Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 25 Juin 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le Mexique a arrêté la narcotrafiquante "la plus sexy du monde"

Ana Marie Hernandez, surnommée "La Muñeca" (La Poupée) est accusée d'avoir fait transiter plusieurs tonnes de cocaïne vers les Etats-Unis.

Femme fatale

Publié le
Le Mexique a arrêté la narcotrafiquante "la plus sexy du monde"

Après deux ans de cavale, Ana Maria Hernandez, une trafiquante de drogue de 38 ans, a été arrêtée à Chihuahua, au Mexique, et sera extradée vers les Etats-Unis, ont annoncé les médias mexicains fin octobre.

Connue sous le surnom de "La Muñeca" (La poupée) au sein des cartels de drogue de Sinaloa et Juarez, car elle utilise "sa beauté et son intelligence" pour faire transiter de la cocaïne vers les Etats-Unis, Ana Maria Hernandez avait été condamnée en 2013 et emprisonnée avec son ex-mari, Daniel Ledezma.

Celui-ci était un douanier américain qui la laisser traverser la frontière sans encombre, avec ses chargements de drogue. 

La Muñeca avait réussi à s'échapper de prison et était depuis en cavale.

Les belles femmes sont très convoitées par les chefs des cartels de drogues, qui "les utilisent dans les opérations et ont parfois des relations avec elles", explique au journal My San Antonio l'ancien responsable américain de la lutte contre le narco-traffic, Mike Vigil. "Les cartels les utilisent car elles ont la possibilité de s'infiltrer aux Etats-Unis, où elles créent des liens avec les distributeurs locaux, poursuit-il.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Geolion - 08/11/2015 - 11:38 - Signaler un abus Et le français, bord....

    "Celui-ci était un douanier américain qui la laissait traverser la frontière sans encombre" et non : "Celui-ci était un douanier américain qui la laisser traverser la frontière sans encombre"

  • Par zouk - 09/11/2015 - 12:20 - Signaler un abus La muneca

    Elle a surtout l'air d'une pute,

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€