Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 22 Octobre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Quand le patron d'Apple rend visite à Emmanuel Macron

A l'Elysée, les deux hommes ont notamment évoqué la question de la fiscalité des Gafa en Europe.

French touch

Publié le
Quand le patron d'Apple rend visite à Emmanuel Macron

On ne sait pas s'il lui a donné des informations top secrètes sur le dernier iPhone, mais Tim Cook était bien présent lundi à l'Elysée pour une réunion qui a duré environ 45 minutes. Entre le chef de l'Etat et le patron d'Apple, le dialogue a été "constructif", notamment sur la taxation des Gafa, les géants du numérique, d'après l'Elysée. "La discussion va se poursuivre" et "un dialogue constructif se noue", "on n'est pas dans une impasse" ajoute une source dans Paris Match.

Les deux hommes ont également discuté des opportunités de développement du mastodonte américain en France, en profitant notamment de la montée en puissance de la Station F.

Le plus grand incubateur de start-ups au monde, inauguré cet été dans les locaux de la Halle Freyssinet à Paris. Une entrevue qui semble avoir plu à Emmanuel Macron, qui a twitté leur poignée de main.

Mais c'est bien à sa demande que le big boss de la firme à la pomme a été reçu à l'Elysée. Tim Cook avait préalablement rendu visite à fournisseur d'Apple en composants électroniques, la société normande Eldim, basée près de Caen. Il a aussi rencontré la communauté des développeurs basée à Paris.  A l'issue de cette visite illustrée par une photo sur son compte Twitter, Tim Cook a tweeté en anglais : "Merci à mes amis d'Eldim, une équipe d'ingénieurs et d'artisans talentueux qui rendent l'iPhone possible".

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€