Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 29 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Luc Besson et Audi : les dessous du contrat

Le réalisateur a fait de la marque allemande un véritable personnage de ses productions.

Bon deal

Publié le
Luc Besson et Audi : les dessous du contrat

Il y a la Peugeot 406 de "Taxi" et surtout les fameuses Audi, marque de fabrique des productions de Luc Besson. C'est bien simple, pas un de ses films d'action ne fait l'impasse sur une berline ou une sportive de la marque allemande. Rien d'étonnant puisqu'un contrat lie le réalisateur/producteurs et la filiale française, comme le raconte "Luc Besson, l’homme qui voulait être aimé", une biographie signée Geoffrey Le Guilcher (Flammarion).

L'origine de cette fructueuse collaboration se passe en 2004. Luc Besson et le patron d'Audi France se rencontre. "Monsieur, qu’est-ce qu’on peut faire ensemble ?" questionne froidement le représentant de la marque. Le cinéaste supervise alors "Taxi 3" et entame directement les négociations : "Si vous voulez, je vous mets une Audi". Refus catégorique : "cela ne colle pas avec l’image de notre marque." Besson sort alors sa botte secrète : "je sais, mais il y a une séquence haut de gamme de 3 minutes devant un hôtel.

Si vous voulez, je gare une Audi TT devant, c’est cadeau."

Surtout, il veut préparer son prochain blockbuster : "Transporter," un film de course-poursuite où les voitures ont le premier rôle. Et le contrat proposé est alléchant : Audi devra débourser 3 millions d'euros sur 3 ans et prête une quinzaine de voitures pour le tournage. En échange, Luc Besson propose 3 scénarios par an. Selon l'auteur, le tarif est 12 fois moins cher qu'aux Etats-Unis. Résultat, Audi est devenue une valeur sûre de l'entreprise Besson.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€