Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 19 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Produits dérivés : l'Elysée dupé par une entreprise vendant de la fausse porcelaine de Limoges

Les mugs en porcelaine étaient en fait décorés à Toulouse. Le palais s'en est aperçu avant leur mise en vente.

Oups

Publié le
Produits dérivés : l'Elysée dupé par une entreprise vendant de la fausse porcelaine de Limoges

 Crédit Capture d'écran Elysée

Le palais de l'Élysée a lancé ce samedi une gamme de produits dérivés, disponibles sur le site de la boutique officielle. Des produits garantis « made in France », puisqu'élaborés en partenariat avec une vingtaine de marques françaises. Parmi les goodies proposés, sont disponibles des drapeaux tricolores, des carnets, des montres, des posters, ou encore des macarons Pierre Hermé. Pour l'anecdote, cette boutique a été mise en place par Alexandre Benalla, a révélé ce vendredi l'émission Quotidien.

Des mugs aux couleurs du palais, ou décorés du portrait d'Emmanuel Macron, sont aussi proposé à la vente. Mais il y a eu un couac : les mugs étaient initialement estampillés "Porcelaine de Limoges". Or, décorés à Toulouse et produits par une entreprise basée en Dordogne, ils ne respectaient en fait pas la nouvelle Indication Géographique (IG), révèle France Bleu Limousin.  L’association pour l’IGP s’est rendu compte que Mug in France ne respectait pas les critères et a envoyé une lettre recommandée dès le 4 septembre à l’entreprise. Celle-ci a décidé de ne plus inscrire "Porcelaine de Limoges" sur ses produits et la boutique de l'Elysée n'indique plus que la mention "porcelaine français". Reste à savoir d'où elle vient : l'entreprise ne précise pas sa provenance.

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par borissm - 15/09/2018 - 16:58 - Signaler un abus Il est partout le Lahcène Ben Alliah !

    Et on voit le résultat...

  • Par Vincennes - 15/09/2018 - 17:37 - Signaler un abus Après la "SALLE BENALLA " que fait visiter F.RUFFIN à l'Elysée

    où le protégé de Macron, allait faire (soit disant) du sport (alors qu'il y en a une salle bien plus confortable à l'Elysée.....il nous prend pour des quiches ce mec!!)…….. voilà maintenant "LA BOUTIQUE BENALLA" à l'Elysée que ce triste Sir a revendiquée devant les enquêteurs de police judiciaire !!! : "J'ai sous ma responsabilité la mise en place d'une boutique en ligne et le projet d'une boutique physique qui a pour objet la vente de produits dérivés"

  • Par Vincennes - 15/09/2018 - 18:11 - Signaler un abus OUPS......la salle de sport que fait visiter .RUFFIN

    est à l'Assemblée….bien sur!!!

  • Par assougoudrel - 15/09/2018 - 20:51 - Signaler un abus Le voleur a volé

    le voleur.

  • Par adroitetoutemaintenant - 16/09/2018 - 13:02 - Signaler un abus Porcelaine Tonton Macoute

    Ca, ça ferait bien !

  • Par vangog - 17/09/2018 - 16:19 - Signaler un abus Le produit du butin de porcelaine est dans le coffre de Benalla!

    Voilà pourquoi le cogneur (défendu par son brassard, c’est plus facile!) ne voulait pas rendre les clefs....

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€