Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 05 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

10 choses pourtant bonnes pour la santé dont il ne faut pas abuser

Chaque jour apporte son lot d'études contradictoires, à tel point qu'il est difficile de savoir ce qui est vraiment bon pour nous et dans quelle mesure. Mais s'il y a bien une chose sur laquelle tous les chercheurs s'accordent, c'est la modération.

A consommer avec modération

Publié le
10 choses pourtant bonnes pour la santé dont il ne faut pas abuser

De nombreuses études mettent en lumière les vertus des noix. Crédit wikipédia

Tour d'horizon de 10 choses très bonnes pour notre santé. A condition de ne pas en absuer.
 

1/ Le vin rouge

Le vin rouge, bu avec modération, est bon pour le cœur. On constate que les personnes qui boivent un à deux verres de vin rouge par jour souffrent moins de maladies mortelles du cœur et des vaisseaux, dites cardiovasculaires, que celles qui ne boivent pas du tout. Certaines études suggèrent que le vin pourrait diminuer de 40% les risques d’infarctus du myocarde et de 25% les risques de thromboses vasculaires cérébrales. Toutefois, au-delà de deux verres par jour, le vin devient toxique pour l'organisme et le cœur.

Le risque de cancer est alors augmenté, annulant complètement le bénéfice engendré par une consommation modérée.

2/ Les noix

De nombreuses études mettent en lumière les vertus des noix. En effet, ces dernières permettent de diminuer le mauvais cholestérol,  le diabète de type 2, le risque de maladies cardiovasculaires, de calculs biliaires et de certains cancer comme celui du colon. Toutefois, la noix est un aliment extrêmement gras. Aussi est-il recommandé de se limiter à trente grammes par jour.

3/  Les pommes, les oranges et les tomates

Si ces trois fruits sont extrêmement sains, ils sont également très acides. Or manger trop acide peut abimer la muqueuse de votre estomac et votre œsophage.  A terme, cela peut, dans le pire des cas, provoquer des lésions du pancréas et des ulcères.  Les régimes à forte teneur en acidité peuvent aussi engendrer des reflux. Souvent très douloureux, ils peuvent perturber le sommeil et autres activités quotidiennes. Les régimes acides sont également connus pour éroder l'émail des dents, causant parfois des trous. Pour plus de sûreté, ne mangez pas plus de deux de ces fruits par jour.

4/ Faire de l'exercice

Si la plupart des gens ne font pas assez de sport, d'autres s'entraînent trop et au dépend de leur santé. Il arrive que les nombreux bénéfices récoltés par une activité sportive quotidienne fassent oublier ses inconvénients. Certaines personnes obsédées par leur ligne vont trop loin pour contrôler leur poids. Cette obsession à un nom : l'addiction au sport. Cette dernière est courante chez ceux qui souffrent de troubles alimentaires comme l'anorexie ou la boulimie et peut avoir de graves impacts psychologiques et physiques. Quelques sportifs se maltraitent en essayant d'atteindre un but précis ou de gagner une compétition. Pour exceller, ils s'entrainent si longtemps et si dur qu'ils souffrent de fatigue chronique, de sautes d'humeur et ont les plus grandes difficultés du monde à se concentrer. Dans de nombreux cas, l'entrainement à outrance s'avère être une véritable bombe à retardement.

5/ Le sel

Le sel est indispensable à notre alimentation et, consommé avec modération, il présente de nombreux avantages. Ceux qui manquent de sel, et donc d'iode, sont susceptibles de souffrir de troubles de la thyroïde allant jusqu'à des hypertrophies importantes, comme des goitres. Le sel est aussi très efficace pour soigner le rhume. En effet, il aide à dissoudre le mucus, ce qui permet une meilleure élimination et dégage le nez bouché. Toutefois, consommé à trop haute fréquence, le sel peut provoquer des pertes rénales en calcium, engendrant alors un risque d'ostéoporose. Il risque également d'augmenter votre tension artérielle et de provoquer par la suite des maladies cardio-vasculaires. Enfin, il peut aussi favoriser la rétention d'eau et la formation d'oedèmes avec une prise de poids.

6/ Les jus

Bien que leurs résultats soient questionnables, les jus "détox" font fureur. En effet, de nombreuses personnes trouvent beaucoup plus pratique d'ingérer leur dose de fruits et légumes quotidienne sous forme liquide. Mais rien ne peut remplacer un vrai fruit ou un vrai légume, remplis de ces fibres qui nous manquent tant. D'après la plupart des experts, les jus "détox" sont bien trop épuisants pour le corps et assez inutiles. Car nos organes se débarrassent d'eux-même des toxines et bien plus efficacement que les jus. Quant au jeûne, souvent pratiqué par les accros aux cures détox, il s'agit d'une méthode bien trop dangereuse pour perdre du poids. 

7/ Le soja

Les médecins recommandent souvent de limiter les protéines animales et celles de soja apparaissent alors comme une bonne alternative. Consommés avec modération, les aliments à base de soja comme le tofu, l'edamame et le lait de soja peuvent aider à contrôler la pression de notre sang et notre niveau de cholestérol. Toutefois, une consommation de soja trop importante peut empêcher l'absorption de fer et engendrer de l'anémie, surtout chez les vegans et les végétariens. Par ailleurs, le soja contient des œstrogènes, qui, ingérés excessivement, peuvent entrainer un cancer utérin.

 

8/ Le soleil

Le soleil est notre principale source de vitamine D. Or cette dernière joue un rôle capital dans l'absorption du calcium. En effet, le corps arrive à assimiler deux fois plus de calcium quand son niveau de vitamine D est correct que quand il est bas. Un taux de calcium insuffisant dans le corps peut provoquer de l'ostéoporose, qui se caractérise par une fragilité excessive du squelette. Cette maladie est courante chez les personnes âgées qui chutent régulièrement et développent souvent des fractures liées au stress. La déficience en vitamine D est également liée à des troubles comme les maladies de cœur, le cancer de la prostate, la schizophrénie ou encore les complications de grossesse. Si des recherches ont établi une relation entre le manque de vitamine D et les perturbations auto-immunes, de  nouvelles expérimentations doivent confirmer cette théorie. Malgré tout, une exposition excessive au soleil est dangereuse pour la santé. Trop de soleil peut entrainer un cancer de la peau, notamment le mélanome, cancer le plus courant aux Etats-Unis. Aussi, il est fortement recommandé de profiter du soleil avec modération et couvert de crème solaire.

<--pagebreak-->

9/ Dormir

Comme la nourriture, le sommeil fait partie de nos besoins primaires. Sans lui, le corps stoppe peu à peu de fonctionner. Et, tout comme avec la nourriture, en abuser peut avoir un impact néfaste sur la santé. Trop de sommeil augmente le risque de maladies chroniques, comme celle du cœur. Car si la plupart des gens manquent de sommeil, il en est d'autres qui dorment trop. Afin d'éviter toute prise de risques, limitez vos nuits à neuf heures.  

10/ Le thé

Les études ne tarissent pas d'éloges sur le thé. Composé de catéchines qui "brûlent" les graisse, le thé aide à maigrir et a un effet drainant qui permet de lutter contre la cellulite. Par ailleurs, le thé est une boisson énergisante. Elle peut améliorer de 12% les performances physiques et en particulier l'endurance.  Le thé blanc, lui, préviendrait des risques de développement de cancer et est réputé pour ses vertus anti-rides. Attention toutefois à ne pas boire de thé pendant le repas car celui-ci s'oppose à l'assimilation du fer, or un manque de fer peut engendrer un risque d'anémie. Il faut aussi éviter de consommer du thé en même temps que l'on prend médicaments. En effet, le thé semble s'opposer à certaines substances médicamenteuses. Par ailleurs, le thé peut aggraver un ulcère gastrique ou duodénal si on le prend à jeûne. De manière générale, évitez le thé en cas d'ulcère. Enfin, un excès de thé peut entraîner des palpitations cardiaques, des céphalées, des acouphènes et une vision trouble.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Pig - 29/10/2014 - 23:30 - Signaler un abus N'importe quoi

    Pourquoi cet article n'est-il pas signé ? On se demande aussi pourquoi les articles dont le titre comporte Valls ou Hollande ne figurent jamais parmi les plus lus... Cliquer sur un article, ce n'est pas le lire ! Le lecteur se réfugie vers ce genre d'articles, faute d'être intéressé par Valls et compagnie. Il n'y a de cet article qu'une sentence à laquelle je souscrits : la modération en toute chose. Il y a des choses qui sont vraies, mais uniquement si on mange cinq tonnes de tomates par jour, on boit dix hectolitres de thé, etc.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Atlantico.fr

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€