Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 23 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Quand Gérard Depardieu voulait "crever les yeux" de Harvey Weinstein

Sur France Inter, l'acteur français s'est souvenu de son altercation avec le producteur américain.

Clash

Publié le
Quand Gérard Depardieu voulait "crever les yeux" de Harvey Weinstein

Depuis la semaine dernière, de nombreuses femmes accusent le producteur américain Harvey Weinstein d'agressions sexuelles, de viols et d'harcèlement. Invité sur France Inter ce mercredi 18 octobre, Gérard Depardieu s'est souvenu d'un de ses rendez-vous avec  la nouvelle persona non grata d'Hollywood.

>>> À lire aussi : Harvey Weinstein et notre responsabilité dans la culture de la complicité 

"Je connais bien le Weinstein en question, je lui ai tiré les cheveux un jour, je suis passé derrière son bureau", a lancé l'acteur sur les ondes de France Inter ce mercredi 18 octobre. "Je produisais le film de Nick Cassavetes Unhook the Stars et nous avions une série de films à faire avec lui dont She’s So Lovely avec Sean Penn et Robin Wright. C’était le dernier film écrit par John Cassavetes. Nick voulait faire le film, mais c’était distribué par Miramax. Je m’aperçois qu’il nous avait fait un accord où il nous volait carrément", a expliqué Gérard Depardieu.

"Je lui ai dit : 'Harvey, si tu fais quelque chose, tu vois mes deux doigts, ils te crèvent les yeux ! Tu touches une chose à ta parole donnée, je te crève les yeux et je te tue'". 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 18/10/2017 - 22:24 - Signaler un abus Deux doigts dans le...regard!

    Ce gros porc de Weinstein devait l'inspirer pour une recette de cuisine, avec des pommes et du persil...il l'aurait avalé comme un sanglier, s'il avait pu...Quelle finesse ce Gégé...quel doigté!

  • Par edac44 - 18/10/2017 - 23:33 - Signaler un abus Fallait pas faire chier "Obélix", déjà !...

    Dommage que Gégé ne soit pas passé à l'acte et l'autre gros porc n'a surement jamais su qu'il venait de risquer sa vie !... Dommage !...

  • Par CasCochyme - 19/10/2017 - 13:32 - Signaler un abus méthodes

    Il aurait pu également le menacer d'uriner sur lui. Tout aussi efficace, vu les teneurs en alcool envisagées, et moins gore.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€