Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 28 Mai 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Interview présidentielle : les 5 plus grands défauts de la communication de François Hollande

Le président a décidé de renouer avec le traditionnel entretien télévisé du 14 juillet depuis l'Elysée. Mais entre l'ombre de Nicolas Sarkozy, une présence médiatique "modérée" et la loi sur le mariage pour tous, sa communication connaît quelques ratés.

Edifice en péril

Publié le - Mis à jour le 15 Juillet 2013

Atlantico : Quels sont les cinq plus gros défauts de François Hollande en termes de stratégie de communication ?

1)    François Hollande s’inscrit dans une temporalité non-médiatique

François Hollande montre une volonté certaine à s’inscrire dans une temporalité long-termiste. De ce point de vue, la métaphore de l’agenda n’était pas du tout anodine. Elle est là pour nous rappeler qu’il existe un temps nécessaire entre la préparation et la réalisation effective des projets. Contrairement à son prédécesseur, François Hollande n’est pas un président « omniscient ». Il ressort de cette non-occupation médiatique, une présence « modérée », davantage « protocolaire », déliée de l’urgence du temps présent.

Mais c’est aussi un des défauts de François Hollande, il utilise de façon inlassable le temps « futur », c’est-à-dire le temps de la désincarnation : c’est le temps de l’indicatif le moins engageant pour celui qui l’emploie !

Exemple : quand David Pujadas lui demande : « Et vous l’avez trouvé (le dispositif qui permettra de combattre la récidive) ? »n, François Hollande répond : « Oui, on va le trouver. »

Beaucoup trop de « on va » dans ses discours, marqueurs d’un certain désengagement du locuteur par rapport à ses propos. En revanche, les « je veux », les « j’ai le devoir de » et « je suis président », sont légions. Ce qui reste problématique dans les discours de François Hollande, c’est l’utilisation du temps présent pour le « je suis » versus l’utilisation du temps futur pour « le faire ».

2) François Hollande demande à être jugé sur les résultats

Or François Hollande veut être jugé sur les résultats. Mais tous ses projets sont inscrits dans un temps futur. Et finalement, les résultats de la politique du président ne seront visibles qu’à la fin du quinquennat. Pourtant il s’est fait élire pour un changement « maintenant ». Ce qui est profondément paradoxal. L’impatience des premiers mois a donc naturellement laissé place à une certaine résignation des Français qui vivent la crise de plein fouet. Les discours de François Hollande sont symptomatiques de ce décalage temporel, entre la volonté présente et la réalisation future des projets d’une part, et la volonté d’être jugé sur des résultats qui ne peuvent être encore visibles, d’autre part. Au sein du même discours vous pouvez trouver la déclaration « nous allons le faire », suivi quelques lignes plus loin par « je ne suis pas dans le constat mais dans l’action ». Mais l’action semble toujours différée puisqu’inscrite dans un temps futur. Il y a un réel « hiatus temporel » que contenait déjà le slogan - dès lors forcément décevant - de la campagne présidentielle : « le changement, c’est maintenant ».

3) François Hollande vit dans l’ombre de son prédécesseur

Dès le soir de son élection, le message était clair : au clinquant du Fouquet’s s’opposait le sandwich mangé rapidement sur une aire d’autoroute. « Le président de tous les Français », proche des Français donc et de leurs préoccupations, a fait campagne contre Nicolas Sarkozy, autour des dérives du capitalisme effréné, avec un leitmotiv qui marquera les esprits au Bourget : « Mon véritable adversaire, c’est la finance ». Une assertion qui a surtout servi à s’ancrer profondément en opposition à la présidence de Nicolas Sarkozy. On sait maintenant que la victoire de François Hollande à la présidence n’est pas tant due à un vote d’adhésion qu’à un vote d’opposition. Et le « grand retour » de Nicolas Sarkozy tel qu’il a été asséné par les grandes chaînes d’information cette semaine, montre que François Hollande existe encore dans l’ombre de son prédécesseur. Il lui manque encore un certain « charisme » pour exister seul. Son ton très « professoral », voire « jargonneux », presque « trop scolaire » - souvenez-vous de la disposition de la salle lors de la 2e conférence de presse, le gouvernement sur le côté, donnait l’impression d’être une classe d’élèves attentifs au discours du maître d’école - ne donne pas toujours l’impression d’une grande aisance. Il reste un énarque devant son micro. Pis, il a gommé les traits de sa personnalité, son humour décalé, pour cadrer au mieux au cadre protocolaire que son statut lui impose. Certes, cet aspect « protocolaire » démontre une réelle volonté de « sérieux », de « connaissances des dossiers » et d’« expertise » mais cela manque cruellement de créativité, d’engouement et de passion. Sa logique de « limbique gauche », garante d’une expertise certaine, est convaincante mais très peu rassurante. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par carredas - 14/07/2013 - 10:33 - Signaler un abus Les sémiologues sont aussi de gauche...?

    Elodie Mielczareck a déjà montré une partialité évidente dans une analyse à charge des prestations télévisées de Bernard Tapie, ici, elle montre une compréhension bienveillante pour François Hollande " il lui manque encore un certain charisme pour exister seul"... :-) " Il y a donc encore un problème d’incarnation des fonctions présidentielles dans la réalisation des « grandes réformes » " ses idées sont belles mais restent trop abstraites " Une spécialiste de l'analyse des signes et codes de la communication qui juge de la beauté des idées de François Hollande est plus dans le militantisme que dans l'analyse !

  • Par Firenze - 14/07/2013 - 10:55 - Signaler un abus Quand le produit est mauvais

    la communication ne peut rien y faire, tout au plus faire illusion mais ça ne dure pas longtemps. Une fois qu'on a constaté et compris que le produit était mauvais, c'est irréversible. Hollande est mauvais. On a tous ou presque compris à qui on avait à faire.

  • Par gliocyte - 14/07/2013 - 10:55 - Signaler un abus Experte?

    Ce n'est pas une experte de la communication,du décryptage du langage digital et non verbal, mais uniquement une publicitaire pro Hollande. Quid de l'étude des gestes, du phrasé, des silences, de l'orientation du regard? "Système limbique gauche"? Il faut dare dare qu'elle reprenne tout à zéro. Hémisphère droit ( rationnel, voit la somme des uns pour aller au tout) Hémisphère gauche( intuitif, artistique, voit le tout avant les uns qui le composent) Système limbique, bien qu'il en existe un gauche et un droit, mais il n'est jamais fait référence à cette latéralité. Système, qui serait le centre de l'émotionnel et de la mémoire à long terme, mais cela est remis en cause. Les cinq "défauts" cités? Grave problème de rapport au temps: le passé est si présent qu'il l'occulte et le futur devient le présent, comme s'il était déjà là. Osez écrire "systéme limbique gauche" et en plus vanter les qualités de maitrise, d'expertise des dossiers pour FH qui confond Japon et Chine, Egypte et Tunisie. Valoriser son humour décalé, mais c'est la seule façon pour lui de botter en touche, et de se trouver "calé" avec le temps totalement décalé chez lui. Atlantico, un vrai expert, SVP!

  • Par Firenze - 14/07/2013 - 10:59 - Signaler un abus Ce n'est pas la communication de Hollande

    qui est mauvaise. C'est Hollande qui est mauvais. Cet article veut encore nous faire croire que derrière une mauvaise comm, Hollande serait un bon président. Qui croit cette fable ?

  • Par Septentrionale - 14/07/2013 - 11:11 - Signaler un abus La France qui l'indiffère est en danger

    Manipulateur politique avide, sournois dans sa médiocrité, il ânonnera son 'rien à dire' avec une malhonnêteté intellectuelle toute socialiste dont l'amoralité conduit la société dans la violence. Je vais aller pour une belle cueillette dans mes framboisiers couverts de framboises.

  • Par mps - 14/07/2013 - 11:18 - Signaler un abus Beaucoup d'honneur à commenter :-)

    Un mauvais comédien, sans carrure, sans empathie avec la salle, qui anone de petits lieux communs sans aucun contenu. On entend "qualité de vie", "emploi", "justice", "respect" ad nauseam, comme on voit tourner des chiffons dans une lessiveuse ... Ce qui ne va pas, c'est la faute des autres ... Zapping !

  • Par Anemone - 14/07/2013 - 11:52 - Signaler un abus sans blague?

    "les résultats de la politique du président ne seront visibles qu’à la fin du quinquennat" ??? . Parce que vous y croyez vous, Mme Mielczareck, à ce que vous écrivez? . Désolée, moi pas : ni aujourd’hui, ni demain!

  • Par vangog - 14/07/2013 - 13:05 - Signaler un abus @anemone oui, oui! Les résultat du Président socialo,

    on les verra à la fin du quinquennat: Alors, c'est certain, nous aurons le nivellement, par le bas, des salaires et des revenus, l'Egalitarisme nauséabond, la déstructuration des valeurs de la France, les loisirs forcés pour tous, la pensée unique diffusée a profusion par Les Chaînes de la Propagande et les journaux partisans, l'achèvement de la désindustrialisation initiée par les syndicats amis, l'affirmation honteuse des privilèges de la noblesse de robe étatique renforcée par son clergé médiatique, oui , oui, tout ça, c'est pour plus tard! Mais, il a bien commencé le boulot, le petit Flamby, avec sa belle boite à outils idéologique...

  • Par troiscentsalheure - 14/07/2013 - 13:43 - Signaler un abus Le mariage pour tous, une réforme positive ?

    En démocratie c'est le peuple qui décide. Une partie de l'UMP étant favorable au mariage anal, les Français décideront en 2017 du maintien de cette loi qui défie la raison.

  • Par prochain - 14/07/2013 - 14:26 - Signaler un abus Le Dire et le Faire, dit-il vrai? Vive le statut quo!

    Dit-il vrai sur la retraite et le chômage des uns et le poste à vie des autres, la note dégradée par Standard & Poor's, le changement dans la justice sans toucher aux avantages des nantis à statut et les régimes spéciaux et j'en passe... il est préférable de passer sous silence les sujets qui fâchent. Devant médias complaisants et journalistes engagés c'est réglé comme les ballets russes. Sans petites blague.

  • Par Grwfsywash - 14/07/2013 - 15:11 - Signaler un abus Moi, Président...

    ... Je décide aujourd'hui que demain nous rasons gratis! Bon, Atlantico, c’était pas plus difficile que cela. Il n'y avait pas besoin de cet article de madame Mielczareck qui hésite en permanence entre la déférence plate et une fausse critique qui dégouline de "il est méritant, il veut bien faire, il se projette dans l'avenir..." .

  • Par Geolion - 14/07/2013 - 15:16 - Signaler un abus Et le français, bord....?

    Quand F.Hollande dit : «Tant que je suis président, il n'y aura pas d'exploration du gaz de schiste en France», cela démontre, s'il en est besoin, qu'il ne maîtrise même pas notre langue, car il aurait dû dire : "Tant que je serai président...."

  • Par Geolion - 14/07/2013 - 15:24 - Signaler un abus Reniement permanent !! Ça suffit !!

    "Moi président, je ne donnerai pas d'interview depuis l'Elysée ".....Ça lui a tellement coûté en terme d'autorité perdue d'avoir respecté ça l'an dernier, que cette année c'est le reniement complet, sauf à tenter de se défausser, en donnant son interview à l'extérieur du palais et non à l'intérieur, pour bien (et toujours) se démarquer de N.Sarkozy qui continue toujours de le traumatiser....Le poooovre !!

  • Par Ravidelacreche - 14/07/2013 - 15:42 - Signaler un abus Grand défaut de François Hollande

    C'est une pale imitation de Canteloup .

  • Par Pourquoi-pas31 - 14/07/2013 - 17:25 - Signaler un abus Merci a l'éducation nationale.

    Jugement d'une enseignante (prof. en BTS). On comprend mieux ses appréciations en disant cela.

  • Par menthol - 14/07/2013 - 17:45 - Signaler un abus Cette photo des primaires socialistes me rappelle

    à Klaus Nomi http://www.youtube.com/watch?v=S0_7lDi7TQY

  • Par jurgio - 14/07/2013 - 17:46 - Signaler un abus On connaît Hollande depuis longtemps

    et on a toujours constaté une statue de plâtre creuse où résonnent des mots insignifiants.

  • Par Jamar - 14/07/2013 - 18:28 - Signaler un abus La nécessité...

    En 2.014, il n'y aura de nouveaux impôts que si c'est nécessaire... C'est nouveau, çà, il faut avoir fait l'ena, à tout le moins, pour en sortir une de cet acabit ! A moins, bien sûr, que pour un énarque il soit possible, voire souhaitable, de créer des impôts sans nécessité ?... Et s'il s'occupait de faire - enfin ! - les réformes dont notre état difforme a besoin ?... Trop dur ?... Pour pas faire de peine aux inconscients du tout à gauche ?... Jamar.

  • Par un_lecteur - 14/07/2013 - 18:42 - Signaler un abus dictionnaire hollandais-francais

    Je propose la création d'un dictionnaire hollandais-francais, pour faciliter le decryptage de la langue de bois actuelle. - accueil un peu rude caillassage "pompiers qui, par petits groupes, ont été accueillis de façon un peu rude" - pétard cocktail molotov "Un bus de la RATP a pris feu samedi soir vers 20h dans le 17e arrondissement de Paris, révèle Le Parisien. Selon les témoignages, il s'agirait d'un pétard du 14 Juillet ou d'un cocktail molotov projeté contre le bus qui serait à l'origine de l'incendie. Le bus était alors en service. Son conducteur a fait évacuer la cinquantaine de passagers avant de quitter lui-même le véhicule." - bousculade vol avec violence "Quatre jeunes hommes ont été interpellés aujourd'hui à Brétigny-sur-Orge (Essonne), soupçonnés d'avoir participé vendredi, après le déraillement du train, à une bousculade lors de laquelle un urgentiste s'est fait dérober son téléphone portable, selon des sources concordantes" la reprise est là nous nous enfonçons vers la récession "«La reprise est là», a déclaré le chef de l'État lors de son interview du 14 Juillet sur France 2 et TF1." un petit début......

  • Par casanova - 14/07/2013 - 20:18 - Signaler un abus Plus personne ne l'écoute.

    Qui se souviendra de ce qu'il a dit hier ou aujourd'hui ? Même la presse n'épilogue plus sur ses interventions à l'eau de rose et qui se terminent toujours en eau de boudin. GrosCul est inaudible, inodore, inexistant.

  • Par Filofil - 14/07/2013 - 20:34 - Signaler un abus Prophétie auto réalisatrice pour le chômage?

    Pourquoi Hollande veut autant former les chômeurs tout d'in coup? Parce qu'ainsi ils ne comptent plus dans les stats du chômage. Et sa prédiction se réalisera ! La ficelle est un peu grosse mais je me dit que si Hollande tient autant à sa promesse, son engagement, d'inverser la courbe du chômage d'ici la fin de l'année là où tous les économistes sont dubitatifs, c'est qu'il a un plan. Gare à lui toutefois si j'apprends que les chiffres ont été truqués ou je ne sais quoi pour avoir raison, cette fois je descends dans la rue! Vigilance!

  • Par Tmatique - 14/07/2013 - 21:39 - Signaler un abus À trop parler pour ne rien dire, trop de com/ tue la com

    Le choix du jardin de l'Elysée ôte toute la solennité, et donc l'autorité, présidentielle et donne l'impression d'une garden party où il ne manque plus que l'apéro pour avoir des brèves de comptoir. Le choix de l'heure 13h y invite. De plus, le fait d'avoir privilégié une table ronde, comme si le président était au même niveau que les journalistes, et d'avoir laissé portes et fenêtres de l'Elysée fermées comme si il y avait quelque chose à cacher, accentuent le sentiment de manque de crédibilité sur son rôle. L'un des changements est celui d'être passé d'un quinquennat de l’omniscience à celui du marketing pour vendre du virtuel, du vent. Aucune réforme structurelle. Des risques d'impôts supplémentaires. Pas une semaine sans une intervention de sa part pour répéter les même propos, pour rien. Même Montebourg est bien plus productif de débat dans ses apparitions, à défaut d'être productif dans son ministère. La quête du Graal version Camelote. Il ne manque plus que Merlin et la Fée du Lac, parité oblige, et il nous réenchante le rêve! Plutôt que de faire de la com, il y a plus simple pour combattre le pessimisme: il suffit de changer de président. D'en avoir enfin un.

  • Par Tmatique - 14/07/2013 - 21:39 - Signaler un abus À trop parler pour ne rien dire, trop de com. tue la com.

    Le choix du jardin de l'Elysée ôte toute la solennité, et donc l'autorité, présidentielle et donne l'impression d'une garden party où il ne manque plus que l'apéro pour avoir des brèves de comptoir. Le choix de l'heure 13h y invite. De plus, le fait d'avoir privilégié une table ronde, comme si le président était au même niveau que les journalistes, et d'avoir laissé portes et fenêtres de l'Elysée fermées comme si il y avait quelque chose à cacher, accentuent le sentiment de manque de crédibilité sur son rôle. L'un des changements est celui d'être passé d'un quinquennat de l’omniscience à celui du marketing pour vendre du virtuel, du vent. Aucune réforme structurelle. Des risques d'impôts supplémentaires. Pas une semaine sans une intervention de sa part pour répéter les même propos, pour rien. Même Montebourg est bien plus productif de débat dans ses apparitions, à défaut d'être productif dans son ministère. La quête du Graal version Camelote. Il ne manque plus que Merlin et la Fée du Lac, parité oblige, et il nous réenchante le rêve! Plutôt que de faire de la com, il y a plus simple pour combattre le pessimisme: il suffit de changer de président. D'en avoir enfin un.

  • Par pandore - 14/07/2013 - 21:56 - Signaler un abus Pas de pilote dans l'avion....

    Paraphrasant Audiard qui fait dire à Lino Ventura dans un de ses films : " Je ne parle pas aux cons ça les instruits ...." Je dis : Je ne regarde plus Mimolette 1 er, il pourrait croire que je m'intéresse à lui.... Français, Françaises, faites comme moi ; ne regardez plus cet imposteur ; ainsi les taux d'audience seront si cruellement mauvais qu'il pourra - comme disait un autre célèbre humoriste : Coluche ....fermer sa G.....e " Citation : " Quand on a rien à dire il faut mieux fermer sa gueule !! "

  • Par Vinas Veritas - 14/07/2013 - 22:13 - Signaler un abus 5 défauts pour Hollande

    Mais tous le peuple Français a compris que le défaut majeur restera que cet uluberlu s'est présenté avec la conviction de l'Enarque savant omnipuisant dont la destinée lui confert la puissiance déïque.

  • Par ABCD - 14/07/2013 - 23:52 - Signaler un abus La com de la com du con.

    En résumé et pour faire simple, la com faite par Elodie M. est presque aussi mauvaise que la com du con. Moi, malgré mon bac+12, Humanités en Latin-Grec puis prépa grandes écoles puis Polytechnique, puis Ecole d'appli, puis MBA et Licence en économie, je butte lamentablement sur la "Système limbique gauche". J'ai dû consulter mon encyclopédie. Je suis dépassé...

  • Par Vincennes - 15/07/2013 - 00:26 - Signaler un abus J'ajoute un SIXIEME DEFAUT DE COMMUNICATION DE Pépère

    se trimbaler sa Mémère systématique derrière lui.....a tel point, qu'aujourd'hui c'était ridicule.... Pourquoi vouloir aller serrer les mains des parachutistes? Et que sont devenues les petites poulettes qui se promenaient devant leur domicile? les a t'on rattrapées? Je n'ai lu qu'un article....supprimé très vite!! pourquoi les médias zappent t'ils cette info.....manque d'humour?? alors qu'ils avaient fait tourner en boucle l'info concernant le fiston de Sarko qui avait fait rouler qq billes sous les pieds d'une gendarmette!!! quelle différence de traitement!!

  • Par Vincennes - 15/07/2013 - 00:34 - Signaler un abus @Ravidelacreche....qui compare Pépère en une "pale copie de

    Cantelou"......j'ajoute sans aucun talent, comme ceux qui l'ont regardé ont pu s'en rendre compte, une fois de plus!! mais aussi pas mal de centimètres en moins et surtout pas mal de kilos en plus et en trop......la cantine doit être très bonne à l'Elysée .....qui + est gratuite

  • Par emcé - 15/07/2013 - 07:26 - Signaler un abus Pouah!

    Jamais lu un article aussi puant de cuistrerie ! Et en plus totalement à cote de la plaque. Ah les "spécialistes"!

  • Par MauvaiseFoi - 15/07/2013 - 07:47 - Signaler un abus "Si la photo est bonne ..."

    Sur la photo, Elodie semble être une jeune et jolie femme charmante ayant probablement de nombreux talents sauf celui d'une experte en communication. Son "papier" est d'une indigence notoire que l'utilisation de mots rares ne peut masquer. Dommage et au plaisir de ne plus jamais la lire.

  • Par ledevois - 15/07/2013 - 10:00 - Signaler un abus un coup pour rien

    comme d'habitude -- ! on a affaire a un fumiste de la société Française , __ que vient faire cet homme un 14 juillet occuper l'écran, faire perdre le temps aux Français , franchement qua' t'il à dire ; ? quel espoir , quel patriotisme , -- boff ,

  • Par sandhom - 15/07/2013 - 10:23 - Signaler un abus Bucolique

    Intervention bucolique, le zoli gazon, manquait la chaise longue et le rosé, le tout impeccable. Il était tout doux, tout lénifiant : pas d'info, pas de réalité économique, pas de surprise, des impôts...la routine. ZZZ.zzz

  • Par cloette - 15/07/2013 - 11:06 - Signaler un abus fallait pas

    que voulez vous que je vous dise ...Il ne fallait pas voter pour lui ! je suis sûre que parmi les commentateurs ,il y en a qui l'ont fait : l'erreur est humaine !

  • Par Vincennes - 15/07/2013 - 15:02 - Signaler un abus @Chico....si le PS ne faisait, en reprenant vos expressions :

    "brasser du zeff....se ridiculariser....faire des déclarations" + ineptes les une que les autres "qui se dégonflent comme des baudruches" mais c'es, également, son tripatouillage en vue des élections en réussissant l'exploit de DIVISER le nombre de cantons par 2 tout en AUGMENTANT le nombre de ses élus!!! un exploit pour essayer "de garder la main" toute comme la constitution du Cabinet noir d'Hollande à l'Elysée démontré par Valeurs Actuelles n°3997 avec les explications nécessaires pour empêcher Sarko de revenir!!n'avait t'il pas dit à un petit garçon au salon de l'Agriculture : "Sarko, tu ne le reverras plus"!!! et dimanche il nous a prévenu : "QUE SERA LA FRANCE, après moi, dans 10 ans"!!! je l'avais enregistré pour mieux "apprécier" toutes ses sornettes.....toutes + grosses les une que les autres. Imaginer le voir encore 3 longues années et 10 mois....cela semble déjà pénible mais rajouter 5 ans de +.......acadabrantesque (comme le disait CHICHI......aussi, remuons nous les enfants

  • Par ChicodoBrazil - 15/07/2013 - 15:51 - Signaler un abus @ Vincennes

    je crois avoir été modéré ! n'y plus ma prose....pourtant j'ai été courtois....mince, ma première modération sur ATLANTICO...aargh

  • Par rrvax - 16/07/2013 - 00:24 - Signaler un abus Que cherche Elodie avec cet article ?

    Je rejoins l'avis de plusieurs commentateurs : ce n'est pas la communication qui est mauvaise, c'est FH qui est mauvais. A lire Elodie Mielczarek, je retire l'impression qu'elle recherche un poste à l'Elysée pour expliquer au Président ce qu'il doit faire. Pourtant son analyse me semble bien superficielle - comme souvent les études sémiologiques appliquées à la publicité - Elle reste à la surface des choses, de ce qui se dit et Dieu sait si entre ce qui se dit et ce qui se fait la distance est grande. Il apparaît en effet que nous avons plus affaire à une militante qui essaie de défendre son "candidat" qu'à une analyse du discours et de la gestuelle de FH.

  • Par DavidDomTom - 16/07/2013 - 15:54 - Signaler un abus Hollande = le président de l'incantation

    Que peut-il venir de bon de la part de cet imposteur ?Tout ce que cet homme a à proposer c'est du vent. Il est toujours dans l'incantation et attend que le temps lui donne raison d'attendre !!!! Ramener son échec à un problème de communication, reviendrait à avouer que la politique n'est basée que sur de l'apparence et de l'agitation stérile. Les vrais acteurs qui peuvent sortir la France de cette crise sont les français eux-même. Compter sur ces responsables politiques c'est continuer à assister au déclin de la FRance.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Elodie Mielczareck

Elodie Mielczareck est spécialiste de l'analyse des signes et codes de la communication publicitaire et politique.

Elle travaille au sein d'agences d'identité visuelle et d'instituts qualitatifs. Elle enseigne en BTS Communication Visuelle et anime un blog spécialisé en sémiologie : www.sciigno.net

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€