Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 12 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Oumuamua, ce mystérieux astéroïde qui vient d’un autre système solaire

Sa détection ouvre une nouvelle fenêtre sur la formation d'autres mondes stellaires dans notre galaxie, selon les scientifiques.

Du jamais vu

Publié le
Oumuamua, ce mystérieux astéroïde qui vient d’un autre système solaire

Au mois d’octobre, un étrange objet rocheux en forme de cigare a traversé la Voie Lactée. Des scientifiques affirment dans la revue Nature qu’il se serait formé dans un autre système solaire. Oumuamua [messager en langue hawaïenne, NDLR], nom donné par ses découvreurs, est le premier astéroïde interstellaire détecté.

Une forme inhabituelle est sans précédent

Sa détection ouvre une nouvelle fenêtre sur la formation d'autres mondes stellaires dans notre galaxie, précisent encore les scientifiques. L'astéroïde mesure 400 mètres de long et sa longueur représente environ dix fois sa largeur. Cette forme inhabituelle est sans précédent parmi les quelque 750.000 astéroïdes et comètes observés jusqu'à présent dans notre système solaire où ils se sont formés, selon les chercheurs, qui estiment qu'un astéroïde interstellaire similaire à "Oumuamua" passe à l'intérieur du système solaire environ une fois par an.

Toutefois, ils sont difficiles à traquer et n'avaient donc pas été jusqu'alors détectés. Il a fallu attendre que les télescopes de surveillance de ces objets deviennent assez puissants pour avoir une chance de les découvrir. Selon les astronomes, cet objet inhabituel a voyagé à travers la Voie lactée depuis des centaines de millions d'années avant de passer dans notre système solaire et de poursuivre sa route.

Ni eau, ni glace sur l’astéroïde

Les propriétés d’"Oumuamua" laissent penser qu’il est dense et qu'il est formé de roches, peut-être aussi de métal. Mais il n'a ni eau ni glace et sa surface a été rougie par les effets des radiations cosmiques pendant des centaines de millions d'années. Quelques télescopes terrestres de grande puissance continuent encore à le traquer alors qu'il s'éloigne rapidement de la Terre.

"Pendant des décennies, nous pensions que de tels objets" venus "d'un autre monde pouvaient se trouver à proximité de notre système solaire, et maintenant pour la première fois nous avons la preuve directe qu'ils existent bien", a déclaré Thomas Zurbuchen, responsable adjoint des missions scientifiques de la NASA qui a financé cette dernière recherche. Deux télescopes spatiaux de la NASA, Hubble et Spitzer suivent encore cette semaine ce mystérieux astéroïde.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Le gorille - 21/11/2017 - 19:32 - Signaler un abus Totem

    Ben, voilà pourquoi ! Il en est tombé un, un jour... et il a inspiré les totems... Au fait, Stonehenge... ne serait-ce pas un ramassis de météorites extragalactiques ? Et Karnak, une pluie, ou plutôt une grêle, bien drue et alignée, toujours extragalactique ? Bon, je vais manger mes bananes : c'est sûr, elles, elles ne sont pas extragalactiques.... quoique... .

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€