Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 14 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

TESS, le nouveau (et coûteux) chasseur d'exoplanètes de la Nasa, a été lancé avec succès

Le télescope doit succéder à Kepler et rechercher des planètes susceptibles d'abriter la vie.

Oeil de l'espace

Publié le
TESS, le nouveau (et coûteux) chasseur d'exoplanètes de la Nasa, a été lancé avec succès

 Crédit Nasa Ames

A la chasse aux planètes. Mercredi, depuis Cap Canaveral, en Floride, la fusée Falcon 9 de la société SpaceX a mis en orbite pour le compte de la NASA un télescope spatial nommé TESS. Ce « Transiting Exoplanet Survey Satellite » va entamer une mission de deux ans.

"Nous sommes ravis que TESS soit en route pour nous aider à découvrir des mondes que nous n'avons pas encore imaginés, des mondes qui pourraient être habités ou héberger la vie", a indiqué Thomas Zurbuchen, l'un des responsables de la NASA.

L’agence spatiale américaine a confirmé que les deux panneaux solaires de l'engin spatial se sont déployés avec succès.

Ce nouveau chasseur de mondes extra-solaires, pas plus gros qu’un lave-linge et qui dispose de quatre caméras, est un concentré de technologies… des technologies qui coûtent cher. TESS a coûté la bagatelle de 337 millions de dollars.

Mais il faut bien ça pour partir à la chasse aux planètes. Le lancement de TESS va permettre à la NASA de poursuivre les recherches entamées depuis 2009 par le télescope Kepler, qui a déjà permis la découverte de plus de 2 300 exoplanètes, mais qui se trouve à court de carburant. Les premières données scientifiques de son successeur sont attendues pour juillet.

 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€