Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 22 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le message de Meghan Markle sur son blog sur son envie de devenir une princesse est devenu réalité

De nombreux médias étrangers ont exhumé des publications de Meghan Markle sur son ancien blog. Elle évoquait à l'époque son admiration pour les princesses fortes et rebelles.

Destinée

Publié le
Le message de Meghan Markle sur son blog sur son envie de devenir une princesse est devenu réalité

 Crédit Ben STANSALL

La vie de la comédienne Meghan Markle a basculé dans l'univers féerique de la famille royale depuis son mariage avec le Prince Harry, le duc de Sussex.  

Meghan Markle avait publié un message sur son blog de mode, The Tig, en 2014. Elle évoquait alors ses rêves de devenir une princesse. Elle ne mesurait pas à l'époque, que seulement quatre plus tard, son rêve allait devenir réalité. 

"Les jeunes filles rêvent de devenir des princesses. Moi je n'avais d'yeux que pour She-Ra, la princesse du pouvoir. Pour ceux qui ne connaissent pas le dessin-animé des années 1980, She-Ra, soeur-jumelle de He-Man (ndlr, Musclor), une rebelle royale brandissant son épée et connue pour sa force.

On n'est vraiment pas dans le même délire que Cendrillon". 

Ce site a depuis été fermé, en avril 2018, afin d'être en conformité à sa nouvelle vie. 

Dans certaines publications de son blog The Tig, Meghan Markle s'était même exprimée sur Kate Middleton, sa future belle-soeur. L'actrice a particulièrement apprécié le mariage royal en 2011 et semblait fasciné par le quotidien de la couronne britannique. 

"A l'âge adulte, les femmes semblent garder toujours un pied dans leur enfance. Il n' y a qu'à regarder toute l'attention qui a entouré le mariage royal, les conversations sans fin sur la princesse Kate". 

Le destin s'est donc chargé de transformer les rêves et les aspirations de Meghan Markle en un vértaible conte de fée bel et bien réel au quotidien. 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€