Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 27 Septembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Quand les retraités japonais font tout pour finir en prison…

Confrontés aux difficultés financières, certains optent pour cette ‘’résidence’’ gratuite.

Blanchis et logés

Publié le
Quand les retraités japonais font tout pour finir en prison…

Face au dénuement, certaines personnes âgées préfèrent encore la prison. A en croire le Financial Times, 35% des vols à l’étalage au Japon sont l’œuvre de personnes de plus de 60 ans. Pire, 40% d’entre eux sont de multiples récidivistes. La raison serait simple : les retraités japonais sont de plus en plus confrontés à la crise économique et peinent à joindre les deux bouts. Mais le vol ne serait pas vraiment pour se nourrir, mais plutôt… pour finir en prison, "une institution qui fournit de la nourriture gratuite, un logement et des soins."

Et pas besoin d’être un grand truand pour finir dans une geôle japonaise.

Le simple vol d’un sandwich peut valoir deux ans de prison à son auteur. Pour de nombreux retraités japonais,  ce sont toujours deux ans de gagnés…

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€