Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 08 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Quand Donald Trump demandait à l'Oréal de fabriquer sa ligne de parfum...

Devant le refus du géant du cosmétique français, le milliardaire américain s'était tourné vers Estée Lauder.

Arôme provocateur

Publié le
Quand Donald Trump demandait à l'Oréal de fabriquer sa ligne de parfum...

Une fragrance au subtil arôme de provocation. Il y a une dizaine d’années, Donald Trump avait sollicité l’Oréal pour fabriquer un parfum à son nom, a révélé ce mercredi 2 mars Jean-Paul Agon, le PDG de L'Oréal. "Trump a voulu qu'on fasse un parfum pour lui, mais on ne l'a pas fait", a-t-il annoncé lors d'une conférence organisée à Paris par la French American Foundation.

Le dirigeant a toutefois indiqué que ce n’était pas par mépris pour le personnage que l’Oréal avait décliné. Le géant des cosmétiques a simplement préféré se concentrer sur les parfums de plusieurs marques célèbres, notamment Giorgio Armani, Ralph Lauren ou Yves Saint Laurent.

Le magnat de l’immobilier a dû se rabattre sur Estée Lauder. Fruit de ce partenariat, en 2004, un parfum est sorti "Donald Trump, The Fragrance". Il a été suivi par "Sucess" en 2015 et "Empire" en 2015. 

>>>> A LIRE AUSSI : Primaire Républicaine : pourquoi l'establishment Républicain pourrait gagner à voir Donald Trump l'emporter

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ISABLEUE - 03/03/2016 - 15:13 - Signaler un abus L'oreal

    c'est qu'il faisait moins la fine bouche dans les années 40...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€