Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 06 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Voici la nouvelle couverture de "Tintin au pays des Soviets"

Les Éditions Casterman et la société Moulinsart sortent une version colorisée de l'album.

Joli

Publié le
Voici la nouvelle couverture de "Tintin au pays des Soviets"

86 ans après sa sortie, le premier album de Tintin va connaître une nouvelle jeunesse. "Tintin au pays des Soviets" sortira en version colorisée en janvier 2017. Les Éditions Casterman et la société Moulinsart, qui s'occupent de cette réédition, ont dévoilé la couverture de cet album. Fini le Tintin, prostré, tout de bleu vêtu, cette fois, c'est une course poursuite qui illustre le titre.

L'aventure de Tintin en URSS reste la seule à ne pas avoir été colorisée. Dessinée entre 1929 et 1930, elle avait été commandée par l'abbé Norbert Wallez, rédacteur en chef du quotidien catholique Le Vingtième Siècle, violemment anticommuniste.

Hergé n'a jamais souhaité coloriser cette œuvre, car cela impliquait une grande refonte de l'histoire, mais aussi parce qu'il jugeait ce pamphlet comme "une erreur de jeunesse." A la fin de sa vie, il avait finalement accepté une première réédition de l'œuvre.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Paul Emiste - 18/10/2016 - 09:02 - Signaler un abus Greves en vue!

    La CGT presse va se mettre en gréve afin d' empêcher ce brulot réactionnaire de paraitre! Non mais!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€