Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 29 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

51% des Français opposés à l’accueil des migrants : de la crise humanitaire aux ratés de l’immigration, les clés pour comprendre ce qui structure vraiment l’opinion

Selon un sondage Ifop pour Atlantico, 49% des Français sont favorables à ce que les migrants qui arrivent sur les côtes italiennes et grecques soient répartis dans les différents pays d'Europe et à ce que la France en accueille une partie. Le sujet reste encore clivant.

Sondage exclusif IFOP pour Atlantico

Publié le - Mis à jour le 11 Septembre 2015
Info Atlantico
51% des Français opposés à l’accueil des migrants : de la crise humanitaire aux ratés de l’immigration, les clés pour comprendre ce qui structure vraiment l’opinion

Malgré la diffusion de la photo choc d'un enfant noyé, 51% des Français restent opposés à l’accueil des migrants. Crédit Reuters

Atlantico : Quel poids accorder à l'émotion à travers les résultats de cette nouvelle enquête sur l'opinion des Français face aux migrants, après la publication de la photo du petit Syrien mort et échoué sur une plage en Turquie ?

Jérôme Fourquet : Cette nouvelle enquête contenant une question déjà posée sur l'adhésion des Français à l'accueil des migrants dans notre pays permet d'évaluer si la publication de la photo du jeune Syrien sur les côtes turques - et aussi l'information selon laquelle l'affaire des migrants retrouvés morts étouffés dans un camion en Autriche - avait eu un impact ou pas sur l'opinion française et sa disposition à accueillir les migrants. D'après les résultats, indubitablement ces informations chocs ont eu un vrai impact dans l'opinion.

Les personnes opposées à l'accueil représentaient 64% des Français sondés début juillet, et aujourd'hui on est à 50% après la publication de la photo du jeune Syrien. L'impact est donc indéniable.

Il peut y avoir une émotion qui peut aboutir à une prise de conscience et à un choc. Mais comme on mesure à chaud et qu’on est précisément là dans le domaine de l’émotion, il se peut que dans 15 jours ou 3 semaines, l'émotion retombe quelque peu et que si d’autres éléments d’actualité ayant trait à d’autres thématiques viennent occuper l’espace, le score obtenu baisse. C'est propre à une mesure d'opinion, un ressenti. Les choses peuvent aussi évoluer en fonction de l’évolution du débat européen : est-ce que les autres partenaires sont prêts à jouer le jeu, quel sera le nombre de personnes attribuées à la France, est-ce que les Français ont bien compris qu’il s’agissait de quotas, comment cela va se passer quand les premiers vont arriver...

 

Comment lire ces résultats ?

 

Il faut s'interroger sur les causes de cette opposition. A la lecture des autres questions de l'enquête, une opinion publique française reste partagée sur ces évènements. Une majorité absolue de concitoyens pensent que les migrants sont plutôt de véritables demandeurs d'asile fuyant les persécutions dans leur pays, plus que des migrants économiques à la recherche de conditions meilleures de travail. Manuel Valls a expliqué qu'un tri devait être fait, les premiers devaient être accueillis, mais pas les seconds. Il faut donc examiner à quelle catégorie se rattachent ces migrants.

Pour autant, 50% des Français sont opposés à l'idée qu'ils soient accueillis. Deux facteurs l'expliquent.
D'abord un facteur économique ; il y a une incertitude, une majorité pense que ce sont des gens peu formés difficilement employables rapidement sur le marché français. Une autre minorité estime que ce sont des gens avec un bon bagage intellectuel, enseignants ou techniciens par exemple, parlant anglais, qui pourront s'intégrer économiquement. 

Beaucoup d'éléments entrent en compte dans le jugement : émotion, principe de compassion et humanisme. Mais aussi, un aspect plus pragmatique, terre à terre : peut-on les accueillir, sous quelles conditions. Or, ce n'est pas la même chose s'il s'agit de gens formés, ou si au contraire ils risquent d'être sans emploi car sans formation.

Pourquoi 50-50 quasiment ? Leur profil socio-culturel, leur accueil poseraient des problèmes économiques pour certains sondés. Contrairement à ce que l'Allemagne pense en affirmant qu'il n'y a pas de problème pour les intégrer, ce n'est pas le sentiment majoritaire en France.
Ensuite, une majorité des citoyens français pensent que dans le flux de migrants se trouvent des terroristes potentiels. C'est l'argument sécuritaire. Cela renvoie aux déclarations de l'EI qui affirmait qu'il y aurait dans les bateaux de migrants des terroristes envoyés par le groupe terroriste. On observe un continuum dans l'opinion de certains Français, car ils sont nombreux à estimer qu'un lien peut être fait entre l'entrée de flux migratoires, les ratés de l'intégration, la montée de l'islamisme, voire la radicalisation djihadiste.

Nous avons deux tiers des CSP+ qui sont favorables à l’accueil contre deux tiers des catégories populaires qui y sont opposés. Chez les CSP+ l'impact a été le plus fort, il est de 20 points. Dans les catégories populaires cela n’a progressé que de 10 points. On peut voir derrière ces chiffres des logiques de difficultés économiques, le coût perçu de cette initiative, les difficultés associées à l’intégration sur le marché du travail, la concurrence qu’il peut y avoir avec des salariés exerçant des fonctions manuelles, les lieux où ces populations seront logées, donc les difficultés de coexistence… Tous ces éléments font qu'on observe une résistance plus grande au sein des catégories populaires que des catégories dites privilégiées. L'impact n'est donc pas identique dans toutes les catégories de populations.

De la même façon, l’accueil des migrants déjà majoritaire à gauche, à 57% en juillet, est de 77% aujourd’hui donc 20 points ont été gagnés alors que la progression de l’adhésion n’est que de 14 points dans l’électorat des Républicains. Ainsi, près de 6 électeurs sur 10 électeurs de l’ex-UMP sont opposés à l’accueil d’une partie des migrants. On comprend aussi pourquoi Christian Estrosi et Eric Ciotti par exemple campent sur des positions très fermes en la matière, ils savent à qui ils s’adressent. Quant à l’électorat frontiste, il était ultra-majoritairement opposé à l’accueil de migrants en juillet, près de 10% étaient favorables, et là cela n’a quasiment pas évolué, on est à 12%.

Les écarts qui existaient sont donc creusés davantage, qu’il s’agisse de sociologie – CSP  ou de positionnement politique. Les catégories plus enclines à accepter ont encore davantage basculé dans le camp du favorable, et ceux qui n’étaient pas pour ont moins changé d'avis après l'exposition à cette photo. On comprend mieux les positions politiques. François Hollande sorti du bois et qui a emboîté le pas à Angela Merkel doit être très bien ressenti par son électorat puisque ce dernier est très majoritairement en faveur de l’accueil d’une partie des migrants.

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ALAIN B - 05/09/2015 - 09:50 - Signaler un abus Référendum...

    Cette invasion aurait des conséquences dramatiques pour notre civilisation..... C'est pourquoi je souhaite que le peuple décide de l accueil ou pas de ces gens...

  • Par mymi - 05/09/2015 - 10:08 - Signaler un abus Manipulation

    À prouver : mais je viens de lire plusieurs articles indiquant que les médias sont allés un peu vite (comme d'hab). En effet la famille de l'enfant vivait non pas en Syrie et devait partir rejoindre une tante au Canada qui s'occupait de tout. Le père (éploré) aurait choisi de passer par l'Europe pour se faire soigner gratuitement les dents ! On est loin du réfugié politique ! J'ajoute que lui seul et d'autres hommes portaient des gileys de sauvetage mais pas les femmes et les enfants ! Est-ce vrai ? Les médias en parler ont-ils ? Sûrement pas, il est tellement + simple de nous culpabiliser pour mieux nous asservir

  • Par vangog - 05/09/2015 - 10:28 - Signaler un abus Vaste sondenfumage!

    il y a deux jours, c'étaient 56% de Français contre l'invasion musulmane...aujourd'hui, c'est 49% pour...et demain? Une autre photo catastrophe (bien manipuléé, elle aussi), et nous passerons à 42%? Ces sondeurs sont des manipulateurs trotskystes, auxquels on ne peut pas se fier! Seule la voix du peuple compte, et c'est en Décembre 2015. Que ceux qui sont contre l'invasion votent pour le seul parti non Dhimmi, le front National! Alors, nous verrons la vérité émerger des urnes, sans manipulation...

  • Par Mike Desmots - 05/09/2015 - 10:34 - Signaler un abus 80 % de ces réfugiès clandestins sont musulmans ...

    Ils ne ne vont pas tardé a être exigeants , mosquées pour prier , école pour les enfants avec cantines halal , logements sociaux et aides ...même nos 5 millions de chômeurs vont être surpris , d'autant d'iniquité...Donc, c'est prévisible... les tensions sociales vont encore augmenter dans le pays...

  • Par GP13 - 05/09/2015 - 11:13 - Signaler un abus Les francais ne veulent plus subir

    En s'opposant aux conséquences des politiques menées en Libye, Syrie, Irak, les français font connaître leur exigence de conduire d'autres politiques. Le peuple a du bon sens. Ces pays n'ont plus besoin d'être bombardés, mais d'être désarmés pour longtemps, et administrés par des puissances qui en auront reçu le mandat.

  • Par Mike Desmots - 05/09/2015 - 11:33 - Signaler un abus @GP13 ..d'où l'erreur historic de les avoir décoloniser..>

    > trop tôt et trop vite...et il faudrait présenté nos excuses pour cette erreur historique....!.

  • Par Ganesha - 05/09/2015 - 11:51 - Signaler un abus Censure

    J'ai apparemment été coupé pour avoir traité Angela Merkel ''d'égorgeuse'' ! Pourtant, je l'avais souvent traitée ici de '' Fuhrerin'' sans problème ! Mon commentaire était légèrement ''hors-sujet'', puisque je ne parlais pas de votre ''sondage à chaud'', mais je ne suis pas le seul ! Il était pourtant très inventif au niveau de l'humour... Pour l'instant, Causeur et Rue 89 l'ont gardé !

  • Par MONEO98 - 05/09/2015 - 11:58 - Signaler un abus Etonnant

    il y a encore une majorité qui est contre malgré le lavage de cerveaux quotidien des médias On apprend presque par hasard que quand la Turquie ne veut pas de passage sur KOS,il n' y en a pas.... La Turquie veut qu'on l'aide financièrement pourquoi pas ...mais elle est aussi responsable de la situation en tapant sur les kurdes et pas ou pratiquement pas sur DAESH

  • Par Pourquoi-pas31 - 05/09/2015 - 12:54 - Signaler un abus Ah le grand coeur de nos hommes politiques

    qui ont mis deux ans pour se réveiller. Ils sont déjà incapables d'assurer un toit et un couvert pour les sans-abris en hiver et ils en veulent encore plus ? Je suis prêt à parier que cet hiver, nous aurons encore droit aux refuges pleins et aux lamentations à la suite de décès de SDF. Pendant ce temps, Monsieur Cazequelquechose fait de la sémantique : Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a estimé vendredi à Marseille que « le terme de quota n'a pas de sens », préférant parler de « mécanisme de répartition solidaire » au sujet de l'accueil des migrants (Le Point). Que nos hommes politiques magnanimes prennent en charge chez eux ces populations, qu'ils conduisent leurs enfants à l'école, qu'ils les nourrissent et après on verra. En un mot, qu'ils nous montrent l'exemple !

  • Par gerint - 05/09/2015 - 13:04 - Signaler un abus Pas plus d'Islam pour nous

    Nous ne savons déjà pas gérer la situation actuelle

  • Par Pourquoi-pas31 - 05/09/2015 - 13:16 - Signaler un abus AYLAN accuse tous les hommes politiques du monde

    Son poster en 3m x 5 m, avec les mots d’Emile Zola, « J’ACCUSE » devrait être affiché sur tous les murs dans le MONDE ENTIER face aux palais présentiels, face aux ambassades, face aux ministères, face aux sièges des mouvements politiques, à l’intérieur des bâtiments de l’ONU, de l’EU, dans les hémicycles. Ils sont responsables de ces guerres et conflits interminables, du Soudan, du Darfour et de bien d’autres qu’ils oublient bercés dans le confort de leurs petites situations avec gite, couverts, chauffeurs et attentions particulières. Honte à vous Messieurs.

  • Par langue de pivert - 05/09/2015 - 13:21 - Signaler un abus Et on tourne encore autour du pot !

    Un sondage de ce genre est sans signification ! On parle des "migrants" comme d'une population homogène ! Pas besoin de sondage ! De par mon immersion dans la France profonde j'affirme que les Français (comme les Hongrois et les Polonais et j'en oublie d'aussi honorables) sont contre une invasion par des hordes belliqueuses mahométanes mais accueilleraient sans problèmes et avec fierté les populations persécutée par les barbares mauresques (athées, chrétiens et Yazidis) Ne pas en parler c'est de la malhonnêteté intellectuelle et morale ! VOUS êtes des sondeurs malhonnêtes !

  • Par vangog - 05/09/2015 - 13:51 - Signaler un abus Manifestement, sur Atlantico, c'est 99% contre

    l'invasion musulmane; Excepté l'enclume qui n'ose plus la ramener, tous les autres commentateurs sont contre. Seuls quelques intervenants sont favorables à l'invasion. On ne doit pas être loin de 90% de résistants pour 10% de collabos...Ah, le brave peuple! Je ne comprends pas d’où ils sortent leurs sondages alambiqués?

  • Par Outre-Vosges - 05/09/2015 - 14:03 - Signaler un abus Une nouvelle entourloupe pour séduire les simples d’esprit

    Je sais ce que valent les sondages : j’en ai déjà traduit plusieurs. Ils étaient bien sûr plus sérieux que ceux de l’IFOP car ils étaient réalisés à la demande d’entreprises et leur objet était de savoir exactement ce que leurs clients pensaient d’elles et quelles étaient leurs attentes. Il ne s’agissait donc pas d’obtenir des résultats fixés par avance et destinés à impressionner l’opinion publique. Ici, au contraire, nous avons affaire à un sondage manipulatoire qui ne cherche pas à nous éclairer sur l’opinion publique mais à créer cette opinion publique ; avez-vous remarqué que pas une fois le mot « islam » n’est prononcé ? Supposons que l’on ait dit : « En tenant compte du fait que 80 % des migrants sont de religion musulmane, êtes-vous prêt à en accueillir en France quelques centaines de milliers supplémentaires ? » Il est certain que la réponse aurait été très défavorable ; c’est pourquoi monsieur Fourquet ne parle pas une seule fois d’« islam » mais une seule fois d’« islamisme », deux notions qu’un esprit formaté s’abstient bien confondre. Sondage à jeter à la poubelle, que l’auteur aille l’y ramasser !

  • Par Ganesha - 05/09/2015 - 14:50 - Signaler un abus Sondage

    Pas de chance ! D'après ce sondage, les retraités sont à 60% favorables à ''accueillir toute la misère du monde'', mais sur les commentateurs d'Atlantico, c'est à 100% contre !

  • Par bjorn borg - 05/09/2015 - 15:07 - Signaler un abus Réfugiés !

    Ce ne sont plus des migrants, des immigrants, des sans-papiers ou des clandestins! Ce sont des réfugiés: c'est la novlangue qui vient de sortir !!!

  • Par Liberte5 - 05/09/2015 - 15:08 - Signaler un abus Manipulation, instrumantalisation à outrance

    Cette actualité de l'émotion va vite retomber. Que 50% de Français résistent malgré ce matraquage médiatique, montre que sur cette question de l'immigration invasive, il y a une majorité à refuser de changer de civilisation et d'identité. Cet incident malheureux a permis a la classe politique de s’engouffrer dans ce drame pour ouvrir les frontières. Ce n'est pas l'envie qui lui manquait depuis longtemps mais elle n'osait pas affronter l'opinion. Maintenant c'est chose faite. Il y a là pour les collabos de l'islamisation de la France, une fenêtre de tir qui va vite se refermer. Il faut donc réagir vivement sur tous les réseaux pour les faire reculer le plus vite possible

  • Par essentimo - 05/09/2015 - 15:12 - Signaler un abus et après ?

    qu'en sera-t-il si les conflits prenaient fin ? accepteraient-ils de retourner dans leur pays et d'y vivre "comme avant" alors qu'ils ont des exigences déjà en arrivant ? J'en doute. Et en Europe, il y a des millions de chômeurs, autant de mal logés ! Que vont-ils faire et nous, qu'allons-nous en faire ?

  • Par Leucate - 05/09/2015 - 15:53 - Signaler un abus La bulle

    Comme toute bulle de savon, l'émotion suscitée par la mort accidentelle d'un enfant syrien dont les parents résidaient en Turquie depuis trois ans va éclater très rapidement ne laissant alors que les faits: des centaines de milliers de migrants pour la plupart économiques qui profitent de l'atermoiement de ceux qui sont censés nous diriger pour pénétrer en force dans des espaces non protégés. Le sondage n'est qu'un instantané. Comme pour la manipe "je suis Charlie", le soufflé va retomber. Resteront les centaines de milliers de réfugiés économiques que nos législations et nos gouvernants velléitaires rendent inexpulsables.

  • Par langue de pivert - 05/09/2015 - 17:47 - Signaler un abus Requête au service commercial d'Atlantico :

    Si un des connards qui dépassent du train se fait "décalquer" par un poteau de caténaire j'aimerais bien une photo pour mon fond d'écran ! ☺ D'avance merci !

  • Par Anguerrand - 05/09/2015 - 17:51 - Signaler un abus Une photo de propagande et 13% de personnes

    changent d'avis sur l'immigration. Ils changent d'avis tant qu'ils n'en auront pas à côté de chez eux. Le père d'Aylan n'a pas fui la guerre, la preuve il est retourné au pays tranquillement, comme en attestent les reportages, au pays enterrer sa famille. Il est donc un réfugié économique.

  • Par frison - 05/09/2015 - 20:50 - Signaler un abus La solution, un Kurdistan démocratique et multiconfessionnel

    Vivement qu'un Kurdistan libre se constitue et qu'on les aide

  • Par ELLENEUQ - 05/09/2015 - 21:13 - Signaler un abus La grande invasion !

    On nous prépare à ce qui va nous arriver, une invasion massive de hordes barbares renommées "réfugiés" pour faire pleurer dans les chaumières. Cet humanisme mortel est stupide. L'homme n'est pas une créature intéressante et sa prolifération une calamité. Quelques individus sont estimables, utiles et conscients. Les reste n'est qu'un magma de créatures sans intérêt ni intelligence. Les épidémies remettaient autrefois les pendules à l'heure en éliminant parfois plus de la moitié des populations ce qui limitait le désastre. De nos jours on a enrayé les épidémies et on est assez stupide pour limiter les victimes lors des guerres. Aucun avenir n'existe pour les lemmings que nous sommes devenus. En outre l'humanité malade sécrète un poison létal qui l'anéantira à coup sur : l'islam ! Le rideau n'est pas loin d'être tiré !

  • Par joke ka - 05/09/2015 - 23:24 - Signaler un abus propagande immonde

    c'est incroyable cette désinformation avec l'utilisation honteuse de l'image pour manipuler l'opinion et provoquer le revirement bravo à Orban d'être un chef d'état courageux et conscient du danger que représentent ces vagues déferlantes de populations musulmanes venues du MO et de tenir tête à nos dirigeants incompétents pour défendre son pays et son peuple honte à ces journaleux idéologues à la botte du pouvoir socialo

  • Par Pierre29000 - 06/09/2015 - 00:07 - Signaler un abus Propagande de style Sovietique

    Oui a une aide humanitaire, sous conditions (pays en guerre, pas de droit du sol, camps de refugies de preference hors de l'Europe, retour en Syrie des que la paix sera retablie) que nous pouvons financer, avec les monarchies petrolieres. Mais NON a une immigration-invasion de peuplement, economique et culturelle. La propagande des medias est invraisemblable, et la malhonnetete intellectuelle de la gauche et de l'Eglise est ecoeurante.

  • Par winnie - 06/09/2015 - 07:48 - Signaler un abus allez encore un petit effort !

    2ou 3 photos et on va bientôt acceuillir toute l'Afrique et tout l'a orient . Merci messieurs les journalistes,vous prendrez bien un ou deux "migrants"a la maison n'est ce pas ?

  • Par Texas - 06/09/2015 - 07:54 - Signaler un abus Un sondage identique...

    ....réalisé entre les 3 et 4 Septembre par un institut de sondage Britannique révèle que 51 % des citoyens sont favorables à une sortie de l' U.E contre 49% plutôt favorables au maintien . ( Survation .com )

  • Par Mike Desmots - 06/09/2015 - 08:26 - Signaler un abus Je remarque ...que le Maroc,l'Agérie,l'Egypte,l'Arabie Saoudit..

    Oman, les Emirats, le Qatar ,la Turquie ect...ne se mobilisent pas pour recevoir leurs frères...! au contraire, la Turquie nous les envoie....!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jérôme Fourquet

Jérôme Fourquet est directeur du Département opinion publique à l’IFOP.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€