Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 21 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

ONPC : Claire Chazal remplacera Christine Angot le 4 novembre

Un remplacement temporaire qui pourrait doper les audiences de l'émission de Laurent Ruquier.

Original

Publié le
ONPC : Claire Chazal remplacera Christine Angot le 4 novembre

L'ex-présentatrice du 20H de TF1 est venue sur le plateau de l'émission "On n'est pas couché" qu'une seule fois, en 2006. Si lors de sa dernière visite, elle n'était qu'une simple invitée, le 4 novembre prochain, Claire Chazal reviendra dans l'émission de Laurent Ruquier en tant que chroniqueuse. La journaliste de France 5 remplacera le temps d'une émission Christine Angot, retenue aux Etats-Unis pour "la promotion de son œuvre", selon le communiqué de France 2.

L'absence de l'écrivaine était semble-t-il prévue depuis longtemps, il ne s'agit donc pas d'une sanction suite à la polémique au début du mois après une séquence l'ayant opposée à l'ex-députée Sandrine Rousseau sur le thème des agressions sexuelles.

Son remplacement par Claire Chazal, même le temps d'une émission, pourrait doper les audiences d’On n’est pas couché, en baisse depuis la rentrée.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Salgado - 17/10/2017 - 16:28 - Signaler un abus Doper ?

    Fichtre ,comme ils y vont. La star c'est la télé pas les presentatrices.La preuve,Bouleau fait bien le "boulot"

  • Par kilian - 21/10/2017 - 08:25 - Signaler un abus ni l'une ni l'autre.

    depuis l'éviction de l'excellent Zemmour, je ne regarde plus cette chose grossière, bête et méchante.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€