Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 20 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Man vs Wild : la terrifiante morsure de serpent postée par Bear Grylls sur Twitter

Dans Man vs Wild, le présentateur assure faire face aux dangers seul, dans des milieux très hostiles. Voilà une photo qui prouve que ses équipes souffrent tout de même avec lui...

Aïe !

Publié le - Mis à jour le 2 Mai 2013
Man vs Wild : la terrifiante morsure de serpent postée par Bear Grylls sur Twitter

Voilà un homme qui n'a pas froid aux yeux, et qui le prouve. On a souvent reproché à l'émission Man vs Wild d'etre truquée. Son héros-présentateur, Bear Grylls, qui se retrouve dans des zones naturelles dangereuses et doit affronter les forces naturelles pour survivre, est censé être seul face au danger.

L'aventurier a prouvé qu'il prenait de réels risques... mais qu'il n'était pas le seul à en pâtir. Il a en effet posté une photo d'une grande violence sur Twitter, représentant une très vilaine morsure de serpent reçue par le producteur de Bear Grylls.

Elle s'accompagne de ce commentaire "Notre producteur de Man vs Wild souffre d'une morsure brutale de serpent. Il combat courageusement la blessure."

Attention les yeux, cachez les enfants !

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cpamoi - 01/05/2013 - 16:25 - Signaler un abus Bonne chance !

    Waouh ! C'est plutôt rude de voir les os ! J'aimais bien son émission. Pourra-t-il la reprendre ? Bonne chance !

  • Par fentreti - 02/05/2013 - 12:28 - Signaler un abus Pas besoin de radio

    Il fait faire des économies de radiographies .

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€