Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 29 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les 3 grandes révolutions qui changent la vie et qui montrent que les gouvernements nationaux sont complètement dépassés

La révolution digitale, celle des gaz de schistes et la mutation chinoise ont beaucoup plus changé la vie que les idéologies politiques.

Atlantico Business

Publié le
Les 3 grandes révolutions qui changent la vie et qui montrent que les gouvernements nationaux sont complètement dépassés

De nos jours, les grandes mutations sont le plus souvent impactées non pas par des idéologies politiques ou religieuses, mais par des innovations technologiques de première importance.

L’année 2015 se termine en France dans un débat aussi confus que stérile sur l’identité des peuples, la notion de nation et de culture où s’entremêlent les notions de laïcité, de communautarisme et d’ambition historique.

Pendant que les Européens se prennent les neurones pour savoir si l’Europe est l’avenir ou l’impasse de cette civilisation, une grande majorité des peuples de la planète essaient d’assumer leurs évolutions vers plus de prospérité partagée, avec comme arme principale, la concurrence, dont tout le monde a compris qu'elle était moins dangereuse que la guerre.

Le phénomène le plus important de l’année 2015, est le fait que les grandes mutations sont le plus souvent impactées non pas par des idéologies politiques ou religieuses, mais par des innovations technologiques de première importance qui se diffusent sur la planète à la vitesse de la lumière. Ce phénomène va forcément perturber 2016 obligeant les organisations politiques ou administratives à s’adapter. Mais ça n’est pas gagné.

La première de ces innovations technologiques est d’ordre digital. Elle a provoqué une véritable révolution mondiale. L’électricité avait mis, au siècle dernier, à la disposition du plus grand nombre l’énergie électrique dans des proportions illimitées ou presque à partir du moment où on faisait l’effort de financer une infrastructure lourde pour la distribuer.

Depuis dix ans, le digital a mis à la disposition du monde entier et quasiment gratuitement, le capital d’information et de connaissances accumulées par l’humanité depuis la nuit des temps. Cette innovation fantastique est en train, pour un coût dérisoire, de bouleverser la façon de produire de la richesse, de la distribuer, puis de la consommer.

Le digital est en train de bouleverser la façon de vivre ensemble. Il n’y a plus de hiérarchie, la circulation de l’information est horizontale. Le pouvoir lui-même n’est plus fondé sur le savoir ou sur l’accès au savoir puisque cet accès est libre. Le pouvoir est fondé plus sur la performance comparée, le don, les qualités intrinsèques. D’où l’émergence de nouvelles inégalités. De nouvelles organisations. De nouvelles compétences. Tout est bouleversé à commencer par l’administration politique et sociale. Le commerce. Le système de la démocratie lui-même est parfois remis en cause.

Le digital a été porté par des initiatives strictement privées, dont le terrain d’exercice dépasse toutes les frontières, qu'elles soient politiques, culturelles, religieuses. Aucun groupe, aucune organisation n’a pu résister à l’utilisation de Google, de Facebook ou de Twitter. Au point de commencer à forger une nouvelle culture et une nouvelle façon de vivre ensemble. La génération des « geeks » qui ont moins de 30 ans, et l’équivalent d’un bac plus 5, minimum, a pour horizon le monde entier. Ce sont des citoyens du monde. La crise financière de 2008 a accéléré le phénomène.

La deuxième innovation qui est en train de changer le monde, c’est la découverte de l’exploitation aux Etats-Unis des gaz et du pétrole de schistes.

Les schistes ont toujours existé mais on ne savait pas les exploiter. Des procédés technologiques mis au point à partir des années 2010 ont permis d’exploiter ce type de pétrole et de gaz à un prix très inférieur aux forages classiques. Les pétroliers américains et canadiens ont beaucoup investi et, du coup, l’Amérique du Nord est devenue l’année dernière le premier producteur de pétrole et de gaz du monde, et le premier exportateur.

Cet événement a provoqué des changements considérables. D'abord, il a permis de sortir un pétrole (diesel et essence) beaucoup moins cher (trois fois moins) et a tué du même coup la rente dont bénéficiaient les pays producteurs qui se sont tous appauvris. La Russie, les pays de l’Europe du Nord, les pays du Golfe et particulièrement l'Arabie Saoudite qui dispose des réserves les plus vastes de la planète mais qui commence a se demander à quoi va pouvoir servir cet or noir.

Plutôt que réduire sa production, l’Arabie Saoudite l'a augmentée, et le prix de marché a encore baissé.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par zouk - 31/12/2015 - 09:45 - Signaler un abus Reprise des réalités....et tant mieux

    La vie des gens prend le dessus sur les idéologies, voilà une vraie bonne nouvelle. Ces "religions" politiques, fascisme, nazisme, communisme même dans sa forme dégradée socialiste ont fait plus que leur part de ravages sanglants.

  • Par cloette - 31/12/2015 - 10:46 - Signaler un abus l'homme nouveau

    "Le monde va devoir modifier ses grilles de prix, et l'innovation a créé son offre " Que c'est beau et transcendant ! , de plus l'homme nouveau est sans identité et il est mondial ! On est content de savoir que sa valeur est cependant humaine ! Les revendications corses, les décapitations et tueries de l'EI , les colonnes ininterrompues de migrants arrêtées à un barbelés de Hongrie ou dans les camps du Pas de Calais sont là pour nous convaincre que tout va bien dans le meilleur des mondes de l'homme nouveau !

  • Par zouk - 31/12/2015 - 12:00 - Signaler un abus DIGITAL

    Nous avons un mot français pour cette discipline: LE NUMERIQUE;

  • Par paolo manzi - 31/12/2015 - 14:04 - Signaler un abus Il n 'y a plus d'idéologie .

    Le concept même d'idéologie est mort. Fascisme, Nazisme, Communisme , Marxisme , Trotskisme , Socialisme, Maoïsme ...tout celà est mort et enterré . .! Que reste-il donc ? L'instant présent , le moment partagé . Il faut réinventer la politique . Repartir de zéro . Liquider les restes de l'Empire et foutre à la porte tous ces profiteurs de l'Etat .

  • Par Gordion - 01/01/2016 - 07:29 - Signaler un abus Révolutions technologiques et principe de précaution.....

    Oui, ces 3 innovations - "numérique" au lieu de 'digital" eût été préférable - vont changer le monde, sauf en France où le principe de précaution et les propos irresponsables des écolo-gaucho-anarchistes ont bloqué ces innovations. Il faudra rattraper - si les futurs politiciens osent - ce retard sur nos concurrents.

  • Par Gordion - 01/01/2016 - 07:31 - Signaler un abus @zouk

    Désolé, je n'avais pas lu votre commentaire sur "numérique"!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Marc Sylvestre

Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.

Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaine BFM Business.

Il est aussi l'auteur du blog http://www.jeanmarc-sylvestre.com/.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€