Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 29 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les secrets de Madame Claude : JFK, Kadhafi ou encore Marlon Brando auraient été ses clients

De son vrai nom Fernande Grudet, elle était dans les années 60-70 à la tête d'une des plus importantes maisons closes de Paris.

Sulfureuses révélations

Publié le
Les secrets de Madame Claude : JFK, Kadhafi ou encore Marlon Brando auraient été ses clients

JFK aurait fait partie des clients de Madame Claude Crédit Flickr/Natalia Sheppard

La vie de Madame Claude n'en finit plus de faire fantasmer. Il faut dire qu'elle est des plus sulfureuses. Une véritable légende vivante dont on  sait finalement peu de choses. Il faut dire qu'elle a régulièrement été suspectée de mythomanie. De son vrai nom Fernande Grudet,  Madame Claude a désormais 91  ans et dans les années 60-70 elle était à la tête du l'un des plus importants réseaux de prostitution Paris. Une maison close qui travaillait pour des dignitaires de gouvernements, des diplomates et des hauts fonctionnaires.

Dès lors, le nom de ses clients à toujours fait l'objet de fantasme. Cela tombe bien, après enquête, l'écrivain et journaliste William Stadiem en a livré quelques-uns à la version américaine du Vanity Fair. 

Celui-ci a rencontré Claude dans les années 1980 dans le but de collaborer avec elle sur un livre confessions. Si celui-ci n'a jamais vu le jour, Stadiem a toutefois recueillis bons nombres de témoignages d'amis de Madame Claude et de confidences de celle qui détenait la plus grosse maison close de la capitale française. Ainsi, on apprend que l'ancien président américain John Fitzgerald Kennedy comptait parmi ses clients. Le chef de l'Etat aurait ainsi exigé une prostituée qui soit le sosie de Jackie mais "en plus hot". 

Et parmi les autres révélations faites par William Stadiem, on apprend aussi que Madame Claude a eu comme client Aristote Onassis et Maria Callas "dont les demandes faisaient rougir la mère maquerelle", Marc Chagall qui venait "régulièrement pour faire des portraits de nu", Gianni Agnelli "client qui aimait les orgies d'après messe", le Shah d'Iran qui payait en bijoux. Mais encore  Mouammar Kadhafi, Marlon Brando et Rex Harrison. Du beau linge. 

 

 

 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€