Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 16 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le Petit Larousse : 5 nouveaux mots entrés dans le dictionnaire en 2017

Cinq nouveaux mots de la francophonie sont entrés dans le dictionnaire cette année.

Culture G

Publié le
Le Petit Larousse : 5 nouveaux mots entrés dans le dictionnaire en 2017

La langue française ne cesse de s'enrichit. Cette année, cinq nouveaux mots de la francophonie sont entrés dans le Petit Larousse, révèle Le Point.  Les voici :

-        Bisser, v. t. est un mot issu de l’Afrique centrale. Il signifie inviter une femme à danser pour la seconde fois. « J'ai bien aimé danser avec cette femme, je vais la bisser ».

-        Faroter, v. t., un mot qui vient du Cameron. Faroter veut dire verser de l'argent à quelqu'un dans le but de le soudoyer. Faroter (un personnage influent) pour obtenir un poste, par exemple.

-        Infolettre, n.

f. : newsletter. (Un mot québécois).

-        VPS : vélo tout-terrain muni de pneus très larges à crampons, adaptés aux sentiers ou aux terrains enneigés, sablonneux ou boueux. (Egalement issu du Québec).

-        In fine, Youyouter, v. i. signifie lancer des youyous à l’occasion de certaines cérémonies. (Un mot qui vient du Maghreb).

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ajar - 30/12/2017 - 09:32 - Signaler un abus Petit Larousse

    c'est la référence du grand n'importe quoi de notre langue .....

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€