Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 22 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Accord de libre-échange avec le Japon, amende record contre Google : et si l'Europe se réveillait enfin contre la politique Trump ?

Accord de libre-échange record avec le Japon et amendes gigantesques contre les Gafa, dont Google. L’Europe riposte enfin contre la politique protectionniste de Donald Trump.

Atlantico Business

Publié le
Accord de libre-échange avec le Japon, amende record contre Google : et si l'Europe se réveillait enfin contre la politique Trump ?

 Crédit Martin BUREAU / POOL / AFP

En une semaine, la Commission européenne a enfin compris qu’elle pouvait utiliser les pouvoirs qu‘elle avait pour protéger les Etats membres.

C’est Jean-Claude Junker, en personne, qui est allé à Tokyo signer l‘accord de libre échange entre l’Union européenne et le Japon. Accord historique pour tous les observateurs. Le JETA (Japan-EU Free Trade agreement) serait, d'après Margaritis Schinas -la porte-parole de la Commission européenne, l'accord de libre-échange « le plus important jamais négocié par l'UE ». Il doit rentrer en vigueur après le vote du Parlement européen en septembre et supprimera 99% des barrières tarifaires japonaises, rendant quasiment libres les exportations européennes qui devraient passer de 85 milliards d'euros à 110 milliards d’euros.

Les pays européens seront les grands gagnants de cet accord dans la mesure où le Japon est un pays où la demande de consommation est très forte. D’autant plus que sa population est plus âgée que la population européenne avec un pouvoir d’achat plus important. Le premier secteur qui va en profiter est le secteur de l’agriculture et de l’agroalimentaire (les vins en particuliers), puisqu’il n‘y aura plus de droits de douanes. Cet accord va apporter un peu d’oxygène aux agriculteurs qui commençaient à s’inquiéter de la fin des subventions européennes. Les produits chimiques et les machines électroniques devraient également en profiter parce que le Japon est très sous équipé.

Du côté du Japon, l’industrie nipponne se voit garantir un accès totalement libre au marché européen. Et c’est évidemment l’automobile qui en profitera. Un secteur où les liens entre les constructeurs sont déjà très étroits. Le Japon étant déjà très présent, via Nissan, le partenaire de Renault. L’enjeu économique est donc considérable.

Mais pas seulement. Il y a beaucoup de politique dans cette affaire. Cet accord intervient après le retrait américain du Traité transpacifique et la mort du traité transatlantique. Il a donc pour objectif de prouver que le multilatéralisme est encore possible. Il est évident que les offensives de Donald Trump n’ont pas été étrangères à cette réaction.

Il faut dire que le JETA revient de loin. Le projet avait été lancé en 2013, mais sa réalisation trainait. C'est donc Donald Trump qui sans le vouloir, l'a remis sur pieds, en défendant un protectionnisme américain en tout points. Le retrait américain de nombreux accords économiques a évidemment accéléré les pourparlers.

Parallèlement à cet accord, la Commission a accéléré la pression contre les Gafa dans trois directions.

1° Sur la fiscalité, la nécessité d’imposer les grandes sociétés du digital américain au prorata de leur activité dans chaque pays est une évidence. C’est la grande bagarre de Bruno Le Maire, le ministre français de l’économie.  Sauf que le digital permet aux acteurs, d’échapper à cette fiscalité puisqu‘ils ont la possibilité de flécher leurs activités dans des pays à fiscalité light comme le le Luxembourg et l’Irlande qui, et c’est un comble, sont membres de l’Union européenne. La Commission a accéléré les discussions avec ces pays-là pour qu’ils s’alignent sur la règle commune et rendent l’évasion impossible.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par jc0206 - 19/07/2018 - 09:53 - Signaler un abus Un accord signé par Junker en personne ...

    La réussite de l'accord dépendrait donc de Junker ? Il sont forts ces Japonais ! L'auteur ne nous dit pas si Junker était remis de sa crise de sciatique et si le saké a été servi avant ou après la signature ?

  • Par kelenborn - 19/07/2018 - 10:38 - Signaler un abus JE NE LIS MÊME PLUS

    ....La gazette de la maison de retraite...mais je signale qu'un radeau, chargé de 500 malheureux débraillés criant famine et venant apparemment d'un port anglais demande l'asile politique en Europe! Comme nos organisations humanitaires ne s'occupent que des basanés, tout est à craindre pour la survie de ces malheureux

  • Par eva - 19/07/2018 - 12:18 - Signaler un abus amsallem

    Monsieur Sylvestre ne changez rien , le role d'idiot utile anti trump vous va si bien et puis il y a que les imbéciles qui ne changent jamais d'avis alors !

  • Par eva - 19/07/2018 - 12:18 - Signaler un abus amsallem

    Monsieur Sylvestre ne changez rien , le role d'idiot utile anti trump vous va si bien et puis il y a que les imbéciles qui ne changent jamais d'avis alors !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Marc Sylvestre

Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.

Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.

Il est aussi l'auteur du blog http://www.jeanmarc-sylvestre.com/.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€