Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 30 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Pays de Galles : un homme meurt étouffé après avoir tenté d'avaler un cheeseburger entier

Le médecin rapporte avoir trouvé une boule de nourriture de 8 centimètres sur 5 coincée dans la trachée de la victime.

Tragique

Publié le
Pays de Galles : un homme meurt étouffé après avoir tenté d'avaler un cheeseburger entier

Lors d'une soirée arrosée en octobre 2015, Darren Bray, un Gallois âgé de 29 ans et père de trois enfants, s'est rendu au McDonald's pour prouver à ses amis qu'il était capable d'avaler un cheeseburger d'un seul coup. Mais après avoir avalé le sandwich, l'homme a suffoqué pendant plusieurs minutes, avant de mourir étouffé. 

"Je voyais qu'il essayait de tousser, j'ai tenté de lui taper sur le dos pour le faire passer", explique un des témoins de la scène, cité par la BBC.

Arrivé trop tard sur les lieux, le médecin rapporte avoir trouvé une boule de nourriture de 8 centimètres sur 5 coincée dans la trachée de Darren Bray: "Il n'a pas pu respirer avec ça coincée dans sa trachée". 

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Solognitude - 05/02/2016 - 22:58 - Signaler un abus titre accrocheur à soumettre aux médias spécialisés:

    Dîner de con chez les British!

  • Par Steph BZH - 08/02/2016 - 20:10 - Signaler un abus Sélection naturelle

    Le darwinisme à son apogée !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€