Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 26 Mai 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Secouriste, il est licencié pour avoir sauvé une vie !

Le sauveteur a osé aider un homme qui se trouvait en dehors de son périmètre de surveillance.

Un comble !

Publié le

Tomas Lopez pensais simplement accomplir son devoir d'homme, et son travail... Mais ce sauveteur d'une plage de Floride aux Etats-Unis a osé travailler hors de son périmètre attitré. Il a donc été licencié pour avoir sauvé un homme de la noyade hors de la portion de plage surveillée. Son employeur a jugé cet acte comme un manque de responsabilité, car le sauvetage s'est passé en dehors de la juridiction de Tomas Lopez. Techniquement, sauver la vie de cet homme n'était pas son travail, mais le sauveteur en a décidé autrement.

Tomas Lopez, 21 ans, travaille pour l'entreprise privée Jeff Ellis and Associates. Sur son contrat, il est écrit noir sur blanc qu'il est seulement payé pour surveiller une portion de la plage. La porte-parole de l'entreprise a déclaré que le fait de quitter cette zone est un manque de responsabilité, rapporte le site internet de Gawker. 

Même si on peut comprendre le point de vue de l'entreprise qui juge que s'il était arrivé un autre incident sur la portion de plage que devait surveiller Tomas Lopez, ceci aurait été une catastrophe, on ne peut pas s'empêcher de s'offusquer face à cette décision manquant d'humanisme et de bon sens. 

Désormais sans emploi, Tomas Lopez peut tout de même avoir bonne conscience en se disant qu'il a sauvé une vie.  S'il n'avais rien fait, il aurait pu se voir accusé de non assistance à personne en danger...

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Silmarwen - 08/07/2012 - 14:16 - Signaler un abus Bonne chose

    Si le fait de sauver un homme c'est motif de licenciement dans cette société alors c'est une bénédiction. Je suis sûre que ce Monsieur retrouvera un nouveau poste bien meilleur :)

  • Par cg9cwi - 08/07/2012 - 14:38 - Signaler un abus La loi est différente

    La loi américaine ne reconnait pas l'article fançais de "...non assistance à personne en danger..." . Au USA, le seul reflex à avoir face à une personne en danger est le numéro d'appel des urgences: le 911. La personne à laquel vous pourriez porter secours peut vous poursuivre en justice car ce n'est pas votre "job". Dans le cas du sauveteur, la société pourrait aussi être incriminée.

  • Par Ferey Jean Marc - 08/07/2012 - 14:50 - Signaler un abus Fautes d'orthographe

    Je n'arrive pas a comprendre qu'on puisse faire des articles et les partager qui aient des fautes d'orthographe aussi patentes.Cela enlève de la crédibilité à l'ensemble. Si vous avez des soucis je peux vous aider Cordialement Jean Marc Ferey

  • Par carredas - 08/07/2012 - 16:09 - Signaler un abus D'où sort cette info...?

    D'habitude la source apparait en bas de l'article ou bien, si l'article est écrit pour Atlantico, le nom de l'auteur est précisé. Heureusement que les commentateurs comme cg9cwi sont là pour apporter l'éclairage nécessaire sur la loi américaine notamment car le rédacteur de cet article, tout offusqué d'une décision qui manque selon lui d'humanisme et de bon sens, se contente de faire des remontrances.

  • Par incassable - 08/07/2012 - 23:36 - Signaler un abus à cg9cwi

    C'est la même chose en France. On est tenu de porter assistance mais uniquement à la hauteur de ses moyens. Si on juge qu'on ne peut rien faire d'autre que faire le 112 sans se mettre en danger on ne risque rien.

  • Par elcondor - 10/07/2012 - 10:33 - Signaler un abus Culture USA

    Aux USA intervenir pour sauver quelqu'un sans être assermenté peut vous amener de terribles ennuis judiciaires, jusqu'à la ruine totale..... même si vous êtes médecin. Regardez sur le net, il y a moult histoires à ce sujet, dont celle d'un français qui est intervenu pour aider un homme qui s'est effondré dans la rue. Il voulait juste le mettre en sécurité..... aucun passant ne l'a aidé et ils lui ont même conseillé de laisser le mec s'étouffer car s'il meure ou est blessé et que sa famille vous poursuit..... adios! Même acquitté vous aurez dépenser toutes vos économies en frais....

  • Par elcondor - 10/07/2012 - 10:36 - Signaler un abus @ cg9cwi

    En France si vous avez eu une formation de secouriste, même courte (1 jour), vous ne pouvez pas être poursuivi pour avoir aider quelqu'un. En outre, même sans formation, quasiment aucune chance d'avoir un problème judiciaire (bon.... sauf peut être si vous jouez au boucher!), et même si c'est le cas les conséquences ne seront jamais aussi catastrophique qu'aux USA

  • Par Manuman - 10/07/2012 - 13:53 - Signaler un abus Rien à rajouter...

    Monde de merde...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€