Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 01 Novembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Quand une maman retrouve les 12 demi-frères et sœurs du fils qu’elle a eu grâce à un donneur de sperme

Ellie Silverwood a ainsi réussi à trouver pour le moment neuf familles dans le monde ayant eu recours au même donneur de sperme qu’elle.

Starbuck 2

Publié le
Quand une maman retrouve les 12 demi-frères et sœurs du fils qu’elle a eu grâce à un donneur de sperme

Une maman retrouve les enfants issus du même donneur de sperme que son fils. Crédit Reuters

Une histoire incroyable qui fait penser au récent film canadien "Starbuck". Tout commence avec le simple pseudonyme Dane 1421. Dane 1421 est en fait un donneur de sperme anonyme danois blond aux yeux bleus, polyglotte, et qui adore jouer du saxophone. Cette description a suffi à convaincre Ellie Silverwood de le choisir parmi beaucoup d’autres donneurs pour être le père de son enfant.

Alors que son fils Max grandissait, la maman a alors décidé de trouver les demi-frères éventuels du petit garçon. En l’espace de seulement deux ans, elle a donc reçu des messages de neuf familles différentes dont les enfants – huit garçons et trois filles – avaient tous été conçus grâce au sperme de Dane.

Comme Ellie Silverwood l’explique, « l’une des premières personnes à la contacter était la mère de Liam, Mary ». « Elle m’a envoyé une photo de Liam et je me suis effondrée en larmes lorsque je l’ai vu. Il était comme un double de Max. J’étais vraiment très heureuse et excitée » ajoute la maman.

Ellie Silverwood a alors décidé de faire le déplacement aux Etats-Unis pour rencontrer cette autre famille fondée par le donneur Dane. « Les similarités sont troublantes. Ils partagent tous ces cheveux blonds du père, une forme distinctive des yeux, la même couleur d’yeux, mais aussi la forme du visage et du nez. Ils ont également le même caractère extraverti et vif – et ils aiment tous écouter Angry Birds » précise Ellie Silverwood.

L’expérience a particulièrement marqué le petit Max qui demande depuis qu’il a l’âge de parler un frère ou une sœur à sa maman. Le problème est que Dane n’est plus un donneur, ce qui a d’ailleurs poussé Ellie SIlverwood à rechercher les demi-frères et sœurs de son jeune fils. Et la maman espère maintenant qu’ils pourront tous partir à Disneyland ensemble.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par géodith - 23/02/2013 - 19:51 - Signaler un abus Contre nature

    la nature à tout fait (méiose) pour faire que le matériel génétique soit le plus mélangé possible. Je suis sure qu'il y a des donneurs qui ont une plus grande descendance encore et cela ne mélange pas le pool des gènes... Pour calmer les utilisations constantes du sperme d'un même homme, il suffirait que l'anomymat tombe et que les héritiers demandent leur part (de tendresse peut être aussi d'ailleurs..) Idem pour les dons d'ovocytes.

  • Par akejri - 23/02/2013 - 19:58 - Signaler un abus CONSANGUINITE

    Personne ne pense à la consanguinité ? Quand une fille rencontre sans le savoir son demi-frère et tombe amoureuse => consanguinité avec toutes les catastrophes chromosomiques qui vont avec ! C'est rare ? NON : les donneurs donnent des dizaines de fois, sont utilisées par des personnes qui se ressemblent, de même milieu social, même couleur de peau... + la consanguinité est un problème qui dure sur plusieurs générations. RDV dans 20 ans, 50 ans, on sera horrifié par notre "progrès" Où sont les écolos ? Où est le principe de protection ? Où est la médecine ? Plus grave, où est le sens commun ?

  • Par robert - 24/02/2013 - 07:26 - Signaler un abus Flippant

    Moi qui a énormément ensemencé la gente féminine et qui est un gros donneur de sperme (mais directe pour la consommatrice), je m'inquiète et j'espere que personne ne viendra frapper a ma porte!!

  • Par jerem - 24/02/2013 - 15:30 - Signaler un abus Merci on a deja vus le tableau de familles

    la tele nous a deja montré ces femmes toutes contentes de se rencontrés avec leur enfant du meme donneur . dont la plupart on eu leur enfant seule .... et un donneur qui dit sereinement qu'il ne veut pas etre autre chose qu'un donneur car il a sa famille . Bonne chance quand il tombera sur une desaxée qui voudra plus car elle aura idéalisée apresa voir nié un pere pour ses enfants .

  • Par Ravidelacreche - 25/02/2013 - 11:45 - Signaler un abus Personne ne pense à la consanguinité ?

    Si le PS !:o)

  • Par playlist - 25/02/2013 - 13:16 - Signaler un abus And i think to myself....

    Ce genre d'absurdité n'est rendu possible que parce que le législateur l'autorise: c'est toujours la même rengaine. L'esprit humain est guidé par l'affect lequel jaillit des profondeurs de l'histoire tortueuse et complexe de l'individu , lequel ignore ce qui le motive. Résultat: le politique pour des raisons bassement électorales ou par utopie (donc par ignorance délibérée de tout un pan de l'expérience humaine à savoir la REALITE) se retrouve à légitimer une gigantesque névrose (pour les psychanalystes) ou un gigantesque trouble de la personnalité et/ou du comportement ( pour les neurosciences /TCC). Sous couvert de grandes valeurs d'égalité, tolérance de fraternité pour tous , on fait de la connerie pour tous! What a wonderful world!

  • Par phidias - 25/02/2013 - 21:31 - Signaler un abus Pas d'accord !

    J'ai accepté de devenir donneur en France auprès du CECOS grâce à la clause d'anonymat. Anonymat que bien des lobbies veulent lever s'asseyant sur le principe de non-rétroactivité d'une loi.   Je comprends le besoin de connaître son patrimoine génétique, mais franchement pas besoin de connaître le donneur à qui on a promis l'anonymat, désolé !   PS : J'ai vu Starbuck, très bon film, mais la réalité française est différente ne serait-ce que par la limitation maximale de 5 enfants...

  • Par phidias - 25/02/2013 - 21:33 - Signaler un abus akejri > Pas en France...

    car limitation à 5 enfants (enfin en principe...)

  • Par Daneese - 26/02/2013 - 10:02 - Signaler un abus horrfié, et c'est normal

    En lisant cet article, vous éprouvez intérieurement un sentiment d'effroi, de vertige ou de dégoût. Dès que vous vous en apercevez, vous le refoulez : " Non, non, ne pas juger négativement, maintenant ça se fait, c'est comme ça, je dois me débarrasser de mes préjugés condamnables". Eh bien non, ne vous en faites pas. De fait , c'est aberrant, c'est contre nature, c'est pas un progrès... et ça ne le sera ja-mais !

  • Par walküre - 27/02/2013 - 12:54 - Signaler un abus Pas de problème ?

    Tous blonds aux yeux bleus. Car qui demande noir crépu ?

  • Par Ambroisine - 28/02/2013 - 11:29 - Signaler un abus Et l'anonymat du donneur dans tout cela ?

    Il y aura un vrai problème concernant l'anonymat des donneurs; Les donneurs aident des familles sans pour autant vouloir être connus ! Et d'un autre côté, des enfants qui seront dans l'exigence de leurs origines ? Comment concilier les deux ? http://www.magtuttifrutti.com/article-insemination-artificielle-toujours-plus-de-questions-et-les-reponses-115756824.html

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€