Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 18 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les sièges auto des bébés, deux fois plus sales que les toilettes

Selon une étude de l'Université de Birmingham, au Royaume-Uni, révélée par le Daily Mail, les sièges auto pour bébés sont de vrais nids à microbes.

Miam !

Publié le - Mis à jour le 29 Août 2014
Les sièges auto des bébés, deux fois plus sales que les toilettes

Voilà une information qui devrait inquiéter bien des parents. Selon une étude de l'Université de Birmingham, au Royaume-Uni, révélée par le Daily Mail, les sièges auto des bébés sont de vrais nids à microbes. Après avoir analysé au microscope une vingtaine de siège auto, les chercheurs auraient trouvé près de 100 germes et champignons différents par centimètre carré.

En comparaison, les analyses pratiquées sur une vingtaine de sièges de toilettes ne montraient "que" 50 microbes différents sur la même surface.

Par ailleurs, les scientiques ont découvert que les véhicules comprenaient beaucoup plus de bactéries que les maisons. Le plancher, la zone la plus sale, contient par exemple plusieurs milliers de bactéries par centimètre carré. Selon eux, environ un automobiliste britannique sur cinq ne range sa voiture qu'une fois par an, laissant ainsi les germes se propager à vitesse grand V. Surtout s'il mange ou laisse ses déchets à l'intérieur de son auto. 

Et attention, ces bactéries ne sont pas à prendre à la légère, elles peuvent causer des infections alimentaires graves. Particulièrement chez les nourrissons qui sont plus fragiles et ont l'habitude de tout tripoter avant de sucer leurs doigts. Il est donc recommandé aux parents d'aspirer régulièrement leur voiture et de passer à la machine les housses des sièges auto. Allez hop, au boulot !

 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€