Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 28 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

SpaceX a réussi son lancement de satellite, mais raté son atterrissage

La société américaine SpaceX a placé vendredi un satellite de communication en orbite, mais, comme elle l'avait prédit, elle n'a pas réussi à récupérer son étage principal, qui s'est écrasé.

Demi-teinte

Publié le
SpaceX a réussi son lancement de satellite, mais raté son atterrissage

C'est finalement cette nuit que la fusée Falcon 9 de SpaceX a réussi à mettre sur orbite le satellite de télécommunications SES-9, après quatre reports. "Le lancement réussi de SES-9 marque une nouvelle étape importante dans nos excellentes relations avec SpaceX, fournisseur de services de lancement dont l'importance ne cesse de grandir ; ce succès est aussi une preuve supplémentaire du professionnalisme et de la performance impressionnante de SpaceX", a déclaré le directeur chargé de la technologie de SES, Martin Halliwell.

C'est un nouveau succès pour la société américaine. Celle-ci n'a toutefois pas réussi à récupérer le premier étage du lanceur, qu'elle a tenté de faire atterrir sur une barge flottant dans l'océan Atlantique, à 640 km au large de la Floride. Cet échec était largement anticipé : le satellite SES-9 était très lourd (5,3 tonnes au lancement) et devait être placé très haut, à 40.000 km d'altitude. Cette double contrainte a entraîné une consommation accrue de carburant : le lanceur avait donc moins de réserves pour effectuer un retour contrôlé dans l'atmosphère. 

Le lanceur américain Falcon 9 a lancé avec succès vendredi soir un satellite de télécoms de SES mais a de nouveau échoué à faire ensuite poser le premier étage de son lanceur sur une barge dans l'Atlantique. SpaceX n'a pas réussi à faire atterrir en douceur le premier étage de sa fusée Falcon 9 sur une plateforme flottant dans l'océan Atlantique à 640 kilomètres des côtes de Floride.

Sur Twitter, le patron de SpaceX, Elon Musk, a publié le message suivant : "Le premier étage s’est écrasé sur la barge. Je n’espérais pas un succès (avec une entrée dans l'atmosphère très chaude) mais il y a de bonnes chances pour le prochain lancement."

"Revenir jusqu'à la barge avec un lancement de ce type est déjà un triomphe en soi", a répondu l'astronaute canadien Christ Hadfield.

Rocket landed hard on the droneship. Didn't expect this one to work (v hot reentry), but next flight has a good chance.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Le gorille - 05/03/2016 - 21:02 - Signaler un abus Sur la barge

    Bref, le lanceur a atterri sur la barge. Vraiment un exploit ! Pourquoi parle-t-on d'échec ? Progressons à pas mesurés : il a fallu trois tirs pour poser Armstrong sur la Lune. Il faudra trois tirs pour poser normalement la fusée sur la barge. Bravo donc à l'équipe qui arrive a viser une tête d'épingle, soit une barge dans l'océan Atlantique.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€