Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 21 Février 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Royal baby (ter) : les parieurs ont déjà choisi le prénom du 3e enfant de Kate et William

Pour les "bookies" britanniques, le couple royal attendrait une petite fille.

Faites vos jeux, rien ne va plus

Publié le
Royal baby (ter) : les parieurs ont déjà choisi le prénom du 3e enfant de Kate et William

C'est peut-être un détail pour vous, mais pour eux ca veut dire beaucoup. Si la France suit cela d'assez loin, la grossesse de Kate Middleton met le Royaume-Uni en ébullition. George et Charlotte auront-il un petit frère ? Une petite sœur ? Les fameux "bookies" penchent plutôt pour cette dernière option. Comme le rapporte BFMTV, les sites de paris en ligne britanniques rencontrent un important pic de participation à chaque "royal baby" de Kate et William.

En ce qui concerne les prénoms, les parieurs jugent que la future princesse s'appellera Mary, à 7 contre 1 pour Alice. Un choix qui rendrait hommage à la reine actuelle, Elizabeth, qui s'appelle en réalité Elizabeth Alexandra Mary.

Pour une fille, Alice serait donc également en bonne position, mais aussi Victoria ou Alexandra.

Si le royal baby "number 3" est un garçon, le favori des bookmakers se trouve être Albert (époux de la reine Victoria). Arthur (qui est second prénom de William), Charles, Philip et James seraient également en bonne posture. Faites vos jeux.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par zen aztec - 14/02/2018 - 16:16 - Signaler un abus ...

    R.A.B

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€