Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 28 Mars 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Roman Polanski veut retourner aux Etats-Unis pour clore l'affaire du viol

Mais à la condition qu'il ne soit pas incarcéré…

Jugement

Publié le
Roman Polanski veut retourner aux Etats-Unis pour clore l'affaire du viol

Selon le site TMZ, Roman Polanski se rendrait aux Etats-Unis, la semaine prochaine, pour fermer enfin son affaire du viol, qui le poursuit depuis 40 ans. Sa seule condition : avoir la garantie qu’il ne sera pas incarcéré…  En 1977, il a été accusé de viol de Samantha Gailey, alors âgée de 13 ans. Aujourd'hui, le cinéaste franco-polonais de 83 ans veut apporter une preuve, laquelle selon lui, pourrait changer sa vie. Il s'agirait d'un accord secret que Roman Polanski aurait passé avec le juge à l'origine de son inculpation, indique TMZ.

L‘avocat du cinéaste, Harland Braun, a demandé à la Cour supérieure de Los Angeles de rendre public ce document. Ce dernier préciserait qu'au vu de la popularité de l'accusé, le juge Laurence Rittenband s'engageait à maintenir en détention le cinéaste pour une durée de 48 jours. Sauf qu'au bout de 42 jours purgés derrière les barreaux, à Chino en Californie, il a été libéré sous caution et a quitté les Etats-Unis pour l'Europe. Pour cause, il aurait appris que le juge a décidé de changer d'avis et voulait le condamner à 50 ans de prison. Aujourd'hui encore, il reste visé par une notice rouge d’Interpol et reste considéré comme un fugitif. La France, la Pologne et la Suisse sont les trois seuls pays où le cinéaste peut circuler librement sans risquer d'être extradé.

Il semblerait que c'est son renoncement à la présidence de la 42e cérémonie des César, sous la pression d'associations féministes, qui l'aurait poussé à prendre cette décision. Quant à sa victime, aujourd'hui âgée de 54 ans, cela fait des années qu'elle a abandonné des poursuites à l'encontre de Roman Polanski. Toutefois, la Cour suprême des États-Unis a toujours ignoré sa requête. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Samuel5517 - 18/02/2017 - 15:07 - Signaler un abus Si, si

    Une bonne peine de prison avec les chaines au pied pour cette ordure!

  • Par jurgio - 18/02/2017 - 15:52 - Signaler un abus Un innocent qui a fui la justice de son pays !

    En fait, les réels condamnés sont ceux qui n'ont pas eu la chance d'avoir pu faire de réalisations artistiques. Jack Lang serait certainement d'accord avec ce principe.

  • Par Anouman - 19/02/2017 - 15:03 - Signaler un abus procès

    Le simple bon sens devrait le convaincre qu'il faut éviter la justice quand on le peut, à moins d'être maso. Mais c'est son problème.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€