Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 25 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Laeticia Hallyday contrainte de vendre les voitures de luxe de Johnny

Embourbée dans une bataille judiciaire très coûteuse, la veuve de Johnny Hallyday a décidé de revendre quelques-unes des voitures de luxe appartenant à son défunt mari.

Banqueroute en vue ?

Publié le
Laeticia Hallyday contrainte de vendre les voitures de luxe de Johnny

 Crédit PATRICK KOVARIK / AFP

Laeticia Hallyday se la joue économe. Face à une bataille judiciaire qui n'en finit pas, les économies de la veuve du célèbre rockeur s'en retrouvent amoindries. Alors, pour assurer son avenir et celui de ses deux enfants, Jade et Joy, elle a décidé de réduire son train de vie, et notamment de se séparer de certaines voitures de luxe qui appartenaient à Johnny, selon une information de France Dimanche relayée par Gala ce vendredi.

Laeticia asphyxiée financièrement

Fini, les "jets privés pour ses divers déplacements et les restaurants chers" : celle qui se bat contre Laura Smet et David Hallyday pour le patrimoine de son mari a décidé de se débarrasser de "la Maserati de location de Johnny" et de "deux autres voitures qu'il avait tout récemment acquises".

Des économies significatives nécessaires, selon le rédacteur en chef de Closer, Luc Angevert, qui avait donné quelques précisions sur l'asphyxie financière dont elle est victime.

"Elle a un peu fait ses comptes, elle a regardé ce qui était dans le trust, ce que cela pouvait lui apporter comme revenu, le train de vie de Johnny – toutes les maisons, le personnel, les dettes fiscales qu'il y avait, etc. – elle s'est dit que ce n'était pas aussi large qu'elle pouvait penser, et que s'il n'y a pas l'album qui sort bientôt, ni des Best-of, ni des livres, si tout cela est gelé, avec juste les avoirs et ce qui était prévu pour les inté­êts pour les petites, payer leurs études, ça allait être un petit peu plus compliqué", avait-il détaillé en avril dernier.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Lapalatine - 19/05/2018 - 14:55 - Signaler un abus Oh!

    La pauvre!!!

  • Par jc0206 - 19/05/2018 - 15:14 - Signaler un abus Et dire que ...

    Pendant qu'elle se prive d'autres font la fête à Windsor !

  • Par marc92 - 19/05/2018 - 16:42 - Signaler un abus Qui aide l'autre camp ?

    J'avais cru que les autres étaient pauvres: comment font-ils, eux, pour payer ? Qui les aide ?

  • Par Anguerrand - 19/05/2018 - 20:11 - Signaler un abus Je propose une cagnotte internationale

    Pour aider une veuve éplorée qui a déjà trouvé déjà un compagnon , riche bien sûr. Il vaut mieux pour elle, car à part faire les magasins elle ne sait rien faite d’autre. Et puis elle attend son héritage bien mérité Ui tombera bien un jour ou l’autre, avec la vente d’une voiture de Johnny elle tiendra bien une semaine !

  • Par cloette - 20/05/2018 - 07:56 - Signaler un abus La pauvre chérie

    Elle va faire pleurer dans les chaumières des ploucs .

  • Par assougoudrel - 20/05/2018 - 09:05 - Signaler un abus Le chinois dit, avec raison,

    "Les gens importants ont la mémoire courte". Les origines sont vite oubliées.

  • Par Septentrionale - 20/05/2018 - 09:20 - Signaler un abus Dans la famille magouille , la fille

    La nunuche énamourée d'une vieille "idole des jeunes" comptait sur le chemin nettoyé des enfants biologiques.

  • Par jurgio - 20/05/2018 - 18:11 - Signaler un abus Comme quoi il ne faut pas hériter en France !

    Un pays avide de frique pour financer le déficit.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€