jospin décide de donner corps à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. À l'époque, le ministre de l'Équipement est un communiste: Jean-Claude Gayssot.

Entre Jospin, l'ancien trotskyste, et Gayssot, l'ancien stalinien, on voit bien le poids de la gauche post-marxiste dans la décision. 

Ici, la gauche historique donne la pleine mesure de son inclination envers les grands travaux publics, les projets pharaoniques. En un seul programme, c'est la foi dans le progrès par la technique, credo structurant de cette gauche-là, qui s'exprime.

Notre-Dame-des-Landes et la gauche vichyste

Le 31 décembre 2010, le décret accordant la concession de l'aéroport est publié. Il annonce le début des travaux... et de la mobilisation sur la ZAD (zone d'aménagement différé). Commence alors un long combat mené par les zadistes et écologistes de nombreux poils.

On s'attarde trop rarement sur la filiation idéologique de cette gauche radicale aussi appelée ultra-gauche, qui n'hésite pas à recourir à la violence pour empêcher des aménagements jugés trop "libéraux".

L'objet de cet article est de revenir précisément aux filiations intellectuelles de ce mouvement.

L'éloge de la terre par les chouans contemporains...

Il faut lire les publications des zadistes pour comprendre l'inspiration idéologique de leur mouvement. On reprendra quelques textes du précieux site Paroles de campagne animé par des zadistes pour mieux comprendre d'où viennent ces chouans contemporains. 

L'expression de "chouans contemporains" est utilisée ici à dessein car il est impossible de ne pas percevoir la parenté entre ces paysans de l'Ouest qui prenaient les armes contre l'ordre central sous la Révolution et ces paysans qui décident de cultiver la ZAD pour entraver un programme interministériel. Le mouvement chouan a rassemblé des agriculteurs en armes. Le mouvement zadiste a ramené à la terre un certain nombre de militants armés.

Beaucoup d'entre eux se présentent d'abord comme paysans. 

L'éloge de l'agriculteur comme fondement de la société

En parcourant la littérature zadiste, on retrouve à chaque page une conviction bien ancrée: cultiver la "terre nourricière" est bien plus utile à la société que le progrès industriel. 

Dans un article très signifiant du 5 novembre 2016, Sylvie, paysanne de Notre-Dame-des-Landes, écrit par exemple:

Les politiques au plus haut niveau n’ont rien compris aux enjeux que porte cette lutte : quelle terre et quelle société laisserons nous à nos enfants ? Il faut sauvegarder toutes les terres nourricières  pour nourrir sainement notre population. Il faut garder les bocages et terres humides, sources de biodiversité, hélas déjà en régression. Notre mode de développement est à bout de souffle, il accroit les inégalités, augmente la précarité et exclut les plus faibles et les plus jeunes.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 03/12/2017 - 12:06 - Signaler un abus La gauche vichyste...et pas seulement l’extrême-gauche...

    Ah putain! Quelle révélation!...vous allez vous faire exclure du journalisme de propagande, Verhaeghe!...bon! On n’en est pas encore à la réécriture des livres d’histoire qui faisaient croire aux benêts comme Hidalgomygode que le gouvernement de Vichy était de droite, et même, de la vilaine extrême-droite FN, mais on prend enfin le chemin (la marche?) de la vérité qui est plutôt contraire à la vérité officielle: Vichy écolo-réactionnaire, ruraliste, radical-socialiste, bêtement pacifiste Munichois, et pro-international-socialiste?...ouuuuuh, ça fait mal à la propagande gauchiste!...mais que fait le CSA? Une contre-offensive s'impose pour laver le gauchisme de ses turpitudes vichystes! Allez, Ernotte, Field, Neumann, Cotta! Qu’est-ce-Que vous foutez?...Sur les barricades branlantes de la gauche, bordel!

  • Par kelenborn - 03/12/2017 - 12:31 - Signaler un abus oui

    J'ai déjà donné à Ganesha ce lien dont je conseille la lecture sur la nature idéologique des mouvements écologistes:...........http://www.larecherchedubonheur.com/article-27817961.html... Oui, le mouvement écologiste est une sorte de régression malthusienne, à forte connotation fascisante et qui prospère sur la culpabilité développée par le christianisme. Et le mariage avec les Verts est à l'origine des déboires des socialistes!On ne peut prétendre défendre le progrès social et en même temps massacrer le progrès technologique. Le seul problème de Verhaeghe est qu'il connait bien mal la région! De Villiers a été le chant du signe de la Vendée réactionnaire (et d'ailleurs NDDL) n'est pas en pays vendéen! Le témoignage de cette Sylvie n'est pas représentatif de l'opinion des gens de la région . On aurait pu lire la même chose sous la plume de n'importe quelle greluche à jupe plissée adepte de la messe de Saint Nicolas du Chardonnay et Boboland est rempli de crétins ( tiens crétine ça existe pas? ) de ce type! Et en plus c'était superflu: la filmaition écolo suffit à montrer la bêtise, pas besoin de réveiller Pétain! Vangode prie sur sa tombe

  • Par kelenborn - 03/12/2017 - 12:33 - Signaler un abus MAIS CELA SE CONFIRME

    Le vangodicide de notre Bruno ne fonctionne même pas!!! Il a fait une overdose de Glyphosate! La c'est la diarrhée délirante!!! mais...pas la phase finale!

  • Par J'accuse - 03/12/2017 - 13:36 - Signaler un abus L'écologie: le fascisme naturel

    Le fascisme a des racines de gauche, avec son ordre nouveau, son homme nouveau (qui n'est autre que l'homme ancien), son rousseauisme (l'homme dans l'état de nature). La violence de ceux qui se disent écolos est la même que celle qu'ils dénoncent chez les fachos: quelle différence entre la "propagande par le fait" de ces anarchistes peinturlurés en vert, et la brutalité fasciste ? Aucune.

  • Par kelenborn - 03/12/2017 - 13:42 - Signaler un abus J'accuse -

    ???? C'est quoi ça? La recette du gloubigoulba ? A moins que ce ne soit l'Histoire des idées politiques par Muriel Robin et Franck Ribery ....

  • Par adroitetoutemaintenant - 03/12/2017 - 14:18 - Signaler un abus Les cafards de gauche !

    Ils se distinguent des cafards de droite car ils creent la merde que les cafards de droite doivent enlever !

  • Par kelenborn - 03/12/2017 - 15:48 - Signaler un abus adroitetoutemaintenant

    Ils devraient donc remercier la gauche de leur fournir un boulot correspondant à leurs talents!

  • Par adroitetoutemaintenant - 03/12/2017 - 17:03 - Signaler un abus kelenborn

    C'est pour cela que j'écrase ceux de gauche car c'est plus facile de nettoyer quand on diminue la quantité fécale !

  • Par ajm - 03/12/2017 - 17:24 - Signaler un abus Vichy pour les cons.

    Le retour à la terre de Vichy c'est un peu le Vichy pour les cons. Ceux qui connaissent un tout petit peu le sujet savent que c'est plus compliqué. Vichy c'est aussi l'inspection générale des finances avec Couve de Murville ( future éminence gaulliste ) , et Bichelonne, surdoué x-mines , qui incarnait dans la collaboration la race des ingenieurs polytechniciens qui ont reconstruit la France après la guerre.

  • Par ajm - 03/12/2017 - 17:36 - Signaler un abus Le Vichy pour les cons, numéro 2.

    Vichy, comme De Gaulle, a rassemblé des hommes venant d'horizons politiques et idéologiques très différents. Ce qu'on désigne comme la technocratie qui est née dans l'entre deux guerres, une affaire de polytechniciens (les enarques de l'époque ), a pris racine dans la nécessaire organisation économique étatique de l'occupation pour éclore, comme des belles fleurs du printemps, dans la reconstruction de l'après guerre.

  • Par ajm - 03/12/2017 - 17:48 - Signaler un abus Ignorance de l'histoire.

    Toute la scénographie mediatico-politique autour de Vichy, du Gaullisme et autres , qui structure en surface les débats et invectives de nos hommes et femmes politiques actuelles repose sur un sable très mouvant qui ne subsiste que par l'ignorance abyssale de nos concitoyens.

  • Par gerard JOURDAIN - 03/12/2017 - 18:09 - Signaler un abus et la démocratie dans tout cela?

    arrêtons de dire que les politiques passent outre..."traité européen". le peuple sait faire aussi. triste pays. personne pour le gouverner de main de fer quelques temps? peut être deux Poutines?

  • Par Raymond75 - 03/12/2017 - 18:13 - Signaler un abus Vangogue à l'asile

    Pas un message de cet individu victime de T.O.C. (Trouble Obsessionnel Compulsif) sans qu'il emplois le mots 'gauchisme' plusieurs fois. Tous des gauchistes sauf lui : à l'asile vite.

  • Par vangog - 03/12/2017 - 20:40 - Signaler un abus @Raymond75 Pourquoi me lisez-vous?

    Vous êtes maso?...

  • Par kelenborn - 04/12/2017 - 14:27 - Signaler un abus "C'est pour cela que j'écrase

    "C'est pour cela que j'écrase ceux de gauche car c'est plus facile de nettoyer quand on diminue la quantité fécale !"......avant de les manger!!! vérifiez votre haleine!!! même Christine Angot ne supporterait pas !

  • Par kelenborn - 04/12/2017 - 14:29 - Signaler un abus Raymond75 -sur le TOC

    Oui oui tout à fait mais.... c'est comme les mouches à merde!!! sauf qu'elles s'acharnent sur lui!!

  • Par kelenborn - 04/12/2017 - 14:31 - Signaler un abus ajm

    Oui AJM merci de ce commentaire savant!!! Ils étaient tellement brillants que l'on a mis des années à comprendre que Papon s'appelait PasBon

  • Par jurgio - 04/12/2017 - 15:31 - Signaler un abus La Gauche a trouvé son Clochemerle

    mais sans l'humour. Les nouveaux druides officient. La France n'a pas besoin d'industries, pas plus qu'elle n'avait jadis besoin de savants.

  • Par kelenborn - 04/12/2017 - 15:43 - Signaler un abus oh jurgio

    Clochemerle c'est trop moderne!!! Saint Cromagnon sur Loire serait plus adéquat

  • Par Hadrien8 - 05/12/2017 - 13:24 - Signaler un abus Pas un argument !

    Donc, il faut bétonner un aéroport parce que Vichy aurait été contre ? Les autoroutes furent inventées par Mussolini et A.H., faut il les détruire? Ridicule !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Éric Verhaeghe

Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr
 

Diplômé de l'Ena (promotion Copernic) et titulaire d'une maîtrise de philosophie et d'un Dea d'histoire à l'université Paris-I, il est né à Liège en 1968.

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€