Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 23 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les scientifiques pensent avoir découvert ce qui a provoqué la fin de l’empire aztèque

Pour ce faire, les chercheurs ont étudié l'ADN de squelettes vieux de près de 500 ans.

Découverte majeure

Publié le
Les scientifiques pensent avoir découvert ce qui a provoqué la fin de l’empire aztèque

L’énigme donne des maux de têtes aux scientifiques depuis des années. En 1545, une épidémie mortelle a foudroyé le peuple aztèque. Du sang coulait des yeux, de la bouche ou du nez des victimes, avant que la mort ne frappe trois ou quatre jours après. Selon les estimations, 7 à 17 millions de personnes auraient succombé à ces deux vagues épidémiques, contribuant vraisemblablement à la disparition de l’empire situé dans le plateau du Mexique.

L’origine de cette épidémie, nommée «cocoliztli» (synonyme de "peste" en langage aztèque) a suscité de nombreux débats depuis plus de 500 ans. Mais d’après un article du Gardian, des scientifiques de l’Université de Tuebingen, en Allemagne, ont définitivement écarté la variole, la rougeole, les oreillons et la grippe comme suspects potentiels.

En analysant l'ADN  récupéré sur les dents de squelettes, ils auraient identifié une "fièvre entérique" semblable à la typhoïde et trouvé des traces de la bactérie Salmonella. Ces bactéries se propagent via la nourriture ou l’eau et auraient pu arriver au Mexique par l’intermédiaire d’animaux domestiques qui accompagnaient les Espagnols, explique l’équipe de recherche citée par le quotidien britannique. Les scientifiques appellent cependant à la prudence et jugent que la bactérie retrouvée n’est pas forcément la cause de l’épidémie… mais reste une candidate sérieuse.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par kelenborn - 17/01/2018 - 13:45 - Signaler un abus On vous rassure

    pour une fois c'est pas Vangode!!!! mais c'est le réchauffement climatique!

  • Par ajm - 17/01/2018 - 14:52 - Signaler un abus Salmonella.

    La bactérie Salmonella ! Heureusement pour mr Besnier, Lactalis n'existait pas encore !

  • Par pascal farigoule - 17/01/2018 - 14:58 - Signaler un abus ouf !

    ce n'est pas la faute à Sarko !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€